5 courtes études démontrant l’impact de Twitter sur le référencement

L’impact Twitter sur le référencement de site internet

[…] Après la consultation de ces études intéressantes et la confirmation des moteurs de recherche, j’ai décidé de faire ma propre étude : 7 études courtes démontrant l’impact de Twitter sur le positionnement d’un site internet, en utilisant à la fois mon propre compte Twitter, ainsi que celui de la plateforme web sur laquelle j’ai travaillé en tant que référenceur en interne. (John Doherty de Seomoz)..[…]

Ce que nous allons tenter de démontrer à travers les 5 études suivantes

  1. Un tweet est utilisé pour l’indexation rapide d’un article
  2. Plusieurs tweets comptent pour le positionnement d’une page

Etude de l’impact Twitter N°1 : Les Tweets et ReTweets de compte influent

Vous pouvez avant de lire cette partie, jetez un coup d’oeil sur la page : l’impact d’un tweet de Korben sur le référencement d’une page.

J’avais écrit un article datant du 15 février 2010 qui concernait la prochaine conférence sur le linkbuilding de Distilled à Londres. Tom et Will Critchlow avaient tweeté le lien de mon article à leurs followers, article qui se trouvait sur un domaine relativement nouveau à cette époque (gagner des followers sur Twitter gratuitement et rapidement).

Tom posta également une correction comportant toujours le lien de mon article. Lynsey Little, le chargé d’événement de la firme Distilled, participa également en retweetant la correction de Tom, ainsi que mon tweet concernant la mise à jour qui reflétait l’état réel de la Conférence de la Nouvelle-Orléans.

Après l’examen de la synthèse des tweets proposé par le site Topsy.com, j’ai pu découvrir que le site avait classé les tweets de Tom et de Will comme étant très importants.

Depuis la publication de l’article, ce dernier a occupé la troisième et quatrième place concernant la recherche « Distiled Linkbuiding Londres ». Le même résultat a été enregistré pour les termes « conférence linkbuilding Distilled », tandis que les termes « Distilled linkbuilding » se placent généralement à la septième place.

Résumé et analyse : L’URL de l’article a été tweeté 7 fois au total et trois fois par des individus jugés « important ». Le lien a été retweeté 5 fois au total. Je suppose donc que le nombre de tweets influents, le nombre de retweets, ainsi que le fait que les termes de recherche utilisés ne sont pas très compétitifs sont probablement les raisons pour lesquelles mon article s’est classé aussi bien parmis les SERP’s de Google.

Etude de l’impact Twitter N°2 : Les Tweets et ReTweets de compte non-influent

J’ai travaillé pour le compte d’un portail web d’une université, portail sur lequel j’ai travaillé conjointement avec deux autres référenceurs sur une base quotidienne. Nous étions bien positionné pour certains termes jugés compétitifs. J’étais donc très curieux de savoir quelle allait été le résultat si je commençais à tweeter la phrase « Université accréditée en ligne uniquement » en utilisant le compte Twitter du portail sur lequel je travaille.

J’ai également décidé de retweeter l’un des tweets en utilisant mon propre compte Twitter pour voir si cela allait avoir un effet quelconque.

Voici le classement avant les tweets:

Bing : 2
Google : 5

Voici le classement après les tweets:

Bing : 2 + 3
Google : 5

Une semaine plus tard, et après la mise à jour du Google Panda, voici le classement :

Bing 2 + 3
Google : 6

La page était déjà positionné au milieu de la première page de Google, tandis qu’elle s’est classée à la deuxième place pour Bing. Après le tweet d’un compte non-influent, je n’ai noté aucun changement notable, sauf le fait que deux pages pour le site ont commencé à apparaître dans Bing.

Impact Twitter

Impact Twitter

Résumé et analyse : Le terme de recherche se présente comme étant un terme assez concurrentiel, il n’est donc pas surprenant que quelques tweets d’individus non-influents n’affectent aucunement le classement des résultats. Cependant, je ne sais pas si le tweet a eu une incidence sur ??la décision de Bing de montrer deux résultats au lieu d’un pour la requête

Etude de l’impact Twitter N°3 : Google Panda plus fort que Twitter

J’avais écrit un résumé d’un article du New York Times portant sur le Guide Fiske, qui se présente comme étant une liste des collèges et des universités sur Internet développant une application pour l’iPad permettant de rendre ce dernier interactif et utile pour les élèves du secondaire ainsi qu’à leurs parents.

J’ai intitulé le blog « NY Times Summary: The Fiske Guide Goes iPad ». Après la rédaction de l’article, je l’ai twitté en utilisant le compte Twitter de mon travail. Je l’ai aussi soumis à StumbleUpon.

Après le tweet et la soumission de l’article à StumbleUpon, voici les classements pour la requête « Fiske Guide », requête que j’ai effectué en étant déconnecté de Gmail et cela, dans une fenêtre de navigation privée.

Google : 9
Bing : 56

Voici un aperçu de la circulation, qui a commencé dès le premier jour :

Twitter

Twitter

Une semaine plus tard et après la mise à jour de Google Panda voici le classement :

Google : Page 13

Bing : 54

Résumé et analyse : Je pense que celui-ci a été déclassé par la mise à jour du Google Panda, parce que le positionnement à chuté. Le classement à long terme n’est pas concluant non plus en raison de la mise à jour de l’algorithme, mais la tendance indique qu’un tweet initial aide un nouvel article à s’indexer et à se classer plus rapidement.

Etude de l’impact Twitter N°4 : Tweet après quelques jours

Cette étude nous montre comment l’expérience commence à devenir intéressante. Afin de tester si les tweets ont vraiment une incidence sur ??le classement, j’ai décidé d’écrire un autre article intitulé « Qu’est-ce que le Guide Fiske ? » sur le blog de la compagnie. J’ai alors décidé que j’allais attendre quelques jours avant de le tweeter via le compte Twitter du boulot.
Après la publication de l’article et après n’avoir pas été tweeter, voici les classements deux jours plus tard pour le terme « Fiske Guide », en utilisant les mêmes termes de recherche suivante :

Google : introuvable
Bing : introuvable

J’ai alors décidé de tweeter l’article pour voir ce qui pourrait arriver après le twittage de l’article non twitté. Les classements ont été comme suit :
Google : 35
Bing : n/a

Une semaine plus tard et après la mise à jour de Google Panda, le classement a sensiblement bougé :

Google : 8

Bing : 58

Résumé et analyse : J’ai délibérément décidé de ne pas tweeter un article dont je pensais pouvant avoir un meilleur classement que le premier que j’avais publié. J’ai laissé les articles mijoter pendant deux jours et ils n’ont pas été visibles dans les résultats des recherches. Après que l’article a été tweeté, il a fallu un peu de temps, mais l’article a finalement fait son chemin pour atteindre la première page de la requête « Fiske Guide » sur Google.

Etude de l’impact Twitter N°5 : Tweet immédiat sur un site à trafic elevé

Une fois de plus, j’ai eu besoin de tester et de voir si mes soupçons étaient exacts concernant l’aide qu’offrent Twitter au positionnement d’un article. J’ai écrit un article nommé « Top 15 des citations inspirantes pour le business », que j’ai tweeté tout de suite.

Il a été publié un vendredi. Après 4 tweets, qui étaient composées d’un de notre part, un autre d’un follower et finalement, des retweets provenant des followers de ce dernier, tel a été les classements:

Google : 1
Bing : 2

Et voici le trafic organique, qui a commencé le jour de la publication :

statistique-twitter

Six jours plus tard, le classement était le même :
Google : 1
Bing : 2

Le blog sur lequel je travaillais avait un trafic assez élevé, ce qui se traduisait par de récente visite par les robots d’indexation de Google. J’ai remarqué, cependant, que lorsque je ne tweetait pas un article, ce dernier prenait deux a trois jours avant d’être analysé. Quand j’ai décidé de tweeter l’article, j’ai reçu une alerte Google quelques heures plus tard, ce qui montre que ce dernier a été effectivement découvert et indexé par Google.

Conclusion

Je suis venu à la conclusion que les tweets ainsi que les autres signaux sociaux deviennent de plus en plus importants pour les moteurs de recherche lorsqu’il est question de découvrir de nouveaux contenus sur les sites web. Ceci a été le cas pour les portails que j’administre.

Une importance capitale donc surtout pour l’indexation des articles mais moins pour le positionnement.

Lorsque de nouveaux articles sont tweetés, ils sont découverts et indexés plus rapidement, tandis que quand ils ne le sont pas, les robots d’indexation prennent beaucoup plus de temps à les découvrir et donc de les indexer. Cela m’amène à croire que les moteurs de recherche utilisent grandement les flux Twitter à des fins d’indexation et utilisent cette information pour le classement des articles.

Le nombre de tweets et le nombre d’individus qui effectuent des tweets semblent faire une différence pour le classement. Les articles qui ont été simplement tweeté une fois vont avoir un résultat de classement maximum de 8, alors que ceux qui ont été twittés à plusieurs reprises obtiendront des rangs supérieurs. De cela, je pense que nous pouvons supposer qu’à la fois qu’un article ou une page est tweeté, meilleures sont ses chances d’obtenir un bon classement.

En résumé

  1. Un tweet est utilisé pour l’indexation rapide d’un article
  2. Plusieurs tweets comptent pour le positionnement d’une page

3 astuces :

  1. Toujours poster le lien sur Twitter lorsque vous publiez un nouvel article. Ceci est de bon sens pour les référenceurs, mais nous devons également le recommander à nos clients.
  2. Si possible, avoir deux ou trois personnes qui seront toujours prêtes à tweeter vos liens. Comme le nombre de tweets peuvent influer positivement sur les classements, meilleures seront les chances de votre article d’obtenir un très bon classement lorsque vous avez plusieurs personnes prêtes à tweeter ce dernier.
  3. Essayez de faire tweeter votre article par un individu dont le compte est jugé « important », vu que nombreuses seront vos chances de voir votre article retweeté.

Sources : Seomoz How Twitter Affects Rankings

BONUS : Comment Twitter affecte le positionnement d’un site internet

L’effet d’un tweet sur le référencement, ou comment Twitter affecte le classement des pages

L’avènement des médias sociaux a apporté toute une foule de changements au niveau du positionnement sur Google, mais aussi à celui du marketing en ligne de manière globale.

Il vous sera très difficile de trouver actuellement une entreprise pourvue d’une décente présence en ligne qui ne possède pas un compte Twitter directement intégré à leur site.

Google et Bing ont tout récemment averti l’industrie du référencement qu’ils utilisaient les signaux provenant des médias sociaux comme un facteur très important dans le classement des pages.

Danny Sullivan, qui travaille au compte du site Search Engine Land, avait écrit un article au mois de décembre de l’année dernière concernant les signaux sociaux qu’utilisent et que comptent utiliser les moteurs de recherches.

Voici un extrait de cet article :

Bing :

Nous prenons en considération l’autorité sociale d’un utilisateur. Nous prenons également en considération le nombre de personnes que vous suivez, le nombre de personnes qui vous suivent, vu que cela peut relativement aider à ajouter un peu plus de poids dans les résultats de recherches. Cela est encore plus important au niveau du Bing Social Search, ou les tweets provenant de personnes importantes sont classés en tête lors de l’utilisation du « best match relevancy ».

Google :

Nous utilisons effectivement les médias sociaux en tant que signal. C’est un facteur important pour le classement de nos résultats. Nous utilisons également les médias sociaux pour améliorer nos news en y marquant le nombre de personnes qui partagent l’article en question.

Jen Lopez de SEOmoz avait également écrit un article à ce sujet. Ce dernier était intitulé « A Tweet’s Effects on Rankings », ou l’effet d’un tweet sur le positionnement. Dans cet article, elle a mentionné comment Smashing Mag avait tweeté à propos du Guide SEO du débutant de SEOmoz. Après ce tweet, cette page est passée à la quatrième place dans les SERP’s Google pour la requête « Guide du débutant (en)». Le positionnement a connu plusieurs rebondissements depuis, passant parfois à la deuxième page du classement.

Au moment de la rédaction de ce post et en utilisant une fenêtre de navigation privée de Chrome, la page était toujours à la quatrième place.

Mes Recherches

Après la consultation de ces études intéressantes et la confirmation des moteurs de recherche, j’ai décidé de faire ma propre étude : 5 études courtes démontrant l’impact de Twitter sur le positionnement d’un site internet, en utilisant à la fois mon propre compte Twitter, ainsi que celui de la plateforme web sur laquelle j’ai travaillé en tant que référenceur en interne. (John Doherty de Seomoz).

Sources : The Tweet Effect (Seomoz)

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Linkedin
19 réponses
  1. Jean-Baptiste - Formateur Web
    Jean-Baptiste - Formateur Web says:

    Merci pour ces prémices de tests. Je recommandais déjà à mes stagiaires d’utiliser Twitter pour annoncer une publication sur un blog, reste à trouver les bons followers.
    Autre chose qui pourrait influer : un blog qui reprend dans son contenu les tweets et les RT.

    Répondre
  2. Graphemeride
    Graphemeride says:

    Oui, mais pour avoir des followers qui retweet, on en revient toujours au même point : avoir un contenu intéressant et un titre accrocheur!

    Répondre
    • Alexandre
      Alexandre says:

      Bonjour,

      Oui c’est le principale, mais disons que Twitter permet de faire connaître un contenu intéréssant, il lance le départ de la monté en puissance d’un article !

      Répondre
  3. 1975jmr
    1975jmr says:

    Étude sympa et intéressante, vivement des études complémentaires qui montreraient toute l’étendue des réseaux sociaux sur une recherche de mots clés sur les moteurs.

    Répondre
  4. Fred
    Fred says:

    Excellent article qui montre bien les effets de twitter sur les classements des moteurs.
    D’autant plus que Twitter aide au SEO et aussi à drainer du trafic sur son site. Il ne faut donc pas s’en priver.

    Répondre
  5. Kiwiworkshop
    Kiwiworkshop says:

    Étude forte intéressante, qui montre bien l’importance de l’indexation dans le domaine du référencement.

    On a souvent tendance, à tort, de se fixer uniquement sur le positionnement, or, la rapidité d’indexation est souvent une clé du succès.

    Rapidité d’indexation signifie, ca bouge ! Je suis le premier à en parler ! Je suis actif ! Et Google aime ca…

    Répondre
  6. Alexandre
    Alexandre says:

    Merci pour vos commentaires, en effet l’étude de SEOMOZ sur la puissance de twitter tant au niveau du référencement que du positionnement nous révèle vraiment certains point très intéréssant.

    Répondre
  7. Le fada Pandaranol
    Le fada Pandaranol says:

    Twitter et les réseaux sociaux en général sont de plus en plus important pour le SEO. c’est indéniable (même si google n’accorde pas de “jus” au lien en no follow….).

    Merci pour les différents tests réalisés ici.

    Répondre
  8. agence de référencement haute savoie
    agence de référencement haute savoie says:

    Oui, merci pour ces tests. Ils rejoignent au niveau de la conclusion les tests que nous avions menés de notre côté en début d’année. La grande surprise pour nous c’était de voir à quel point l’indexation d’une nouvelle page était rapide. Parfois même sous 4 – 5 heures.

    Répondre
  9. Cabinet de Recrutement
    Cabinet de Recrutement says:

    Merci pour la qualité de ce retour d’expérience. Nous allons adopter twitter car cela semble très concluant. Notre site recrutement était deja sur facebook.

    Répondre
  10. Compare Bet
    Compare Bet says:

    Merci pour ces tests qui confirment une partie de mes propres observations concernant l’influence de twitter pour l’indexation rapide d’une nouvelle page.
    Pour l’aide au positionnement, je suis plus perplexe : quand un article est twitté, les followers peuvent créer naturellement des backlinks vers cet article depuis leur blog ou site. Et ces liens ont probablement plus de poids que le tweet proprement dit…

    Répondre
  11. Actualité réseaux sociaux
    Actualité réseaux sociaux says:

    Merci pour le partage de ces différents tests.
    Cela ne fait que confirmait que les réseaux sociaux sont de plus en plus importants pour le référencement.

    Répondre
  12. Urban Linker @ recrutement web
    Urban Linker @ recrutement web says:

    Merci pour ces tests très précis et intéressants.
    Ceci confirme l’importance de l’impact de Twitter sur le référencement.
    Évidemment le contenu reste primordial.

    Répondre
  13. Eclairage architectural led
    Eclairage architectural led says:

    Cela confirme ce que je pensais, des pages avec tweet et re tweet se positionnent beaucoup mieux que les autres, c’est indéniable. Merci pour ces tests.

    Répondre
  14. Comparatif Hebergement site
    Comparatif Hebergement site says:

    Merci pour cette analyse.ce qui est plutot intéresent est de comparer l’impact de twitter vs l’impact de Facebook.ce serait une tache pas facile parce que Facebook n’affiche pas le nombre exacte de partage

    Répondre
  15. Hier lernen
    Hier lernen says:

    Twitter est un outil important superbe pour quiconque tente de parvenir à une reconnaissance dans le monde de SEO, c’est le plus simple et ouvertement utilisée dans les médias sociaux.

    Répondre
  16. Leo
    Leo says:

    Merci pour ces infos, autant je sais que le référencement de mon site est important, autant je n’aurais jamais pensé étudier celui de mon compte twitter…

    Répondre

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *