Chers professionnels, vous allez révolutionner votre communication. Pourquoi ? Car la visibilité de vos contenus sur internet est au cœur d’un bouleversement sans précédent. Une évolution gigantesque qui vous laisse face à un choix décisif. Rassurez-vous, ce dernier est très simple à effectuer. N’y voyez rien de cornélien.

Vous avez deux options : vous adapter ou disparaître (ou tout du moins laisser la concurrence vous passer devant et vous distancer). C’est aussi simple que cela.

En effet, depuis la mise en place de la recherche universelle, nos gentils petits moteurs de recherche sont entrés dans une nouvelle ère.

Avant, Google se contentait de proposer une liste de résultats à l’internaute effectuant une requête déterminée. Aujourd’hui, ils proposent des réponses.

La différence est grande. La cohérence des contenus et la diversité des vecteurs de communication entrent maintenant en ligne de compte.

Concrètement, cela signifie que lorsque vos prospects recherchent des informations quant à votre domaine d’activité, ils ne tombent plus seulement sur votre site ou celui de vos concurrents… mais sur toute forme de format touchant de près la requête effectuée.

Et comme vous le savez sans doute… la vidéo est LE nouveau mode de communication. Elle grille la politesse aux articles et au référencement naturel de ceux-ci.

YouTube ne compte pas moins de 4 milliards de vidéos visionnées par jours. Et environ 800 millions de visiteurs uniques quotidiens…voilà pourquoi, en quelques mots, vous allez vouloir apprendre à préparer, mettre en ligne et référencer des contenus interactifs, répondant aux besoins de vos futurs clients.

1. Vous avez déjà des vidéos en ligne… mais une audience très faible

Avoir une Formule 1 n’assure en rien de partir en pôle position lors d’un grand prix. Les capacités du pilote, la préparation de la voiture et la concentration pendant l’effort sont des éléments clés pour une bonne performance.

C’est exactement la même chose en matière de communication.

  • Combien de professionnels ont effectivement des vidéos publiées sur YouTube ?
  • Et combien d’entre eux en tirent quelque chose ?

Très peu, si on faisait un ratio. Et la raison en est simple. La vidéo est un vecteur jeune, qui se développe. Très peu de gens savent exactement comment référencer une vidéo pour en faire un atout de premier ordre.

Voila qui tombe bien, c’est exactement ce qu’on vous propose aujourd’hui.

Très souvent, la volonté de se diversifier tombe sur un os. On essaye, on voit que cela ne marche pas et on abandonne.

L’incapacité à toucher la bonne audience est récurrente sur YouTube. Car de nombreuses erreurs sont recensées.

Pour que vos vidéos soient vues, vous avez sans doute essayé de…

YouTube présentant une interface assez simple à prendre en main, vous avez très certainement tenté diverses manipulations pour faire de vos vidéos de véritables outils de propagation de votre image de marque.

Vous avez peut-être utilisé les mots-clés et les tags. À profusion, sans succès.

Vous avez partagé vos contenus en mode « public » et rédigé de courtes descriptions pour attiser l’intérêt du public. Sans succès

Dans les faits, il y a plusieurs raisons qui peuvent expliquer que vos vidéos ne soient pas regardées.

  • Google peut considérer votre contenu comme non pertinent
  • Les viewers vous considèrent comme inintéressant
  • Google ne comprend pas le sens de vos dires
  • Vous ratissez trop large

Ce qu’il vous faut comprendre, c’est qu’une vidéo ne s’adresse pas qu’à une audience. Certes les internautes recherchent en plus d’un vivier d’informations, un moyen de se distraire, mais votre discours est analysé par Google.

Maîtriser l’algorithme de Google pour renforcer le référencement de vos vidéos, c’est possible ?

Non, ne fuyez pas… nous n’allons rien aborder de scientifique. Simplement un peu de logique. Il est important que vous saisissiez comment le moteur de recherche fonctionne.

Et en réalité, c’est assez simple : Ce dernier ne peut vous positionner correctement que s’il comprend la teneur de votre message. Que s’il y voit un intérêt.

En gros, il faut séduire le moteur de recherche pour qu’il vous compte parmi les réponses les plus intéressantes pour l’internaute.

Comment cela va-t-il se traduire ? Par des obligations, diverses, à respecter pour que Google comprenne l’information que vous partagez avec lui dans sa globalité, dans son entièreté.

Comment faire CONCRÈTEMENT pour que vos vidéos soient bien référencées ? Le plan à suivre étape par étape

C’est là que votre boulot commence véritablement. D’ailleurs, je vous conseille de lire ce plan avant même de tourner votre vidéo.

Car la réflexion sur ce qu’est un contenu séduisant aux yeux de Google (à qui appartient YouTube) est en réalité d’une importance capitale pour que votre communication soit impactante.

  1. Avant toute chose, vous devez répondre à une question

Comme nous l’expliquions plus haut, Google ne propose plus des résultats mais des réponses. Vous devez donc pour toucher une audience large sur youtube, vous ériger en tant qu’expert. Du moins dans la forme.

Pour que votre vidéo soit comprise comme un contenu explicatif, vous devez donc tout faire pour la relier au champ lexical de l’apprentissage.

Google aime beaucoup les vidéos dont le titre est clair, précis et se veut éducatif :

  • « Comment réussir à passer maître dans l’art de cuire un œuf »
  • « Apprendre à faire des cocottes en papier en 3 étapes »
  • «  La méthode pour manger ses céréales sans renverser le lait »
  • «  3 techniques de vente en porte-à-porte incomparables »
  1. Le choix des mots-clés à utiliser

Avant de réaliser votre vidéo, il est important de s’assurer que le thème est fédérateur. Que les internautes veulent des informations à ce sujet.

Je vous conseille d’utiliser la console adwords keyword planner, qui permet de vérifier la pertinence et la compétitivité des termes ciblés.

Nous sommes bien d’accord, faire une vidéo sur un mot clé ne stimulant que 10 visites par mois… revient à perdre son temps pour rien.

  1. L’utilisation de mots clés

Le principe du mot-clé, c’est évidemment de thématiser un contenu. De lui donner une référence. La récurrence est donc vitale que ce soit dans la description de votre vidéo, comme dans le choix des tags ou même dans le contenu.

Car oui, Google comprend ce que vous dites ! La preuve, c’est qu’il conçoit automatiquement des sous-titres, que vous pouvez simplement activer sous votre vidéo.

La répétition de votre mot-clé et de synonymes permet de vous assurer que le moteur de recherche comprenne bien ce que vous dites.

Ces mots-clés, vous pourrez aussi les orienter pour vendre des produits. En mettant en ligne votre vidéo « comment réussir à passer maître dans l’art de cuire un œuf », vous savez que votre audience est intéressée par la cuisine simple et rapide.

Vous pourrez donc facilement incruster des liens vous permettant de vendre livres de recettes ou ustensiles rendant le quotidien de vos spectateurs plus simple, sans perdre le sens premier de votre message.

  1. Le référencement écrit de votre vidéo

Au moment d’uploader votre vidéo, vérifiez que le fichier MP.4 comporte votre mot-clé principal. Car vous envoyez déjà des informations décisives au moment de partager votre contenu sur YouTube.

Une fois la vidéo prête, vous allez vouloir remplir la description et fournir un titre. Pour ce qui est du titre, le placement du mot-clé est important. Essayez de le faire figurer en tout début de phrase.

La description est elle aussi très importante. Et ce que peu de gens savent, c’est que pour qu’un texte soit analysé mais surtout compris par Google, il faut que ce dernier compte plus de 200 mots… Alors essayez de la soigner (et n’oubliez pas de rajouter un lien vers votre site, cela renforce la cohérence de l’ensemble).

Vient ensuite le choix des tags… et là encore les erreurs sont légion. Souvent, on essaye d’en mettre le plus possible, pour atteindre un public toujours plus large. Et bien c’est une erreur ! En faisant cela, vous perdez automatiquement en pertinence.

Limitez-vous à 5 tags et restez au plus près de votre mot-clé.

  1. Assurez-vous que vos vidéos soient longues et vues jusqu’au bout

C’est une évidence, mais une vidéo que les gens regardent en entier est considérée comme plus intéressante qu’un contenu systématiquement arrêté après quelques secondes. Vous allez donc absolument vouloir entretenir la curiosité et tenir en haleine le spectateur.

Comment ? C’est à vous de voir. Vous pouvez jouer sur l’humour, la mise en scène où tout simplement promettre un cadeau que vous n’offrirez qu’à la fin de votre discours (dans ce cas, vous devez en faire mention très tôt dans votre prise de parole).

En outre, et même si cela peut vous paraître un peu paradoxal, il est important que votre contenu soit relativement long. Plus votre vidéo s’étend sur la durée, plus elle renforce votre statut d’expert et plus vous pourrez répéter votre mot-clé.

Et c’est bien évidemment là que vous devez trouver l’équilibre en étant assez long sans non plus frustrer le spectateur.

  1. Les actions connexes pour renforcer le pouvoir de votre vidéo

Outre la vidéo en elle-même, c’est votre profil de professionnel qu’il est important de mettre en valeur. Vous ne pouvez pas simplement créer un contenu et le laisser se balader dans la nature. Vous voulez lui donner du corps, le faire .

Pour cela, vous pouvez utiliser les réseaux sociaux. Plus votre vidéo est partagée, plus elle est reconnue par Google (n’hésitez pas à inciter au partage dans votre discours).

Vous avez aussi l’opportunité de vous adresser directement aux plateformes spécialisées dans la distribution de communiqués de presse (comme les diggs likes par exemple).

En outre, vous pouvez aussi rédiger un article sur votre blog et y insérer votre vidéo. Cela lui donne du crédit, prouve à Google que certains sites font confiance à votre contenu, s’en servent comme référence (et c’est excellent pour le référencement naturel).

Soyez aussi actif sur votre chaîne YouTube. Le but n’est pas de publier une vidéo unique. Mais de prouver que vous êtes vraiment présent, que vous êtes à la pointe dans votre domaine, que vous êtes une source informationnelle.

Le pouvoir du média « Vidéo »

Les vidéos sont un excellent moyen de promotion dans la mesure où vous pouvez vous adresser directement à vos prospects. En termes d’impact, elles fonctionneront mieux qu’un texte, aussi bien écrit soit-il.

Le second point à considérer est que YouTube est le second moteur de recherche alternatif derrière Google, tout en sachant qu’il appartient également au géant américain. Ses chiffres sont tout simplement incroyables : 72 heures de vidéos par minute, 4 milliards de vidéos par jour, soit 124 milliards par mois et surtout, 800 millions de visiteurs uniques par mois.

Or, dans sa quête d’expérience utilisateur optimale, Google recherche davantage à afficher une réponse à la requête et non seulement, une liste de résultats : c’est ce qu’on appelle « la recherche universelle », basée à la fois sur les vidéos et les photos, mais aussi sur les produits de Google Shopping et les cartes Google Maps.

Poster des vidéos ne suffit pas !

Le problème ? Indépendamment de la qualité intrinsèque de votre vidéo, il faut savoir qu’il est très difficile qu’elle soit vue…

Sa mise en ligne nécessite obligatoirement l’identification des mots-clés ! Si cette étape, primordiale, n’est pas faite, elle risque de ne susciter aucune recherche et donc aucune vue. Par conséquent, commencez votre référencement vidéo en vous rendant directement sur Adwords Planner et obtenir un maximum de vues sur youtube !

La production d’une grande quantité de vidéos n’est pas non plus la solution optimale, car cela ne garantit pas une meilleure visibilité, d’autant plus si l’identification des mots-clés n’a pas été réalisée.

Enfin, que vous en mettiez en ligne une ou plusieurs, si le sujet s’avère inintéressant, le résultat ne sera pas concluant. YouTube est un espace où le divertissement est roi : ses visiteurs attendent des vidéos teintées d’humour et d’interactions.

 « Améliorer » votre vidéo pour plaire à Google

Voici quelques éléments à travailler pour améliorer votre référencement vidéo et gagner en visibilité. Des mesures destinées à « parler » à Google. En effet, le moteur de recherche doit être en mesure de la comprendre pour mieux la valoriser… Concrètement, cela passe par :

  • L’utilisation de mots-clés liés à l’apprentissage

Par exemple, une vidéo qui s’intitule « Comment apprendre l’anglais » aura plus de chances de figurer dans les résultats de recherche qu’une sur « La langue anglaise »

  • L’utilisation de mots-clés liés à l’achat

Ou les « Buying Keyword ». Pour reprendre l’exemple plus haut, si une personne souhaite apprendre l’anglais, la vidéo pourra être en mesure de lui fournir quelques techniques, avant de la conduire vers des cours d’anglais payants…

  • L’utilisation de mots-clés au sein de la vidéo

Google interprète les sous-titres (n’hésitez pas à en inclure !) et peut comprendre le sens des phrases dans la vidéo. Aussi est-il intéressant d’y placer des mots-clés : il ne s’agit pas de les répéter à outrance, mais de les distiller deux ou trois fois, avec des synonymes, pour enrichir le champ sémantique autour de votre thématique.

  • La réalisation de vidéos longues

Il est préférable de mettre en ligne des vidéos d’une certaine longueur, car elles sont susceptibles de renfermer davantage de mots-clés. Tout simplement.

  • La carotte pour favoriser une lecture totale de la vidéo

Si votre vidéo n’est pas lue en entier, vous enverrez un signal négatif à Google qui finira par la déclasser. Il est donc important de promettre un petit « cadeau » uniquement donné en fin de visionnage. En d’autres termes, susciter l’intérêt et la curiosité des internautes. Dans l’exemple des cours d’anglais, cela peut être un lien vers de petits exercices… Veuillez également voir notre article comprenant les 6 étapes pour augmenter son référencement vidéo.

  • Le nom du fichier vidéo doit être le mot-clé principal

Au moment de la mise en ligne du fichier, veillez à nommer la vidéo en utilisant le mot-clé sur lequel vous souhaitez travailler/apparaître dans les requêtes. Et à l’image du référencement naturel classique, veillez à indiquer ce mot-clé au début des balises TITLE et Description.

  • Le choix pertinent des tags

Choisissez correctement les tags en les limitant à maximum 5 termes : au-delà, le risque est d’envoyer un message flou à Google, ce qui serait alors totalement contre-productif. Il s’agit de les déterminer avec soin pour que le moteur de recherche comprenne bien de quoi la vidéo parle.

  • La description de la vidéo

La vidéo doit impérativement être accompagnée d’une description d’au moins 200 mots qui clarifiera la « lecture » de Google : ce texte devra utiliser naturellement des mots-clés et des synonymes afin de proposer un riche champ sémantique au moteur de recherche. Il ne faudra pas oublier d’y ajouter vos différents liens promotionnels.

Travailler « autour » de votre vidéo pour optimiser son positionnement

Dans le cadre du travail d’optimisation de son référencement, les démarches se poursuivent au-delà de la vidéo elle-même :

  • Garder votre chaîne active !

La mise en ligne d’une vidéo ne peut pas être épisodique : elle doit s’inscrire dans une démarche à long terme, avec un rythme de publication établi et régulier. En proposant une chaîne active, Google vous assimile à un expert et sera plus enclin à bien vous référencer.

  • Utiliser des playslists

Votre chaîne YouTube doit être bien organisée : n’hésitez pas à utiliser des playlists pour rassembler vos vidéos sous une suite logique. Par exemple, « anglais débutant » et « anglais perfectionnement ». L’idée étant de nommer vos playlists avec vos mots-clés !

  • Appuyer sa diffusion socialement

La vidéo mise en ligne sous YouTube doit impérativement être partagée sur vos réseaux sociaux. Prioritairement Facebook, Google+ et Twitter qui disposent aujourd’hui de la meilleure visibilité et de la meilleure viralité.

  • L’inclure dans du contenu avec des backlinks

La vidéo doit idéalement faire l’objet d’un article dans lequel elle sera insérée : Google l’associera alors à du contenu relayant les mêmes idées, offrant une pertinence accrue à l’ensemble. Sans compter un bon maillage de liens (backlinks) autour du texte.

Contrairement au référencement naturel, la concurrence est encore assez jeune à l’échelle du web au niveau du référencement vidéo. Mais une chose est sûre, il faut s’y engouffrer au plus vite : l’agence Eskimoz a d’ores et déjà compris cet enjeu et propose de vous aider dans votre tâche…

Quelle orientation voulez-vous donner à votre business ?

Vous n’êtes pas sans savoir qu’aujourd’hui, la grande majorité des recherches de professionnels se fait directement sur internet. Le référencement vidéo sur youtube est devenu une preuve de savoir-faire, d’expertise.

Voulez-vous vous imposer comme une figure de proue dans votre secteur d’activité ? Dépasser la concurrence et démontrer l’entendue de vos talents ?

Et bien passez à la vidéo et positionnez vous parmi les professionnels les plus respectés !

Réaliser une vidéo et la publier sur YouTube, c’est bien ! La rendre visible par le plus grand nombre, c’est mieux ! Découvrez, ici, tous les secrets pour réussir son référencement !

Passez à l’action, dès maintenant !

Comme vous le voyez, la mise en ligne d’une vidéo qui va fonctionner est un mécanisme sans doute bien plus précis que vous ne pouviez le penser de prime abord.

Cela peut paraître rébarbatif, mais le système s’adopte très vite comme un simple réflexe.

Ne pas respecter les contraintes décrites ci-dessus, c’est malheureusement risquer de continuer à être ignoré sur YouTube et à travailler pour rien.

Cliquez ICI pour télécharger la procédure PDF

Chers professionnels, vous allez révolutionner votre communication. Pourquoi ? Car la visibilité de vos contenus sur internet est au cœur d’un bouleversement sans précédent. Une évolution gigantesque qui vous laisse face à un choix décisif. Rassurez-vous, ce dernier est très simple à effectuer. N’y voyez rien de cornélien.

Vous avez deux options : vous adapter ou disparaître (ou tout du moins laisser la concurrence vous passer devant et vous distancer). C’est aussi simple que cela.

En effet, depuis la mise en place de la recherche universelle, nos gentils petits moteurs de recherche sont entrés dans une nouvelle ère.

Avant, Google se contentait de proposer une liste de résultats à l’internaute effectuant une requête déterminée. Aujourd’hui, ils proposent des réponses.

La différence est grande. La cohérence des contenus et la diversité des vecteurs de communication entrent maintenant en ligne de compte.

Concrètement, cela signifie que lorsque vos prospects recherchent des informations quant à votre domaine d’activité, ils ne tombent plus seulement sur votre site ou celui de vos concurrents… mais sur toute forme de format touchant de près la requête effectuée.

Et comme vous le savez sans doute… la vidéo est LE nouveau mode de communication. Elle grille la politesse aux articles et au référencement naturel de ceux-ci.

YouTube ne compte pas moins de 4 milliards de vidéos visionnées par jours. Et environ 800 millions de visiteurs uniques quotidiens…voilà pourquoi, en quelques mots, vous allez vouloir apprendre à préparer, mettre en ligne et référencer des contenus interactifs, répondant aux besoins de vos futurs clients.

Vous avez déjà des vidéos en ligne… mais une audience très faible

Avoir une Formule 1 n’assure en rien de partir en pôle position lors d’un grand prix. Les capacités du pilote, la préparation de la voiture et la concentration pendant l’effort sont des éléments clés pour une bonne performance.

C’est exactement la même chose en matière de communication.

  • Combien de professionnels ont effectivement des vidéos publiées sur YouTube ?
  • Et combien d’entre eux en tirent quelque chose ?

Très peu, si on faisait un ratio. Et la raison en est simple. La vidéo est un vecteur jeune, qui se développe. Très peu de gens savent exactement comment référencer une vidéo pour en faire un atout de premier ordre.

Voila qui tombe bien, c’est exactement ce qu’on vous propose aujourd’hui.

Très souvent, la volonté de se diversifier tombe sur un os. On essaye, on voit que cela ne marche pas et on abandonne.

L’incapacité à toucher la bonne audience est récurrente sur YouTube. Car de nombreuses erreurs sont recensées.

Pour que vos vidéos soient vues, vous avez sans doute essayé de…

YouTube présentant une interface assez simple à prendre en main, vous avez très certainement tenté diverses manipulations pour faire de vos vidéos de véritables outils de propagation de votre image de marque.

Vous avez peut-être utilisé les mots-clés et les tags. À profusion, sans succès.

Vous avez partagé vos contenus en mode « public » et rédigé de courtes descriptions pour attiser l’intérêt du public. Sans succès

Dans les faits, il y a plusieurs raisons qui peuvent expliquer que vos vidéos ne soient pas regardées.

  • Google peut considérer votre contenu comme non pertinent
  • Les viewers vous considèrent comme inintéressant
  • Google ne comprend pas le sens de vos dires
  • Vous ratissez trop large

Ce qu’il vous faut comprendre, c’est qu’une vidéo ne s’adresse pas qu’à une audience. Certes les internautes recherchent en plus d’un vivier d’informations, un moyen de se distraire, mais votre discours est analysé par Google.

Maîtriser l’algorithme de Google pour renforcer le référencement de vos vidéos, c’est possible ?

Non, ne fuyez pas… nous n’allons rien aborder de scientifique. Simplement un peu de logique. Il est important que vous saisissiez comment le moteur de recherche fonctionne.

Et en réalité, c’est assez simple : Ce dernier ne peut vous positionner correctement que s’il comprend la teneur de votre message. Que s’il y voit un intérêt.

En gros, il faut séduire le moteur de recherche pour qu’il vous compte parmi les réponses les plus intéressantes pour l’internaute.

Comment cela va-t-il se traduire ? Par des obligations, diverses, à respecter pour que Google comprenne l’information que vous partagez avec lui dans sa globalité, dans son entièreté.

Comment faire CONCRÈTEMENT pour que vos vidéos soient bien référencées ? Le plan à suivre étape par étape

C’est là que votre boulot commence véritablement. D’ailleurs, je vous conseille de lire ce plan avant même de tourner votre vidéo.

Car la réflexion sur ce qu’est un contenu séduisant aux yeux de Google (à qui appartient YouTube) est en réalité d’une importance capitale pour que votre communication soit impactante.

  1. Avant toute chose, vous devez répondre à une question

Comme nous l’expliquions plus haut, Google ne propose plus des résultats mais des réponses. Vous devez donc pour toucher une audience large sur youtube, vous ériger en tant qu’expert. Du moins dans la forme.

Pour que votre vidéo soit comprise comme un contenu explicatif, vous devez donc tout faire pour la relier au champ lexical de l’apprentissage.

Google

Répondre à une question sur Google

Répondre à une question sur Google

aime beaucoup les vidéos dont le titre est clair, précis et se veut éducatif :

  • « Comment réussir à passer maître dans l’art de cuire un œuf »
  • « Apprendre à faire des cocottes en papier en 3 étapes »
  • «  La méthode pour manger ses céréales sans renverser le lait »
  • «  3 techniques de vente en porte-à-porte incomparables »
  1. Le choix des mots-clés à utiliser

Avant de réaliser votre vidéo, il est important de s’assurer que le thème est fédérateur. Que les internautes veulent des informations à ce sujet.

Je vous conseille d’utiliser la console adwords keyword planner, qui permet de vérifier la pertinence et la compétitivité des termes ciblés.

Nous sommes bien d’accord, faire une vidéo sur un mot clé ne stimulant que 10 visites par mois… revient à perdre son temps pour rien.

  1. L’utilisation de mots clés

Le principe du mot-clé, c’est évidemment de thématiser un contenu. De lui donner une référence. La récurrence est donc vitale que ce soit dans la description de votre vidéo, comme dans le choix des tags ou même dans le contenu.

Car oui, Google comprend ce que vous dites ! La preuve, c’est qu’il conçoit automatiquement des sous-titres, que vous pouvez simplement activer sous votre vidéo.

La répétition de votre mot-clé et de synonymes permet de vous assurer que le moteur de recherche comprenne bien ce que vous dites.

Ces mots-clés, vous pourrez aussi les orienter pour vendre des produits. En mettant en ligne votre vidéo « comment réussir à passer maître dans l’art de cuire un œuf », vous savez que votre audience est intéressée par la cuisine simple et rapide.

Vous pourrez donc facilement incruster des liens vous permettant de vendre livres de recettes ou ustensiles rendant le quotidien de vos spectateurs plus simple, sans perdre le sens premier de votre message.

  1. Le référencement écrit de votre vidéo

Référencement sur Youtube

Référencement sur Youtube

Au moment d’uploader votre vidéo, vérifiez que le fichier MP.4 comporte votre mot-clé principal. Car vous envoyez déjà des informations décisives au moment de partager votre contenu sur YouTube.

Une fois la vidéo prête, vous allez vouloir remplir la description et fournir un titre. Pour ce qui est du titre, le placement du mot-clé est important. Essayez de le faire figurer en tout début de phrase.

La description est elle aussi très importante. Et ce que peu de gens savent, c’est que pour qu’un texte soit analysé mais surtout compris par Google, il faut que ce dernier compte plus de 200 mots… Alors essayez de la soigner (et n’oubliez pas de rajouter un lien vers votre site, cela renforce la cohérence de l’ensemble).

Vient ensuite le choix des tags… et là encore les erreurs sont légion. Souvent, on essaye d’en mettre le plus possible, pour atteindre un public toujours plus large. Et bien c’est une erreur ! En faisant cela, vous perdez automatiquement en pertinence.

Limitez-vous à 5 tags et restez au plus près de votre mot-clé.

  1. Assurez-vous que vos vidéos soient longues et vues jusqu’au bout

C’est une évidence, mais une vidéo que les gens regardent en entier est considérée comme plus intéressante qu’un contenu systématiquement arrêté après quelques secondes. Vous allez donc absolument vouloir entretenir la curiosité et tenir en haleine le spectateur.

Comment ? C’est à vous de voir. Vous pouvez jouer sur l’humour, la mise en scène où tout simplement promettre un cadeau que vous n’offrirez qu’à la fin de votre discours (dans ce cas, vous devez en faire mention très tôt dans votre prise de parole).

En outre, et même si cela peut vous paraître un peu paradoxal, il est important que votre contenu soit relativement long. Plus votre vidéo s’étend sur la durée, plus elle renforce votre statut d’expert et plus vous pourrez répéter votre mot-clé.

Et c’est bien évidemment là que vous devez trouver l’équilibre en étant assez long sans non plus frustrer le spectateur.

  1. Les actions connexes pour renforcer le pouvoir de votre vidéo

Outre la vidéo en elle-même, c’est votre profil de professionnel qu’il est important de mettre en valeur. Vous ne pouvez pas simplement créer un contenu et le laisser se balader dans la nature. Vous voulez lui donner du corps, le faire .

Pour cela, vous pouvez utiliser les réseaux sociaux. Plus votre vidéo est partagée, plus elle est reconnue par Google (n’hésitez pas à inciter au partage dans votre discours).

Vous avez aussi l’opportunité de vous adresser directement aux plateformes spécialisées dans la distribution de communiqués de presse (comme les diggs likes par exemple).

En outre, vous pouvez aussi rédiger un article sur votre blog et y insérer votre vidéo. Cela lui donne du crédit, prouve à Google que certains sites font confiance à votre contenu, s’en servent comme référence (et c’est excellent pour le référencement naturel).

Soyez aussi actif sur votre chaîne YouTube. Le but n’est pas de publier une vidéo unique. Mais de prouver que vous êtes vraiment présent, que vous êtes à la pointe dans votre domaine, que vous êtes une source informationnelle.

Passez à l’action, dès maintenant !

Comme vous le voyez, la mise en ligne d’une vidéo qui va fonctionner est un mécanisme sans doute bien plus précis que vous ne pouviez le penser de prime abord.

Cela peut paraître rébarbatif, mais le système s’adopte très vite comme un simple réflexe.

Ne pas respecter les contraintes décrites ci-dessus, c’est malheureusement risquer de continuer à être ignoré sur YouTube et à travailler pour rien.

Quelle orientation voulez-vous donner à votre business ?

Vous n’êtes pas sans savoir qu’aujourd’hui, la grande majorité des recherches de professionnels se fait directement sur internet. Le référencement vidéo sur youtube est devenu une preuve de savoir-faire, d’expertise.

Voulez-vous vous imposer comme une figure de proue dans votre secteur d’activité ? Dépasser la concurrence et démontrer l’entendue de vos talents ?

Et bien passez à la vidéo et positionnez vous parmi les professionnels les plus respectés !

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Linkedin