Votre site est-il correctement indexé ?

Cette check-liste devrait vous aider à mettre en place une vérification approfondie de votre site internet mais également de déterminer la performance vue par les moteurs de recherche de celui-ci. A la fin de votre audit, je vous recommande de ne pas faire un rapport sur ce qui ne va pas mais plutôt sur ce qui doit-être fait. Expliquez en quoi ces mesures sont importantes et pourquoi doivent-elles prise en compte.

Ce que je trouve de vraiment utile est de fournir une liste de priorités ainsi, dans votre document allouer une priorité à toutes les actions que vous souhaitez mettre en oeuvre.

Aperçu rapide

Vérification des pages indexées

  • Faire un site: recherche
  • Combien de pages sont affichés ?
  • Est que la page d’accueil s’affiche en premier ?
  • Si la page d’accueil ne s’affiche pas en premier résultat, il pourrait y avoir des problèmes qui affectent le site, comme une pénalité ou une mauvaise architecture de votre site / Mauvaise gestion des liens internes.
Test sur Le Parisien

Test sur Le Parisien

Revoir le nombre de visites en provenance de Google sur les Landing Page sur Google Analytics

  • Est que cela correspond avec le nombre de résultat lors d’un site: recherche
  • C’est très souvent les pages ayant le plus de vues (Sur Analytics) qui sont dans l’index du moteurs de recherche que ceux-ci trouvent précieux.
  • Les landings pages permettent de vous apporter davantage de trafic. Pour en savoir plus, voici le lien de l’article.

Recherche pour les termes de votre marque et le thème de votre marque

  • Est que la page d’accueil s’affiche en premier ? ou les pages appropriées qui s’affichent correctement ?
  • Si les pages appropriées ne s’affichent pas comme premier résultat, il pourrait y avoir des problèmes comme une pénalité.
Le site est-il correctement indexé ?

Aucun problème pour Amazon

Vérifiez le cache de Google pour vos pages clés

  • Est que le contenu s’affiche ?
  • Les liens de navigations sont-ils bien présent ?
  • Y a t-il des liens qui ne sont pas visible sur le site ?

Astuce de pro : N’oubliez pas de faire la verification du texte à partir du cache en cliquant sur “Version en texte seule”

Effectuez une recherche mobile pour votre marque et vos pages “mots-clés”

  • La liste des résultats affichent-elle “Site mobile” (Si oui votre site est mobile Friendly)
  • Est que vos pages de ventes sont mobile friendly ?
  • Si la réponse est non à l’un de des questions ci-dessus, cela peut-vous couter des visites organique
Mon site est-il Mobile Friendly ?

Mon site est-il Mobile Friendly ?

Source : MOZ

Audit de l’accessibilité et de l’indexation

 Vérification du fichier Robots.TXT

  • Est que le site (ou une partie de celui-ci) est bloqué ?
  • Est qu’une partie des pages est inaccessible à cause d’autres pages bloquées. (Page Orpheline)

Désactiver le JavaScript, les cookies et le CSS ?

  • Utilisez la barre d’outils Web Developper
  • Le contenu est-il présent ?
  • Les liens de navigations fonctionnent-ils ?

Maintenant, changer de User Agent pour Google Bot

Vérifiez vos erreurs 404

  • Vous pouvez utilisez l’outil “MOZ PRO”

Indexation

  • Les fichiers Sitemap sont-ils dans le Robots.txt
  • Les fichiers Sitemap sont-ils soumis à Google / Bing Webmaster Tools

Vérifiez les META NOINDEX

  • Certaines pages sont-elles par erreur en “meta noindex”
  • Y a t-il des pages qui devrait être en NOINDEX ?
  • Vous pouvez tester rapidement cela avec les outils de MOZ par exemple

Est qu’une page de vente est en noindex ?

  • Vérifiez également sur google analytics le nombre de page avec des visiteurs organic
  • Est que certaines pages devraient être en noindex ?
  • Vous pouvez vérifier l’indexation d’un site Internet ainsi que son accessiblité avec un outil comme MOZ.

Est que les pages “objectifs” sur analytics sont en NO INDEX ?

  • C’est important de faire attention au visites “direct” parmi les objectifs sur Google Analytics

L’audit de votre SEO On-Page

Les balises de titres  sont optimisés ?

  • Les balises titles doivent être optimisés et unique
  • Votre marque devrait être inclus dans votre balise title pour améliorer le taux de clic (CTR)
  • Vos balises de titre sont d’environ 55 à 60 caractères (512 Pixels) pour être pleinement affichées. Vous pouvez faire un test ici
test de la balise title

Test de la balise title

Les pages importantes ont des balises titles et meta description optimisé pour le taux de clic (CTR)

  • Cela contribuera à améliorer votre trafic organique de manière indépendante de votre positionnement

taux-de-clic

Mais également :

  • Vérifiez les pages ayant des titres manquants et des meta description manquante
  • Le contenu de vos pages incluent plusieurs fois le mot-clé principal ainsi que des variations tels que des synonymes ou des “singuliers / pluriels”
  • Il y à une quantité importante d’élément optimisé et un contenu unique sur les pages clés
  • Le mot clé principal est contenue dans la balise h1 (attention tout de même à la triplette du bourrin)
  • Les noms des photos ainsi que les attributs ALT incluent au moins une fois le mot clé de la page.

Les URLs décrivent le contenu et sont optimisées

  • Même si il est interessant et bénéfique d’avoir les mots-clés dans l’URL, changer votre URL peut avoir un impact négatif même avec une redirection 301. A ce titre, je recommande généralement l’optimisation des URLs lorsque les URLs actuelles sont vraiment mauvaise ou lorsque vous n’avez aucun lien interne pointant vers cette URL.
URL Optimisé

URL Optimisé

URL Propre

  • Pas de paramètre dans les URLs
  • Les URLs proposées aux moteurs de recherche doivent être statiques

URL courte

  • 115 caractères ou moins – cette limite de caractères n’est bien sûr pas graver dans la pierre mais plus les URLs sont courte, mieux ce sera.

Source MOZ

Audit de votre contenu

Le contenu de la page d’accueil est optimisé

  • Est que vous avez au moins un paragraphe de contenu sur votre page d’accueil ?
  • Il doit y avoir assez de contenu sur la page pour donner au moteur de recherche la possibilité de comprendre votre page. Je recommande au moins 150 mots.

Les Landing Pages sont optimisées

  • Est que ces pages ont au moins quelques paragraphes de contenu ? Est que cela est suffisant pour faciliter la compréhension de votre page pour les moteurs de recherche.
  • Est que votre texte est basé sur un modèle ou alors est-il bien unique ?
Optimisation Landing Page

Optimisation de votre Landing page pour votre SEO

Le contenu est il réel ou substantiel ?

  • Y a t-il un contenu réel sur le site ou le “contenu” est-il une simple liste de liens ? (Pensez à vous faire aider par textbroker qui produit du contenu SEO de très bonne qualité)

Les mots-clés sont-ils bien ciblés ?

  • Est que l’objectif des mots-clés correspond bien à la page de destination
  • Est que vous avez les mots-clés principaux en haut de vos pages : courte traîne, moyenne traîne, longue traîne.
Mots clés ciblés

Mots clés ciblés

Cannibalisation des mots-clés

  • Faire un site: recherche sur Google pour les mots-clés important
  • Vérifiez les titres et les contenus, avez-vous des pages avec le même objectif de mot-clé ? (Duplicate content ?) Vous pouvez utilisez cet outil.

Le contenu aide à convertir vos utilisateurs et il est facilement accessible

  •  En plus d’optimiser votre contenu pour les moteurs de recherche, le contenu doit éduquer les utilisateurs à acheter votre produit ou vos services

conversion

Mise en forme du contenu

  • Le contenu est bien mis en page et facilement lisible
  • Les balise Hx sont-elles bien utilisées ?
  • Les images sont elles optimisées ? En ligne ?
  • Est que le texte est décomposé en paragraphes qui sont facile à lire

Les titres sont bien écrit ?

Titre optimisé

Quantité de contenu par rapport aux annonces

  • Depuis la mise en oeuvre de Panda, le quantité d’espace occupé par les annonces est devenu un critère important à évaluer.
  • Assurez vous que le contenu unique et important soit au dessus de la ligne de flottaison
  • Si vous avez plus d’annonces que de contenu unique, vous aurez probablement des problèmes

Source : MOZ

Audit du Duplicate Content sur votre site Internet

Il doit y avoir une URL pour chaque contenu

  • Est-ce que vos URLs incluent des paramètres de suivis ? Cela se traduira par plusieurs URLs ayant le même contenu
  • Est-ce que le même contenu est accessible depuis plusieurs URLs ? C’est souvent le cas des produits répartie dans des catégories.

Effectuer une recherche pour vérifier le contenu dupliqué

  • Prenez un extrait du contenu de votre page, coller le entre guillemets sur Google et faîte la recherche.
  • Est que le contenu apparaît ailleurs que sur votre domaine ?
  • Celui-ci a t-il été spinné ?

(agathe.lotte0@orange.fr)

Sous domaines et duplicate content

  • Est que votre contenu existe également sur un de vos sous domaines ?

Vérifiez la version sécurisée de votre site

  • Est que le contenu est présent également sur la version https ?

Vérifiez les autres sites de la société

  • Votre contenu est-il dupliqué sur les autres domaines de ta société

Vérifiez les pages d’impressions

  • Si il existe une version “Imprimable” de vos pages, elles peuvent également être à l’origine du contenu dupliqué.

Audit de l’architecture de votre site Internet

Nombre de liens sur une page

  • Entre 100 et 200 liens sur une page est une bonne moyenne

L’architecture vertical est en place

  • La page d’accueil envoi des liens vers les catégories
  • Les catégories envoient des liens vers les sous catégories et vers les produits appropriés
  • Les pages de produits envoient des liens vers d’autres pages produits pertinents

L’architecture horizontal est en place

  • Les pages catégories effectuent des liens vers d’autres pages catégories
  • Les pages de produits effectuent des liens vers d’autres pages produits concernés

Les liens sont au coeur du contenu

  • N’utilisez pas les blocks de liens massifs, privilégiez les liens au coeur du contenu pour faire vos liens internes

Les liens en footer

  • N’utilisez pas les liens en footer à la place des liens de la navigation
  • N’utilisez pas d’ancre exact pour faire des liens vers les Landing Page

Vérifier les liens brisés

  • Vous pouvez par exemple utilisez XENU

Audit Technique de votre site

L’utilisation des redirections 301

  • Toutes vos redirections sont en 301
  • Si la page d’accueil est redirigé vers une Landing Page, est-elle en 301 à la place d’une redirection 302 (temporaire)
  • Utilisez le plugin “live HTTP Headers” de Firefox pour vérifiez les 301

Les mauvaises redirections sont évités

  • Il s’agit des redirections 302, 307, meta refresh et des redirections en Javascript car ils distribuent pas ou peu de valeur.
  • Ces pages peuvent être facilement identifiés avec un outil comme Screaming Frog

Les redirections sont faîtes vers l’URL final et pas vers une chaine de redirections

  • Les chaînes de redirections diminuent de manière significative le Link Juice distribué à l’URL final
  • Google à déclaré qu’il arrêter de suivre les redirections trop nombreuses

Utilisation du Javascript

  • Est que votre contenu est affiché en utilisant Javascript ?
  • Est que vos liens sont fait en Javascript ? Est-ce pour faire du PR Sculpting ou est-ce accidentelle ?

Utilisation des iFrames

  • Est que votre site utilise des iFrames ?

Utilisation du Flash

  • Est que votre site est conçu à 100% en Flash ? Si vous utilisez du flash, assurez vous de l’utiliser avec parcimonie de manière à ne pas entraver le travail d’indexation des moteurs de recherche.

Vérifiez les erreurs de Google Webmaster Tools

  • Google Webmaster Tools vous donne une liste d’erreur technique (comme les erreurs 404? 500, les pages inaccessibles de votre Sitemap).

La balise “rel canonical” est proprement implanté sur le site

  • Soyez sûr que les balises rel=”canonical” sont sur les bonnes pages, et que toutes les pages ne pointent pas vers la page d’accueil.

Utilisez les URL absolu au lieu des URL relative.

  • Cela peut causes beaucoup des problèmes si vous avez un domaine avec des catégories sécurisés.

Audit du temps de chargement de votre site Internet

Vérifiez le temps de chargement pour les pages clés

Soyez sur que la compression est activé

Activer le cache

Optimisez les images pour le WEB

Minifier le CSS/JS/HTML

Utilisez un hébergement rapide et performant

  • Utilisez les CDN pour les images.

Optimisez vos images pour le web

Pourquoi le temps de chargement impact le référencement d’un site web

La vitesse de chargement d’un site Web est un facteur prépondérant du positionnement dans les moteurs de recherche, car il améliore le référencement, le taux de rebond (bounce rate en anglais) et la conversion.

Pourquoi le temps de chargement affecte le référencement de notre site Web?

Les robots des moteurs de recherche allouent un temps limité à explorer et à indexer chaque site Web car leurs ressources et leur temps sont limités. Pour cette raison, plus la durée de chargement du site est réduite, plus la quantité de sites explorés par les robots sera élevée. Ceci peut ne pas affecter les petits sites, mais relève d’une grande importance dans le cas des portails volumineux qui génèrent énormément de contenus, car les robots pourraient ne pas avoir le temps d’examiner toutes les nouvelles pages générées.

Une vitesse de chargement plus rapide entraine un taux de rebond inférieur

Il existe plusieurs études sur le temps qu’un internaute est disposé à attendre pour qu’une page se charge et sur la manière dont la vitesse de chargement affecte le comportement du visiteur. Du résultat de ces études, nous pouvons en déduire ce qui suit:

  • La vitesse de chargement est un facteur déterminant dans le taux d’abandon d’un site Web.
  • Les utilisateurs de téléphones cellulaires ou de tablettes attendent seulement entre 6 et 10 secondes pour que le site soit chargé avant de l’abandonner.
  • 73 % des utilisateurs de ces dispositifs affirment avoir rencontré des sites lents.

Comment le rendement d’un site Web affecte la conversion?

Plusieurs sociétés offrant du contenu telles Akamai ou Amazon ont réalisé des études qui analysent la façon dont affecte le rendement du site Web des magasins en ligne. D’après une étude de KissMetris :

  • Environ 50 % des acheteurs en ligne attendent 2 secondes ou moins le chargement du site Web.
  • 40 % des visiteurs quittent le magasin en ligne si le chargement prend plus de 3 secondes.
  • 79 % des utilisateurs qui ne sont pas satisfaits des performances du portail ont très peu de chance d’acheter.

Des outils permettent de mesurer le temps de chargement d’un site Web

Il existe plusieurs outils pour mesurer le rendement d’un site Web. Actuellement, les plus utilisés sont les extensions YSlow de Yahoo et PageSpeed de Google. Ces applications nous fournissent des informations sur les ressources téléchargées, leur poids, les entêtes envoyées et des conseils pour améliorer la vitesse de chargement du site.

Une autre façon de visualiser le temps de chargement de notre site Web nous est donné par l’application « Developer Tools » du navigateur Google Chrome. Ces types d’outils sont également disponibles dans la plupart des navigateurs actuels.

Facteurs influents sur la vitesse de chargement d’une page

Pour charger un site Web, un certain nombre de requêtes sont effectuées :

  • Requête au serveur DNS pour résoudre l’adresse IP du serveur sur lequel est hébergé notre site.
  • Raccordement du navigateur du visiteur au serveur où est hébergé notre site.
  • Traitement de la page sur le serveur et envoi du code HTML résultant au navigateur du visiteur.
  • Le navigateur lit le HTML provenant du serveur et recherche toutes les ressources externes (images, scripts, polices de caractères, vidéos, etc.) et les sollicite au serveur.
  • Le navigateur affiche le site en fonction de la vitesse de téléchargement du code HTML et des ressources externes.

En raison du nombre de requêtes effectuées, un facteur important dans la vitesse de chargement est la rapidité de l’Internet qu’utilise le visiteur, mais comme il s’agit d’un facteur que nous ne pouvons contrôler, nous nous concentrerons sur les points exposés ci-dessus.

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Linkedin