Facteurs de positionnement sur Google : Le dossier complet

Mettre en avant l'engagement pour le positionnement

Aujourd’hui, nous allons vous présenter l’étude sur les facteurs qui influencent positivement le positionnement sur Google. Tout les deux ans, MOZ étudie les plus grands dans le monde du SEO et du marketing grâce à une panoplie de questions destinant à évaluer le fonctionnement actuel de l’algorithme de Google. Cette année notre panel recense des connaissances et des perspectives uniques. Un grand merci à tout les collaborateurs de cette étude. En addition aux questions posées aux participants afin de déterminer ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas en 2015 pour l’algorithme de positionnement de Google, les groupes les plus expérimentés ont soumis leurs prédictions au niveau du SEO et particulièrement aux changements que va opérer Google sur son Algorithme ces 12 prochains mois. Etonnament, l’ensemble des facteurs qui prennent de l’importance tournent autour de l’expérience utilisateur, incluant :

Les experts prédisent que les liens traditionnels (de qualité et provenant d’un site de la même thématique) sera revu à la hausse alors que les liens payants et  que les ancres de textes seront quant à eux revus à la baisse. Nous allons voir maintenant les 10 facteurs incontournables pour répondre à l’algorithme de google en 2015. Chaque facteur sera noté de 1 à 10 de la part des experts.

Optimisation on page du Mot clé

[emaillocker id=11971]

Cette optimisation vise à décrire le nombre de mot clé inclus dans le contenu de la page (Title, H1, H2, attribut ALT, paragraphe)

La plus forte influence : Le title obtient une moyenne de 8,34. En effet, son importance est primordial pour le positionnement de votre site internet.

La moins forte influence : Le mot clé en gras, en italique représente pour les experts le facteur le moins influent avec une note de 4,16.

Les Titles sont vraiment très puissant. cela permet à Google de déterminer précisément le sujet. Les mots clés à l’inverse, ont de moins en moins d’importance dans le contenu. Certes, il est toujours indispensables d’avoir ces mots clés dans un contenu mais celui-ci a de moins en moins d’importance aux yeux de Google. Grâce à mon expérience, j’ai pu déterminé deux éléments primordiaux pour le positionnement on page. Je vérifie toujours le TITLE ainsi que la présence du mot clé dans le contenu.

 

Optimisation on page

L’influence du domaine pour un mot clé

Cette caractéristiques nous montre comment le positionnement est influencé par le nom de domaine.

Le facteur le plus influent : Le site est un « exact match domain ».

Le facteur le moins influent : Si le mot clé est une extension du domaine.

La seule influence importante que j’ai rencontré est dû à un « exact match domain ». Cela signifie un réel impact positif dans le positionnement, alors que les sous-domaines ont des impacts plutôt faible dans le positionnement. D’autres disent qu’il n’y a pas d’influence direct, cependant, le site « Exact match domain » va récupérer un taux de clics plus importants et donc influencer sur le long terme à un meilleur positionnement.

L’importance des liens externes

Cette caractéristique montre l’influence de la page en terme de popularité tel que : Le nombre de liens, le page rank, la qualité des liens).

Le facteur le plus influent : La quantité de liens provenant de site d’autorité est évalué à 7,78 sur 10 par les experts.

Le facteur le moins influent : Les ancres des liens externes pointant vers votre site internet.

La forte qualité des liens est toujours la règle principale pour un bon positionnement. La façon dont les marques peuvent gagner des liens est devenu de plus en plus importantes. Similairement à mes convictions sur les contenus, je suppose que les liens seront de plus en plus contrôler afin de vérifier la vraisemblance. Alors que les ancres de textes sont toujours un facteur important, il faut noter que cela devient de plus en plus un risque d’avoir trop de texte d’ancre identique.

L’importance du niveau de domaine.

Ces caractéristiques indiquent la qualité de la marque et son influence.

Le facteur le plus influent : Le volume de recherche d’un domaine d’une marque

Le facteur le moins influent : La popularité des médias professionnels.

Le niveau de domaine change totalement le temps de résultat au niveau de Google. C’est intéressant de voir comment change les actualités dans Google. Google veut donner aux internautes ce qu’ils recherchent, si par exemple ils recherchent le nom d’une marque, Google donnera la marque. Nous pouvons déjà percevoir que les marques sont facilement dispatchés dans les résultats de Google. Google va de plus en plus faire attention à ce que les marques optimise au mieux leurs identités.

Nom de domaine

Les caractéristiques des niveaux de pages sociales

Ces caractéristiques proviennent de 3 sources principales (Facebook, Twitter, Google +).

Le facteur le plus influent : Engagement avec contenu/URL dans le réseau social.

Le facteur le moins influent : Le nombre de j’aime de la page Google. Les réseaux sociaux se positionnent très bien lorsque nous effectuons une recherche dîtes « Fraiche ».

Essentiellement, si votre contenu obtient des tweets naturels, des partages, et des likes. En effet, cela signifie qu’il va se positionner pendant une petite période avant qu’un site d’une meilleure autorité passe devant. La popularité des réseaux sociaux ont plusieurs facteurs à considérer. Le premier est que Google et Bing ont dit qu’ils prenaient en compte l’autorité du profil de la page (Partage-Link). Deuxièmement, j’ai vécu une expérience que j’aimerais vous partager. J’ai remarqué que les liens et les partages sociaux ont plus de pouvoir. Par exemple, de nombreux partages pour un site de dentiste n’aura pas aussi de puissance que des actions sociales sur la page officiel du réseau social. Honnêtement, je ne pense pas que les signes sociaux ont une influence direct avec l’algorithme de Google(Ce qui signifie qu’il n’y a pas de corrélation entre les réseaux sociaux et l’affichage sur les résultats de Google). Mon seul doute est que Google et Twitter ont renouvelé leurs contrats et qu’il y aura peut être plus tard une corrélation.

La caractéristique des mots clés au niveau de la page

Ces éléments décrivent uniquement l’influence de la longueur de la page et la vitesse de chargement.

Le facteur le plus influent : Le caractère UNIQUE de la page

Le facteur le moins influent : Les contenus contenant des graphs et des cartes Twitter.

Nos clients voient de plus en plus une augmentation des recherches organiques de la part des support mobiles (tablette, téléphone). C’est donc certainement une très bonne excuse pour ne pas ignorer le responsive design. Je pense que beaucoup de facteurs tels que les taux de rebond, la vitesse de chargement  aura une conséquence plus importance aux fur et à mesure.

Je veux répondre à cela d’une certaine façon parce que, pendant que je l’ai été informé par Google de ce qui compte pour eux (ressenti dans l’algorithme), je m’aperçois que dans les SERPs, tout ne correspond pas à ce que Google dit. Il y a beaucoup de sites « mauvais » qui se positionnent facilement dans le TOP3. En outre, Google souhaite absolument du « contenu unique « , alors qu’il y a de nombreux sites internet qui volent encore les contenus des autres et se positionnent très bien.

L’autorité des domaines referrings

 Ces caractéristiques montrent l’importance de la valeur des liens

 Le facteur le plus important : La quantité des liens de domaines uniques

Le facteur le moins important : L’ancre de texte

La quantité et la qualité des domaines de liens va influencer davantage la performance d’un domaine dans son secteur d’activité sur les résultats de recherche. Selon moi, les sites exact match domain arrivent à mieux se positionner sans liens. La pertinence du lien a pour moi désormais une plus forte importance. Bien que le niveau du domaine prend également de l’importance.

Votre image est extrêmement importante, vous pouvez consulter notre article qui explique comment porter plainte pour atteinte à la vie privée.

Caractéristiques de mots clés agnostique niveau du domaine

Ces caractéristiques concernent le domaine de racine entière, mais ne décrivent pas directement le lien et surtout le mot clé compris dans le lien. Au lieu de cela , ils se rapportent à des choses comme la longueur du nom de domaine en terme de caractères.

La plus haute influence : Unicité de contenu à travers l’ensemble du site : 7,52

La plus basse influence : Longueur du temps jusqu’à ce que le nom de domaine expire : 2,45

Le nombre de caractère du nom de domaine a une importance de plus en plus importante. Les longs domaines sont plus facilement cliqués.

Les derniers brevets de Google décrivent comment gérer la fraîcheur et la maturité des contenus pour une requête. Certains sites internet sonnent comme des pages de qualité pour Google qui donne pour chaque page un score de base pour les sites de qualité. D’après les dernières informations de Microsoft, les traits d’union sont considérés comme SPAM. La longueur du temps avant que le domaine n’expire à également été cité comme un signal potentiel dans les dernières informations de google, qui a été toutefois réfuté par Matt Cutts après que beaucoup de vendeurs de domaines utilisaient ces informations pour vendre leurs extensions de domaines pour aider le référencement d’un site internet.

Je pense que la rapidité des pages est devenu le facteur le plus important. En effet, la lenteur des pages nuisent fortement aux positionnement. je pense aussi qu’avoir des pages erreur sur sont site n’a aucune importance.

Le futur de la recherche

Pour revenir au début, nous avons demandé aux experts si ils avaient des commentaires et des avis précis sur l’importance ou non des différents facteurs pour les 12 prochains mois. Bien que les liens et les ancres seront des facteurs toujours importants pour le positionnement, Je pense que leur puissance sera conditionnée par la présence et les absences des facteurs d’engagements. Les applications ont pris davantage d’importance et si la vôtre est meilleure que celle de vos concurrents alors Google va vous mettre en avant.

Les recherches sur mobile vont continuer à augmenter avec des facteurs directs bien spécifiques. Les données structurées vont prendre de l’importance, avec une meilleure compréhension de la part de Google des intentions des internautes à travers leurs requêtes.
Le positionnement des liens aura de plus en plus d’importance notamment via les voitures, les montres et la recherche vocale qui sont des facteurs déterminants à prendre en compte pour votre stratégie de mot clé.
Je pense réellement que pour les prochains 12 – 18 mois, nous verrons un fort impact dans les données structurés dans les SERP. En effet, Google développe son intelligence artificiel et arrive plus facilement à comprendre les contenus. Ils étudient les intérêts des internautes pour déterminer les réels besoins et proposer les meilleurs résultats pour le confort de recherche de l’internaute.

Notre étude sur le positionnement va vous aider à identifier quels sont les facteurs déterminant pour les sites et les pages qui se positionnent très bien dans google. Notre étude se constitue de deux parties : Une étude parmi les professionnels du SEO et parmi plusieurs analyse plus large.

Cette année, grâce aux nouvelles données étudiés par Docteur Matt Peters, et par plus de 150 professionnels du marketing, nous sommes capable d’étudier plus précisément certains points que l’année précédente. Ensemble, nous avons mesuré plus de 170 corrélations et collecté 15 000 données depuis notre panel d’expert SEO. Prêt à en débattre ?

Nous voulons vraiment remercier notre partenaire Similarweb, ahref, et domaintools qui nous ont tous donnés des accès en parallèle qui a permis d’effectuer cette étude avec succès. Nous avons été agréablement surpris que des concurrents s’unissent pour faire avancer la connaissance en SEO.

Nos partenaires

Vous pouvez voir l’ensemble de nos conclusions dans l’étude d’aujourd’hui. Dans les jours et semaines à venir, nous allons vous plonger dans une analyse plus approfondie de ce que nous pouvons apprendre de ces corrélations.

Notre étude sur la corrélation du positionnement des moteurs de recherche

L’étude de la corrélation du positionnement de Moz mesure quels attributs de pages et de sites Web sont associés à un meilleur classement dans les résultats de recherche Google. Cela signifie que nous regardons les caractéristiques suivantes :

  1. L’usage des mots clés
  2. La vitesse de chargement du site
  3. L’ancre de texte
  4. .. Et plus de 170 autres attributs

Pour être clair avec vous, l’étude ne nous dit pas si Google utilise tout ces attributs dans son algorithme de positionnement. A la place, il nous montre quels sont les meilleurs associations qui permettent aux pages et aux sites d’avoir un meilleur positionnement. C’est une très bonne distinction qui est donc permise.

Malgré que les études de corrélations ne peuvent pas prouver quels sont les facteurs que Google considère dans son algorithme, mais il fournit de précieuses indications. En fait, beaucoup pense que les études de corrélations sont plus importantes que les études de causalités surtout lorsque nous travaillons avec des algorithmes de plus en plus complexes.

Pour l’étude, Docteur Peters a examiné  le TOP 50 des résultats de Google parmi 16 521 requêtes, donnant près de 700 000 URL unique.

Voici un échantillon de nos échantillons :

Exemple : Le niveau de de la page en corrélation avec les liens

Les caractéristiques dans le tableau ci-dessous décrivent les indicateurs de lien pour Google( comme le nombre de liens , PageRank, etc.) et leur corrélation avec un meilleur classement dans Google :

Les facteurs de positionnement de 2015

Malgré la rumeur qui prouve le contraire, les liens continue de montrer que c’est le principal facteur d’un meilleur positionnement sur Google. Cela ne signifie toujours pas comment Google utilise les liens dans son algorithme. Les informations combinés avec les déclarations de google et les observations de plusieurs professionnels du marketing nous font croire que les liens ont  toujours une importances dans le SEO.

La corrélation des liens sont donc une catégorie à examiner. Voici 12 données de notre étude à savoir :

10 facteurs de positionnements que nous avons trouvé

  1. Nous continuons à voir de moins en moins de corrélations avec les mots clés et le positionnement des pages du site. Cela signifie que Google est plus intelligent et comprend mieux ce que la page et le contenu signifie.(Les variantes, les mot clé synonymes).
  2. Alors que la longueur de la page, le nombre total de liens nous montrent une association avec le positionnement de Google.
  3. Malgré les rumeurs qui prouvent le contraire, les données continuent de nous montrer la forte corrélation entre le positionnement sur Google et le nombre de liens pour la page.
  4. Bien qu’il existe des corrélations entre les exact match domains et le positionnement. Cela est probablement le cas à cause de l’utilisation des mots clés, du texte ancre.
  5. Notre étude  nous montre la relation entre le type de domaine (.com ; .net..) et le positionnement sur Google)
  6. Bien que le lien de la page ne soit pas aussi fort, la valeur global du domaine montre une forte corrélation avec le positionnement. Nous continuons de croire que les liens jouent un rôle prépondérant.
  7. L’utilisation d’une ancre texte est également un facteur important dans le positionnement, ainsi que le nombre de domaines reliant l’ancre de texte
  8. Une nouvelle surprenante : Il semblerait que le nombre de partages sociales tend à montrer une augmentation dans le positionnement. Cependant, il y a de fortes raisons prouvant que Google n’utilise pas le partage social dans son algorithme Google mais qu’il y a des bénéfices au niveau du positionnement lors d’un fort succès au niveau du partage social.
  9. Le temps d’expiration du domaine enregistré est certainement un facteur d’un meilleur positionnement.
  10. Une page avec un taux de rebond faible, un nombre de pages vues élevé, et un temps long passé sur le site apportent un meilleur positionnement.

L’étude des experts sur les facteurs de positionnement

Bien que les données de corrélation peuvent fournir de précieuses informations sur le fonctionnement de l’algorithme de Google, nous apprenons souvent beaucoup plus en recueillant l’expérience collective des experts en référencement naturel.

C’est pour cette raison que tout les deux ans, Le site MOZ reconduit une étude sur les facteurs de positionnement.

L’étude présente plus de 100 questions en rapport avec les aspects de l’algorithme de positionnement de Google. N’hésitez pas à voir l’étude complète sur les facteurs de positionnement. Plus de 150 personnes ont été demandé et de nombreux professionnels nous ont répondu et nous les remercions.

Professionnel du SEO 

Nous allons voir ensemble les corrélations. En effet, en vue de l’évolution du SEO, il y a des temps, des situation, et des types d’analyses où la corrélation est actuellement plus intéressante et plus utile que la causalité. Je sais que pour vous ça paraît fou mais laissez moi la chance de vous aider et de m’exprimer à ce sujet. Autrefois, les professionnels du SEO avaient un sens raisonnable pour permettre un bon positionnement sur les moteurs de recherche. Nous avons parcouru les interprétations de Google au niveau de la modification des mots clés mais également aux différents signaux.

Mais aujourd’hui, l’algorithme de Google devient de plus en plus complexe, nuancé et puissant que les référenceurs renoncent à marteler les signaux. Au lieu de cela, nous sommes de plus en plus concentrer sur le marketing et la présence en ligne. Le webmarketing fonctionne dans un monde où Google :

  • Utilise des robots pour identifier les mentions éditoriales et les SPAM.
  • Mesure les engagements et les récompenses.
  • Analyse les signaux de corrélations avec les marques
  • Applique de nombreuses manières d’analyser la puissance des contenus
  • Punit les sites de contenus médiocres
  • Reconnaît rapidement et compte les clics et les modèles d’enquête afin de stimuler les signaux de positionnement.
  • Crée plus de 600 algorithmes chaque année, la grande majorité ne sont pas connus par les marketeurs et les référenceurs.

Infographie Google

Etant donné le système,  il est préférable de ne pas suivre cette stratégie de référencement visant à répondre aux différents signaux de Google impactant le positionnement. Ceux qui sont partis dans ce sens n’ont forcément pas eu de résultat car beaucoup de site se sont retrouvés avec des fortes pénalités. A l’inverse, les marketeurs ont répondu à la campagne de Google pour augmenter la popularité, la pertinence, la confiance et surtout une meilleure expérience pour l’utilisateur. Très souvent, il faut mieux donc penser à la corrélation qu’à la causalité Nous allons donc voir quelques expériences pour vous aider :

Disons que vous avez découvert un signe de qualité, Google mesure directement le temps qu’un visiteur passe sur votre page en provenance bien entendu d’un SERPs. Les sites qui contiennent des pages  dont les internautes passent beaucoup de temps dessus obtiennent un boost de la part de Google. Vous devez être capable d’utiliser des techniques pour garder vos clients dans le but de les faire rester plus longtemps. Vous devez leur rendre difficile d’appuyer sur le bouton « Retour ». Vous devez répondre à cet algorithme afin d’avoir des meilleurs résultats sur Google. Pendant ce temps, votre concurrent (Qui n’a aucune idée de l’impact de ce facteur de positionnement) a travaillé sur le design qui rend son site bien plus facile d’accès, plus rapide, mais également plus agréable à consommer.

Etude sur Google

Lorsque le nouveau design sera en ligne, on observera une chute des positionnement. Intérieurement, vous saurez que Google aura analysé le temps passé sur le site qui aura chuté car les internautes trouveront rapidement les réponses à leurs requêtes et quitteront le site. Mais que se passent-t-ils sur le long terme ? Les testeurs remarquent que le bonheur à diminué chez les internautes, et donc ils vont positionner plus facilement des sites qui proposent des expériences à succès rapidement. Dans un même temps, les concurrents gagnent de plus en plus de liens grâce à l’amplification et le partage de liens.

Vous voyez donc que Google a des algorithmes très complexes et que vous pouvez vous faire avoir assez rapidement. Au cours de la dernière décennie, après des expériences au niveau des causalités du positionnement, ce modèle de gains à court terme provoquent à long terme des pertes, voilà pourquoi je suggère aujourd’hui de réfléchir aux corrélations et aux causalités qui procurent un bon positionnement.

Si vous observez de nombreux sites internet bien positionné qui ont des applications mobiles, vous serez tenté de croire que cela n’a aucun effet sur le positionnement et cela est correct. Cependant, si ces applications mobiles mènent à une plus grande couverture de presse pour les concurrents et cela permet davantage de liens ainsi que plus de visites, Si de nombreux contenus s’affichent sur leur nom de marque, il sera normal pour Google de mieux vous positionner.

De même pour vos concurrents qui communiquent à travers la télé, vous pouvez penser que cela est inutile pour mieux être référencé. Cependant, si cela permet d’avoir du trafic rapidement sur son site, pensez-vous que Google ne le prendra pas en compte ? Bien sur que oui, de plus, vous pourrez générer beaucoup de liens via les journaux qui parlent de vous suite à votre passage à la télévision.

Il y a des milliers de signaux qui sont difficiles à analyser qui vont influencer le positionnement de votre site et de celui des concurrents. Mais si vous disposez des signaux potentiels de l’algorithme de Google, vous pourrez obtenir un avantage concurrentiel. Vous pourrez donc dépasser plus facilement votre concurrent.

De nombreuses fois, j’ai vu des professionnels du SEO trouver de brillantes d’analyses sur les algorithmes de Google d’un point de vue marketing. je vous conseille donc pour conclure cet article, de faire attention à tout les éléments de l’algorithme de Google, et surtout n’oubliez pas, il faut prêter attention à l’intérêt de l’utilisateur.

Source : https://moz.com/blog/seo-correlation-causation

Comment corriger les facteurs gênant à votre référencement ?

Chacun d’entre nous avons des problèmes d’infrastructures. Nous appellerons cela le « Cruft » qui signifie l’ensemble des pages de mauvaises qualités et du duplicate content sur votre site internet que vous n’avez pas eu le temps de trouvé et de corriger (Alors que c’est un facteur très important dans votre positionnement). Cela semble être pour vous un détail, pourtant cela peut mettre à mal tout le positionnement que vous avez sur Google. Aujourd’hui, nous vous présentons donc un tableau récapitulant comment faire pour trouver et corriger les « Crufts » afin de gagner en positionnement.

Ce week-end, nous discutions à propos de notre « Cruft »que nous souhaitons corriger et optimiser. Par « Cruft », nous voulons parler de : Mauvaise qualité, de contenu dupliqué et de pages pauvres en contenu qui pourraient poser problème au niveau du positionnement même si cela ne pose actuellement pas de problèmes au niveau du référencement.

Qu’est ce que le « Cruft » ?

Si vous lancez par exemple de nombreuses pages de faible qualité, où les internautes n’interagissent pas avec, vous pourrez vous trouver dans une très mauvaise situation et cela pour de nombreuses raisons. Google va non seulement analyser page par page la qualité, mais aussi prendre en considération toute la largeur du domaine. Donc, l’ensemble de votre domaine sera analysé incluant toutes les pages de bonne qualité (ce que vous souhaitez).

Analyse du domaine

Cependant, les faibles contenus avec peu d’engagements qui ne sont pas intéressants et les contenus dupliqués n’ayant pas leur propre canonisation seront analysés par Google. C’est donc cela que j’appelle « Cruft ».

Duplicate content et contenu pauvre

Les « Crufts » peuvent être un réel problème et vous attirer les sanctions de Panda. En fait, pour être clair, Google Panda va sur votre site internet et se dit : « Que savez-vous ? » Et là vous souhaitez à tout prix avoir un site de qualité pour Panda. Si il voit trop de pages de faible qualité, l’ensemble de votre positionnement sera sanctionné à cause des contenus de faible qualité. L’ensemble du site sera endommagé.

Il y a aussi probablement des choses en relation avec Panda tel que l’analyse globale du site par l’algorithme analysant l’engagement et la qualité. Récemment, il y a une analyse sur la mise à jour Phantom 2 que Google a fait, mais elle n’a pas réellement était formalisé et Google n’en a pas dit grand chose à son propos. Simplement, certains sites qui ont un plus fort taux d’engagements sont désormais mieux vu par Google.

Si vous avez un site complexe et que le moteur de recherche crawl l’ensemble de vos pages qui sont qualifiés de « Cruft », alors proportionnellement cela aura un impact négatif pour votre site internet. Cela peut également nuire au niveau de vos utilisateurs. Le bonheur de vos utilisateurs sera réduit et cela aura un impact négatif pour votre marque. De plus, la conversion de votre page peut en effet être réduite. Google peut voir les contenus dupliqués, les contenus de moins bonnes qualités, le positionnement que vous souhaitez pour ces contenus en fonction de mot clé ainsi que les contenus ayant un bon taux de conversion et un bon engagement.

Voici donc toutes les sortes de problèmes qui sont la raison de notre envie de corriger toutes les « Crufts ». C’est une partie d’un audit SEO. Si vous regardez le document d’un audit, si vous utilisez un logiciel d’audit, vous pourrez corriger l’ensemble des problèmes.

Comment identifier les « Crufts » sur mon site ?

Donc, nous allons parler de certaines façons d’identifier de manière proactive les « Crufts » et puis quelques conseils pour ce que nous devrions faire après .

Filtrer les « crufts » de suite

Un de ces moyens pour filtrer est l’outil Google Analytics, Omniture ou Webtrends quel que soit votre système d’analyse. Ce que vous essayez de concevoir est un filtre de « Crufts ». Grâce à ce filtre, je peux filtrer les contenus de faible qualité.

Filtrer les contenus

Il y a une chose importante que vous pouvez faire avec cela. La première chose est d’analyser votre taux de rebond, le nombre de visites par pages. Vous pouvez donc faire des pourcentages.

Je pourrais aussi faire une sorte de pourcentage référence afin d’établir un seuil  à mon taux de rebond. Chaque taux de rebond supérieur à 90%, ainsi je peux filtrer chaque contenu à corriger. » Je voudrais créer ce filtre à l’intérieur de Google Analytics ou à l’intérieur d’Omniture . Je regarde toutes les pages qui correspondent à ces critères, et puis je vais essayer et voir ce qui s’est passé avec ces contenus et les corriger.

La seconde chose importante à faire est de calculer la moyenne du temps passer sur le site internet ainsi que la moyenne du taux de rebond. Maintenant, vous pouvez filtrer les contenus ayant une moyenne inférieur à 50% pour récupérer tout les contenus de moins bonnes qualités.

Triez les « Crufts

Pour ce processus, je vous suggère d’utiliser screaming frog ou onepage.org qui est un très bon outil et encore Moz analytics qui provient de plusieurs compagnies que j’ai entendu.

Séparer les pages Crufts

Fondamentalement, dans ce cas, vous avez un trieur de « Crufts » qui est essentiellement concentré sur la filtration des contenus, ainsi que les éléments que vous pouvez identifier dans des choses comme l’URL ou dans les titles qui correspondent au contenu. La plupart de ces logiciels ont déjà un réglage par défaut. Pour certains d’entre eux vous pouvez changer cela. Je pense que OnPage.org et les Screaming Frog vous permettent de changer le filtre du contenu dupliqué. Je vais maintenant parler de Moz Analytics qui est similaire à Google Webmasters Tools.

Grâce à cet outil, nous pouvons déterminer tout les contenus qui ont 80% de dupliqués sur un autre site internet. Si vous avez un site internet avec de nombreuses pages avec peu de contenus et d’images, alors vous pouvez pousser le pourcentage à 90/95%.

Je peux aussi utiliser quelques règles pour identifier les contrevenants de duplicate content. Ainsi, par exemple, j’aurais pu identifier que l’ensemble des contenus avec des points d’interrogations ont un fort taux de rebond. Maintenant je dois juste filtrer pour cette chaîne d’URL particulier, ou je pourrais chercher des titres . Donc, si je sais que, par exemple, une de mes pages a été fortement dupliqué à travers le site ou un certain type , je peux regarder pour tous les titres pour ainsi filtrer et corriger ce problème.

Je peux aussi le faire pour la longueur de contenu. Beaucoup de gens vont regarder la longueur de contenu et dire: « Hé, si il y a une page avec moins de 50 mots uniques dans mon blog , Indique le moi . Je veux comprendre pourquoi il en est , et alors je pourrais faire un travail sur ces pages afin de les corriger  » .

Demandez aux résultats des moteurs de recherche

Pour identifier les « Crufts », rien de tel que Bing et Google Webmaster tools et. Ils ont des filtres existants et des caractéristiques qui ne sont pas très malléable. Nous ne pouvons pas faire beaucoup avec eux , mais ils vont vous montrer les problèmes potentiels du site internet notamment les pages brisées, et même parfois les pages dupliquées. Cependant, ils ne vont pas tout trouver et le but de ce processus est de trouver de manière proactive les choses avant que Google et Bing les trouvent.

Mettez un bon sitemap sur votre site internet, et par la suite les outils vous indiqueront quels sont les liens brisés. Faites également une mise à jour complète de votre site internet pour mettre à jour vos extension.

D’autres conseils, astuces mais aussi des robots

Quelques conseils supplémentaires et des analyses statistiques comme pour Google Analytics et webtrends. Ces outils peuvent vous induire en erreur, en effet, pour les pages avec très peu de visites, les analyses peuvent être trompeur car si le contenu vient d’être indexé, l’échantillon n’est pas assez important pour une analyse pertinente. De même le contenu peut ne pas être indexé pour le moment est faussé l’analyse.

Dès que vous identifiez les « Crufts », supprimez-les du sitemap.  L’avantage c’est que votre site sera à nouveau propre. Si à l’inverse, c’est du contenu dupliqué, canonisez le contenu. Il ne faut surtout pas supprimer le contenu, gardez le et inscrivez dans le code le canonicale.

Vous ne voulez pas que les gens visitent vos contenus de faible qualité. Optez pour une redirection 301. Si elle est déjà positionné pour une requête ou si il est sur le sujet de quelque chose, envoyez-le à la page qui correspond le mieux à cette requête. Sinon, utilisez une redirection 404.

Source : https://moz.com/blog/clean-site-cruft-before-it-causes-ranking-problems-whiteboard-friday

Les facteurs de positionnement que vous ignorez

Malgré que Google soit assez ambigu à propos de son algorithme, nous avons pu observé qu’un des plus grands facteurs de positionnement n’est presque jamais optimisé. Nous allons donc voir aujourd’hui en quoi il faut absolument se concentrer pour avoir un meilleur positionnement.

Donc bienvenue sur notre site internet, nous allons parler d’un facteur de positionnement qui n’est pris en compte par aucun référenceur. Ce facteur est ignoré alors que c’est un des éléments le plus déterminant dans le positionnement.

Engagez votre marque

Le facteur est l’engagement. Je ne parle pas seulement de l’engagement sur le site. Je parle de l’engagement global de votre site avec votre marque. Cela peut s’analyser à travers différentes voies. De nombreux internautes effectuent la recherche de votre marque sur Google. Ceci est une forme de manifestation de la part des internautes. La navigation directe représente toutes les personnes qui effectuent une recherche de votre  marque sur Google et qui souhaite tout de suite aller sur votre site internet (Parce qu’ils vous connaissent). L’engagement peut être étudier en fonction du temps passé sur le site mais aussi du taux de rebond (Nous avons vu cela dernièrement).

Le trafic référant permet d’observer le nombre de personnes qui vous recherchent et vous trouve grâce à Google. Grâce à Analytics notamment, vous pouvez voir comment les internautes arrivent vers votre site internet et distinguer le trafic direct et référant.

L’engagement influence le positionnement ?

Ce que nous essayons de déterminer avec vous est : Est-ce que ces éléments sont des facteurs importants dans l’algorithme de Google ? Bien malheureusement, malgré que les liens soient de plus en plus observés par les moteurs de recherche, Google ne s’exprime que très peu à ce sujet. Le moteur de recherche nuance ses propos à ce niveau là et nous pouvons en être sûr, jamais Google ne nous dira : « OUI, la vitesse de votre site et le taux de rebond sont des facteurs importants ».

La seule chose que nous avons pu entendre de la part des moteurs de recherche, c’est qu’ils prenaient en compte de plus en plus les engagements vis à vis des marques mais rien de plus.

Cependant, nous avons des tonnes d’expériences et d’informations qui nous suggèrent que cela est pris en compte même si nous ne savons pas exactement comment ils procèdent. Quand vous voyez des expériences qui montrent qu’une fois après avoir amélioré la vitesse du site (qui est un facteur faible) votre niveau de positionnement augmente, vous pouvez en conclure que l’engagement est très important pour Google. C’est pourquoi on peut fortement suggérer que Google fait très attention à toutes les formes d’engagements de la marque comme la vitesse du site.

Nous voilà donc au vrai problème. Pourquoi les référenceurs prêtent très peu d’attention et n’optimisent pas toute cette partie ? Dans beaucoup de sociétés qui gèrent en interne le SEO,  vous pourrez voir que chacun se concentre sur les liens, l’indexation etc. Personne ne travaille sur le taux de rebond, le temps passé sur le site. Il est vraiment difficile d’obtenir une réelle synchronisation entre les équipes pour corriger tout cela.

Malheureusement, nous n’avons pas les accès, ni les données pour mesurer l’impact de tous ces éléments d’engagement en détail.

Il faut savoir également que tout ces éléments n’ont pas de conséquences directes. Prenez par exemple les liens. Si vous savez que les liens sont un des meilleurs facteurs pour le référencement,  vous savez qu’il est impossible de dire : « Voilà j’ai fait autant de liens c’est pour ça que j’ai un tel positionnement ». Non c’est beaucoup plus complexe d’une part vis à vis de la nature du lien, de l’ancre. Rien que ces deux choses sont au minimum à prendre en compte pour justifier un positionnement.

C’est donc bien souvent indirecte comme presque tous les facteurs de référencement. Je sais que cela est frustrant mais ce sont les règles de Google.

Comment montrer l’engagement de votre marque ?

C’est donc votre mission de devoir trouver les moyens de rendre son site plus sociable nous allons dire afin que Google prend en compte l’engagement de votre marque. Vous avez besoin de sortir de votre bulle et de socialiser votre marque à vos collègues, vos clients, à travers tous les moyens marketing existants. Tout comme l’ont fait les référenceurs dans les années 2000 à propos des liens. En effet, dans les années 2000, les liens permettaient à eux seuls d’avoir un très bon positionnement sur Google. Il n’était plus question de meta tag par exemple et beaucoup ont donc utilisé les liens pour réussir dans le web.

Afin d’être mieux vu sur Google, il faut communiquer sur votre marque. Préparez-vous à une bataille longue mais qui sera très utile pour votre société. Beaucoup d’entres vous vont sans aucun doute se lancer dedans après cet article.

Dans un seconde temps, nous devons disposer des outils nécessaires pour analyser les données. Je ne vous conseille pas Google webmaster tools (je ne suis pas fan). En effet, je pense que beaucoup de données sont inappropriées. Cependant, via Google analytics, nous pouvons observer les 10% des informations qui ne sont pas encore « Not provided » Vous pouvez même voir si votre marque est de plus en plus recherchée afin d’analyser votre popularité. Plus votre marque sera recherchée, plus vous aurez un meilleur impact vis à vis de Google.

Vous pouvez faire des tests autour des résultats de recherche. Nous effectuons des tests pour améliorer l’expérience sur notre site internet, mais nous ne faisons pas assez de test sur les moteurs de recherche. Faites un petit exercice : Prenez les 10 premiers résultats d’une requête et dîtes-vous lequel je choisirais. Déterminez même 3 liens que vous aurez choisis et pour quelles raisons. Vous pourrez donc mesurer l’engagement pour obtenir des informations précieuses sur ce que vous devez améliorer sur votre site.

Si vous êtes abonnés chez MOZ, fresh web et bien d’autres encore, vous pourrez analyser les facteurs d’amplifications dont vous ne disposez pas encore.

Pour conclure avec l’engagement de votre marque

Pour résumer rapidement, je dirais que chacun d’entre vous avez besoin d’évoluer en fonction de l’algorithme de Google et ses facteurs directs et indirects influencent le positionnement d’un site internet. Dîtes vous bien que l’algorithme recense plusieurs facteurs, concentrez-vous sur les plus importants pour ensuite travailler les facteurs moins influents par la suite afin d’optimiser au mieux votre site internet.

Attendez une minute, dans le but d’augmenter son trafic référant, nous avons besoin  de travailler autour de notre contenu, de la façon dont je peux gagner du contenu et influencer le maximum de facteur qui ont un impact direct sur votre référencement mais également indirect. Il y a tellement de facteurs que nous ne pouvons être en mesure exact de dire que c’est tel facteur qui influence tel positionnement. Il faut par exemple travailler sur un contenu en espérant avoir plus d’engagements qui va conduire à un meilleur classement sur Google.

Nous savons que tous que c’est un peu frustrant de ne pas connaître l’impact des facteurs Google mais dans tout les cas, vous savez que travailler son SEO permet d’avoir un très bon retour sur investissement. N’hésitez pas à faire des expériences dans le but de connaître ce qui marche pour vous et de l’adapter à votre stratégie de référencement globale. Nous sommes dans un univers où les tactiques ont besoin d’être en adéquation pour fonctionner. Chaque facteur a sa part d’importance, multiplier tout les facteurs entre eux apportent des résultats beaucoup plus important qu’indépendamment.

Merci de nous laisser vos commentaires afin de nous donner vos techniques pour favoriser l’engagement de votre marque.

Source : Moz

[/emaillocker]

Commentaires