Le guide du maillage interne

Le guide du maillage interne pour le SEO

Le contenu est l’une des composantes les plus importantes pour le référencement naturel. Google s’appuie en grande partie sur cette donnée pour « noter » les sites internet. Du contenu de qualité qui répond aux thématiques abordées dans votre site est un gage de qualité aux yeux des moteurs de recherche et donc aux yeux des internautes. Toutefois, une stratégie de référencement naturel se compare à un vrai petit guide : elle doit être complète pour être efficace. 

Les avantages du maillage interne
Trop souvent, le maillage interne est sous estimé. Les webmasters prennent en compte la structure du site et laisse de côté le linking interne. Pourtant ces deux techniques sont étroitement liées. La structure des contenus et les liens entre eux sont primordiaux dans une stratégie SEO. En mettant en place des univers sémantiques cohérents et des liens réfléchis, vous pourrez non seulement considérablement améliorer votre visibilité sur les moteurs de recherche mais aussi amener les internautes là où vous souhaitez qu’ils soient. 

De plus, il faut savoir que le maillage interne est la stratégie la plus simple à mettre en place. Nul besoin d’être un as en informatique pour y arriver ! Il suffit de comprendre comment fonctionne cette technique et quel est son intérêt pour les moteurs de recherche et les internautes. À partir de là, votre maillage interne se mettra en place assez naturellement. 

Avec un bon maillage interne, c’est vous qui maitrisez la navigation des internautes. Vous leur montrez la voie vers les pages les plus importantes.

1. Qu’est ce que le maillage interne ?

Très simplement, le maillage interne définit comment vos pages s’articulent entre elles. Un maillage interne efficace permet d’organiser vos pages les unes avec les autres mais aussi d’indiquer aux internautes (et à Google) quelles pages sont les plus importantes au sein de votre site. 

Qu'est ce que le maillage interne ?Cette technique désigne donc l’organisation des liens internes sur un site web, un lien interne étant un lien reliant deux pages d’un même site internet.

Par exemple, le site www.agence-csv.com fait un lien depuis son article « Comment générer un sitemap.xml sur wordpress » vers son article « Qu’est ce que le robots.txt ? ».

Ce genre de liens va permettre d’améliorer la navigation à l’intérieur de votre site mais aussi, parallèlement, son référencement. En fait, un bon maillage interne sera bien plus agréable pour les internautes et améliorera leur expérience utilisateur. Vous maitriserez leurs axes de passage. C’est aussi le moyen idéal pour améliorer votre taux de transformation, à tous les niveaux : demande de devis, prise de contact, achat !  Il ne faut donc pas sous estimer le pouvoir du maillage interne, surtout si vous possédez un site e-commerce.

Le maillage interne

C’est aussi le moyen d’amener les visiteurs vers des pages plus profondes, plus loin des fameux 3 clics. En effet, il arrive que des pages ne soient pas accessibles à moins de 3 clics de la page d’accueil, notamment pour les gros sites internet. Même si ce n’est pas recommandé, le maillage interne permet de pallier à ce défaut. Parallèlement, c’est aussi un avantage pour les robots des moteurs de recherche. S’ils n’ont pas accès à certaines pages, elles ne seront pas indexées ! Sauf si votre site internet possède un sitemap.xml.

Pourquoi optimiser le maillage interne ? 

Un bon maillage interne offre de nombreux avantages :

 

  • Transmission du « link juice » ou jus de lien

Jus de lien Le jus de lien est un terme très utilisé en référencement. Il représente les effets bénéfiques transmis par une page à une autre page via un lien sortant. Plus une page est populaire, considérée de qualité par Google, plus elle peut transmettre de jus de lien.  Ce dernier sera réparti entre les différents liens sortants. C’est pourquoi la transmission du link juice sera plus forte si la page comporte peu de liens sortants. De cette manière, il sera moins dilué. Si la page n’a qu’un lien sortant, l’intégralité de son jus de lien, donc de sa popularité, sera transmis à la page vers laquelle pointe ce lien.

 

  • Une meilleur indexation 

Une meilleure indexationUn maillage interne de qualité permet au robot de Google et à ceux des autres moteurs de recherche d’indexer facilement toutes les pages de votre site internet car elles sont liées les unes avec les autres. A partir d’une page, il trouvera toutes les autres.

 

  • Mise en valeur des pages importantes 

Les pages importantesVous pouvez en quelque sorte choisir sur quelles pages les internautes devraient aller. Pour générer des prospects ou vendre des produits, le maillage interne est donc primordial. Vous pouvez facilement les inciter à se rendre sur vos tunnels de vente. 

 

  • Baisse du taux de rebond

Baisse du taux de rebondUn maillage interne réussi réduira votre taux de rebond car les internautes iront de page en page pour se renseigner davantage. Il permettra donc d’augmenter la moyenne du temps passé sur votre site et du nombre de pages vues. 

 

2. Comment optimiser le maillage interne ?

Nous vous l’avons dit plus tôt, le maillage interne est assez simple à mettre en place. Toutefois, il doit répondre à certaines règles. Sinon, vous risqueriez de le suroptimiser et donc d’être sanctionné par Google.

 

a) Les différents types de liens

Les différents types de liensIl existe de type de liens internes :

  • Les liens structurels : ils font partie de la structure même de la page et non du contenu. On les retrouve dans le menu, les sous catégories, le fil d’Ariane, le footer ou le header. Ils sont donc sensiblement identiques sur toutes les pages de votre site internet. 
  • Les liens contextuels : ces liens là sont placés directement dans le contenu de la page, dans le texte. On les retrouve dans une phrase ou un titre, même si ce dernier n’est pas réellement recommandé d’un point de vue SEO. La plupart du temps, c’est un lien informatif qui va aider le lecteur en le guidant vers une page traitant de la même thématique. Cette deuxième page va l’aider à comprendre le contenu de l’information présent dans la première page.

Ce type de lien est donc très utile pour les internautes ! Ils peuvent obtenir des renseignements supplémentaires facilement et cliquent d’ailleurs très naturellement sur ce genre de liens.

 

b) Les ancres de lien

L’ancre d’un lien est le texte utilisé sur lequel l’internaute va cliquer pour atterrir sur une autre page. Elles sont d’une grande importance aux yeux de Google ! C’est pourquoi il ne faut pas les rédiger sans réfléchir.

Les ancres de liensLes textes d’ancre sont analysés différemment par les moteurs de recherche s’il s’agit de liens internes ou externes. Quand il s’agit de maillage interne, vous pouvez inclure le mot-clef exact de la page cible tant que ce texte ait du sens et aide l’internaute dans sa navigation. Par exemple, si votre lien pointe vers une page s’appelant « maillage interne » vous pouvez utiliser « maillage interne » comme ancre.

En effet, utiliser des ancres telles que « en savoir plus » ou « cliquez ici » n’a pas beaucoup d’intérêt dans une stratégie de maillage interne. Elles doivent être variées et personnalisées pour chaque page et surtout, avoir un rapport avec leur page de destination.

Pour un meilleur résultat, il faut intégrer les ancres au dessus de la ligne de flottaison. On doit pouvoir les trouver facilement sans scroller.

Maitriser ses ancres est plus simple que maîtriser ses backlinks. C’est pourquoi il ne faut pas hésiter à les optimiser au mieux : le texte de l’ancre doit décrire le contenu de la page vers laquelle elle mène.

Des ancres bien optimisées présentent deux intérêts :

  • elles indiquent aux internautes le thème de la page vers laquelle pointe ce lien
  • Vous améliorez votre pertinence sur les mots-clefs utilisés ainsi que sur les thématiques associées

Le maillage interne Toutefois, il faut prendre en compte le contenu dans lequel est placé l’ancre car si vous ne le faites pas, Google le fera ! Par exemple, un lien sur l’ancre « voitures de collection » dans un texte traitant de voyage au Pérou ne pèsera pas beaucoup au yeux de Google, en tout cas beaucoup moins que si votre texte traitait de réparation automobile.

 

c) Certaines règles à connaître

Il faut avoir en tête certaines règles :

  • Il est inutile de lier une page à une autre plusieurs fois car Google prendra en compte uniquement la première ancre.
  • Votre page d’accueil est celle qui a le plus d’autorité. C’est pourquoi il faut bien choisir quels liens seront utilisés sur cette page. Il faut donc lier les pages qui sont les plus importantes pour vous afin de distribuer le maximum de link juice.
  • Pour améliorer l’indexation de votre site, n’hésitez pas à créer des liens profonds, c’est à dire vers des pages plus éloignées pour aider Google à les découvrir et à les indexer.
  • Quand vous créez un lien, il doit impérativement s’ouvrir dans un nouvel onglet. En effet, cliquer sur un lien pour mieux comprendre ce qu’on est en train de lire et perdre la page d’origine peut être très agaçant pour l’internaute et réduire son expérience utilisateur.
  • Mieux vaut privilégier la qualité à la quantité ! Un grand nombre de liens internes améliorera votre référencement mais pénalisera les utilisateurs. Ils ne sauront plus où cliquer. Aussi, plus il y a de liens, moins il y a de jus de lien transmis aux autres pages.

 

 

3. Les différentes stratégies de maillage interne

Selon la taille du site internet et les objectifs escomptés, vous pouvez mettre en place différentes stratégies de maillage interne.

 

a) Lier toutes les pages entre elles 

La technique la plus simple et à laquelle on pense souvent en premier est le netlinking basique qui consiste à lier toutes les pages entre elles, sans vraiment prêter d’attention à l’importance de nos pages. On cherche surtout à toutes les connecter entre elles. De cette manière, on peut accéder à n’importe quelle page très facilement.

Cette technique a l’avantage de ne laisser aucune page de côté mais c’est aussi pour cette raison qu’elle ne s’applique pas aux sites de plus de 100 pages.

En liant toutes vos pages, le jus de lien sera réparti de manière homogène entre elles. Elles bénéficieront toutes de la popularité des pages les plus importantes. Le problème est qu’il n’y aura aucune hiérarchie dans votre site, pas d’ordre d’importance et votre site risque de devenir illisible pour les moteurs de recherche comme pour les internautes.

 

b) L’arbre généalogique 

L'arbre généalogique Avec cette technique, vous liez vos pages entre elles en suivant un ordre hiérarchique : de la page la plus importante, à savoir la page d’accueil, en suivant un ordre décroissant : catégories principales, sous-catégories, sous-sous-catégories et ainsi de suite.

En partant du bas, tous vos articles ou produits seront liés aux catégories auxquelles ils appartiennent puis à votre page d’accueil.

Contrairement au linking basique, cette méthode a l’avantage de donner du poids à certaines pages aux yeux des visiteurs comme des Googlebots. Comment ? Car des dizaines de liens pointeront vers elles.

Mais cette technique comporte également des risques, notamment un risque de trop grande profondeur qui empêcherait certaines pages d’être indexées. Pensez à un site e-commerce et à toutes ses sous-catégories.

Prenons l’exemple d’un site de vêtements : page d’accueil > femme > manteaux > hiver > parka > haut de gamme > telle marque > produit. 

Avec la technique de l’arbre généalogique, votre page d’accueil deviendrait très puissante, au détriment de vos pages produits. Mais est-ce vraiment intéressant ? On se rend vite compte que non. Les pages profondes ne bénéficieront presque pas de jus de lien et risquent même de ne pas être indexées.

De plus, des liens incohérents peuvent se créer, entre des pages traitant de différentes catégories. Google peut sanctionner ce type de pratique.

Le maillage interne en arbre généalogique n’est donc pas recommandé si votre site comporte de (très) nombreuses pages.

 

c) La stratégie en silo

C’est la technique idéale en cas de site internet complexe et de structure plus conséquente. Cette stratégie croise le principe de l’arbre généalogique en introduisant le principe de cloisonnement sémantique. 

Cette expression a été utilisée pour la première fois par Bruce Clay, un ténor du SEO. On parle de silo en référence au réservoir utilisé dans l’agriculture qui se remplit par le haut. Sur un site internet, ça sa traduit par le fait que, plus on avance dans le menu, plus on a accès à un contenu précis. 

La première catégorie fera référence à la thématique du site (parent), la catégorie donne accès à un contenu plus précis (enfant), la sous-catégorie (petit-enfant), donne accès à un contenu encore plus précis et ainsi de suite. De cette manière, les pages possédant le même univers sémantique, c’est à dire les mêmes thématiques globales, vont correspondre entre elles. En d’autres termes, les pages qui parlent de la même chose seront liées entre elles. Google peut identifier plus facilement les catégories de votre site.

Le maillage interne en silo

Dans cette stratégie, le plus gros du travail consiste donc à relier entre elles toutes les pages appartenant à un même univers sémantique. Toutefois, les « silos » ne doivent pas être complètement séparés des autres. Si on ne les reliera pas entre eux via des fiches produits par exemple, car lier deux produits différents n’aurait aucun intérêt, on essaiera de les lier à partir des pages catégories.

Le maillage en silo va mettre en place une excellente structure. Il sera facile d’identifier les différentes catégories et thématiques de votre site. De cette manière, les performances SEO seront améliorées dans toutes les catégories.

 

Pour conclure

Vous pouvez désormais vous lancer dans votre stratégie de maillage interne ! Elle pourra grandement améliorer l’autorité de votre site, qui sera aussi plus lisible pour l’internaute. Dans cette même idée de visibilité, il peut être pertinent de mettre en place un fil d’ariane, pour que vos visiteurs se repèrent facilement.

Enfin un autre conseil ; il existe des systèmes automatisés pour le maillage interne, notamment des plugins. Mais ils ne sont pas efficaces et Google les repère facilement. Une seule chose à faire, remonter vos manches et à vos claviers !

N’oubliez pas que le maillage interne, au-délà du référencement, doit aider les internautes dans la visite de votre site internet. Plus les liens internes seront pertinents, plus votre taux de rebond baissera !

Chombeau Alexandre

Expert en acquisition de trafic et en stratégie digitale, appelez moi au 03 66 72 14 71 afin que l'on discute ensemble de votre projet. Cliquez ICI pour une consultation de 15 minutes offertes.