7 étapes pour réussir l’architecture d’un site

Architecture du SEO

Réussir l’architecture d’un site

Aujourd’hui, je vais écrire sur l’un de mes sujets préférés, à savoir l’architecture d’un site pour le référencement. Cet article se base sur ma récente présentation lors du SES organisé à Londres et au lieu de poster simplement les dispositifs, j’ai pensé que cela allait être plus amusant et plus intéressant d’en décrire quelques-uns en y ajoutant mes commentaires.

[emaillocker id=11971]

1. Qu’est-ce que l’architecture d’un site ?

Selon moi, l’architecture SEO d’un site repose grandement sur la façon dont les internautes, ainsi que les moteurs de recherches arrivent à trouver votre site.

Il s’agit également d’obtenir et de proposer les contenus les plus pertinents pour les utilisateurs, tout en réduisant le nombre de clics nécessaires pour les retrouver.

La même chose s’applique aux moteurs de recherche, en modifiant l’architecture d’un site web : vous pourrez faire des gains potentiels en mesure d’indexation, tel que le nombre de pages générant du trafic au niveau des moteurs de recherches ou encore le nombre de pages dans l’index d’un moteur de recherche.

2. Le nombre de clics idéal entre la page d’accueil et les contenus les plus enfouis

Si vous n’avez pas réussi à regarder l’émission Whiteboard Friday sur l’architecture  d’un site Internet, je vous le conseille vivement. Le principe consiste à réduire le nombre de clics entre votre page d’accueil et vos contenus les plus enfouis. Cette technique est toujours aussi importante et ne change pas depuis mars 2009.

3. A quoi ressemble l’architecture d’un site non optimisé ?

Site non optimisé

Imaginez que ce plan de site décrive une mise en page assez simple d’un site. Pour atteindre la couche de contenus la plus profonde, les utilisateurs et les moteurs d’indexation sont censés se lancer dans une descente de six clics.

Cela fait beaucoup de clics, certes. Ce niveau de profondeur n’est radicalement pas souhaitable : vous pourriez vous attendre à voir les pages qui sont profondément enfouies dans l’architecture posséder moins de liens et d’être moins visibles dans les résultats provenant des moteurs de recherches et cela, même pour les listes de requêtes assez conséquentes.

4. Créer une architecture SEO plus plate

La plupart des référenceurs affirment que les pages qui sont enfouies les plus profondément dans l’architecture d’un site ne peuvent recevoir assez de « jus » pour être visible dans les résultats de classement d’un moteur de recherche.

Certes, il reste vrai que par la promotion des contenus de l’architecture, vous pouvez améliorer son classement de manière générale. Ce processus plus communément connu comme « l’aplatissement » (flattening).

Laissez-moi vous l’expliquer via ce schéma :

Flattening SEO

Dans ce schéma, vous pouvez clairement voir que nous avons considérablement augmenté le nombre de liens sur chaque page et réduit par conséquent le nombre de clics requis pour atteindre le niveau de contenus le plus bas.

Il y existe également un autre point qui vaut la peine d’être abordé avant de passer à autre chose, à savoir le cross-linking et silos.

5. Qu’est-ce qu’un Silo en architecture de site ?

Dans un plan de site relativement simple, les pages ont tendance à pointer vers leurs « enfants ». Par exemple, la page d’accueil pointe vers une page catégorique, qui elle pointe vers les pages de produits.

Dans une situation pareille, nous nous retrouvons avec ce qu’on appelle un « silo vertical ». Il y a un certain nombre de liens qui découlent de votre architecture, mais pas partout.

Laissez-moi vous l’expliquer dans le schéma qui suit :

Silo SEO

Comme vous pouvez le constater dans ce schéma, nous disposons ici d’une page interne bien reliée et coincée dans un silo. L’une des façons les plus utiles pour remédier à cette situation est de concevoir des méthodes pour d’interchanger vos contenus, en vous concentrant sur ce que les utilisateurs considéreront comme étant utile en consultant votre site.

Voici quelques exemples de cross-linking d’architecture se basant sur le domaine du voyage, du commerce de détail, ou encore d’articles.

Exemple Silo en SEO

Voyage

– Destinations similaires
– Les hôtels à proximité/Monuments
– Les plus populaires/pays
– Les plus populaires/villes
– Emplacements récemment commentés/hôtels

Commerce de détail

– Les produits populaires dans cette catégorie
– Les produits connexes (complémentaires)
– Les utilisateurs ayant consulté cet article et l’avoir finalement acheté
– Les mieux notées /articles récemment passés en revue
– Articles recherchés fréquemment/catégories

Articles/blogs

–  Les posts similaires
–  Les posts populaires
–  Les derniers commentaires

Parfois, l’amélioration de votre stratégie de cross-linking peut être aussi facile que l’examen des liens présents sur votre site. Voici l’exemple d’un élément de navigation d’un « meilleur produit » sur un site de commerce de détail présent sur la page « fête des Mères ».

Nos amis de chez PrezzyBox varient leurs liens en se basant sur la page que consulte l’utilisateur, ce qui laisse place à plus de cross-linking, ajoutant potentiellement plus de valeur en même temps.

Silo Exemple

6. La navigation reflète le comportement des utilisateurs

Que recherchent les internautes lorsqu’ils atterrissent sur l’une de vos pages ? Parfois, ils vous le diront. À quand remonte la dernière fois où vous avez regardé les données internes de recherche de votre site sur une page spécifique pour savoir la réponse ?

Si vous utilisez Google Analytics, dirigez vous vers l’option « Content », puis « Site Search » et jetez un coup d’œil au rapport des contenus les plus recherchés. Vous verrez le nombre de recherches effectuées sur votre site via URL. Vous pourrez par conséquent aller plus loin en consultant les termes utilisés pour ces recherches.

Navigation Utilisateurs Google Analytics

Si les utilisateurs sont à la recherche d’une chose très spécifique sur l’une de vos pages Web et qu’ils ont fréquemment utilisé cette requête pour arriver sur votre site, peut-être qu’ils ne réussissent pas à trouver la réponse sur la page. Essayez de modifier cela afin de refléter le comportement de recherche du site.

Firebox.com propose des liens concernant les recherches populaires directement depuis sa page d’accueil. Ces liens auraient pu être facilement interchangés avec les liens pointant vers les pages catégorie ou produit les plus pertinentes, mais de toute façon, il est relativement facile de voir ce qui est populaire sur le site et j’imagine que cela est une facilité d’utilisation potentielle.

Nuage de Tag

7. Combien de liens dois-je avoir sur ma page d’accueil ?

Dans ma présentation, j’ai reconnu qu’il était parfois difficile de proposer tous les liens dont nous avons besoin sur une seule page, tout en maintenant l’intégrité du design du site.

Dans ma présentation, j’ai donné un clin d’œil spécial à deux exemples de navigation que je trouve assez sympathiques pour les utilisateurs et qui fonctionnent très bien avec les moteurs de recherche.

CheapFlights possède une navigation CSS de type déroulant sur sa page d’accueil afin de pouvoir proposer plus de liens vers les destinations d’intérêt pour ses visiteurs. Donc, lorsqu’un utilisateur clique sur « plus », il aura accès à plus d’options.

Liens menus déroulants

J’ai vraiment apprécié l’architecture qu’emploie le site vouchercodes.co.uk pendant longtemps. Ils codent très bien aussi. Consultez ce CSS de type carrousel présent sur leur page d’accueil pour obtenir de bonnes idées d’architecture d’un site.

Les liens sont marqués de manières remarquables, visibles en mode texte seulement, comme le démontre le schéma. On constate que le CSS s’occupe de la mise en page, ainsi que les images, alors que JavaScript s’occupe du reste.

Exemple architecture SEO

J’ai couvert plusieurs autres exemples lors de ma présentation, mais ces derniers sont mes favoris.

Source : Seomoz Successful Site Architecture for SEO [SES London 2011]

Les informations essentielles sur l’architecture d’un site Internet

Il n’y a pas si longtemps, il y avait des tensions signifiantes à propos du SEO et de l’architecture entre Référenceurs. Un groupe a voulu rendre les choses plus simples pour les humains et l’autre plus facile pour les moteurs de recherche. La seconde va bientôt disparaître étant donné qu’il faut faire de plus en plus attention aux internautes. Aujourd’hui, on va voir comment tirer profit de l’architecture pour son référencement.

Bienvenue donc, dans cet article où nous allons parler d’architecture de site internet, et spécialement comment organiser son contenu sur son site internet afin d’aider son référencement et son positionnement et nous allons voir comment les moteurs de recherche interprètent vos pages et vos liens entre eux. Je vais commencer par parler globalement de l’IA et de son interaction avec le SEO.

Les bonnes pratiques pour le SEO

L’IA est là pour aider les internautes à réaliser leurs objectifs rapidement et facilement en présentant les résultats les plus pertinents. Actuellement, il n’y a pas de conflit qui s’oppose autour du SEO et de l’architecture, alors que dans le passé, cela n’a pas toujours été vrai.

Si par exemple, nous avons une page qui est optimisée pour le SEO (une bonne navigation, un footer, peut-être une grande image dans le contenu, etc.).

D’un autre côté, nous avons une autre version de page que je ne qualifierai pas « d’optimisée pour le référencement ». C’est le problème pour beaucoup de sites Internet qui ne sont pas bon dans le SEO. L’idée est soumise à réflexion lorsque nous savons tous que les ancres de mots clés sont importants, et que les liens internes doivent être de qualité pour gérer l’architecture d’un site web dynamique.

Nous savons que les personnes qui utilisent les termes et font des liens vers d’autres sites de qualité obtiennent un meilleur positionnement sur le web. Au lieu de rendre la navigation intéressante, beaucoup se focalisent sur la concentration en masse du mot clé. Cela n’a plus de sens et Google fait en sorte d’afficher des sites beaucoup plus optimisés que cela.

Prenons un exemple, beaucoup de personnes mettent des images en haut des articles pour capter l’attention des internautes, mais il ne faut pas oublier que c’est le contenu qui va envoyer des signaux à Google montrant que votre site est pertinent.

Même si une partie de l’algorithme de Google, de Bing et de Baidu fait attention aux textes et aux images, il ne faut pas oublier que c’est l’engagement qui devient de plus en plus important.

Si par exemple une page qui est bien structurée récupère beaucoup moins d’engagement que ses concurrents, alors elle perdra en positionnement car elle sera considérée comme de moins bonne qualité.

Google référencement

Cependant, si vos tests montrent que les images dans le haut de la page captent l’attention des personnes et que cela est intéressant pour le SEO alors continuez sur cette stratégie.

De même, beaucoup me disent qu’ils effectuent de nombreux liens sur une page renvoyant vers plusieurs articles et sites internet de qualité. Cela reste intéressant pour les moteurs de recherche, mais suivant l’évolution de l’algorithme de Google et la prise en compte de l’intérêt de l’utilisateur, ces techniques n’influencent plus positivement votre référencement.

En effet, les moteurs de recherche vont regarder si les liens sont cliqués par les internautes pour définir où non si le lien est efficace. Suivant ce facteur, nous pouvons déterminer où non la qualité du lien et du site internet pour l’internaute et en définir un bon positionnement sur les moteurs de recherche.

Comme je vous l’ai dit, de nombreux facteurs sont inclus dans l’algorithme de Google notamment pour déterminer si les liens sont de qualités où non. Plus votre lien sera dans un environnement contextuel cohérent, plus votre lien aura de la valeur et Google vous positionnera davantage comme un site pertinent.

Les meilleures pratiques au niveau de l’architecture

Maintenant que nous savons cela, nous pouvons étudier les pratiques des robots pour définir les meilleures stratégies au niveau de l’architecture de son site internet pour le SEO.

La hiérarchisation de votre site internet

De manière générale, il faut absolument hiérarchiser votre site internet afin d’être le plus clair aux yeux de Google et d’améliorer votre notoriété. L’architecture du site joue un rôle primordial dans ce travail de longue haleine.

Voici un exemple concret : Disons que nous avons un site internet d’animaux. Nous aurions sur notre site Internet des catégories distinctes telles qu’une partie pour les hérissons, l’autre pour les lapins, etc. Dans chaque section, vous aurez des sous-parties. Par exemple, pour la section « Chien », vous aurez en sous parties toutes les races différentes de chiens.

C’est avec une structure bien ordonnée que vous répondrez aux mieux à la demande des internautes et Google prendra cela en compte afin de vous positionner dans les meilleures résultats.

Architecture de site internet

Il en est de même pour les liens internes. Chaque section doit envoyer des liens vers les sous parties spécifiques et inversement, les parties spécifiques doivent envoyer des liens entre sous parties mais également vers la pages catégories principales.

Vous ne devez pas forcément travailler sur les ancres textes exactes, mais au moins montrer à Google la connexion entre toutes vos catégories et sous parties.

L’optimisation des liens depuis les contenus récent

C’est quelque chose d’extrêmement important pour les référenceurs actuels. Etant donné qu’il faut cibler un mot clé par page notamment, il est primordial que vos nouveaux contenus soient rangés dans les bonnes catégories de votre site Internet et envoient des liens de qualité.

En effet, nous sommes dans l’obligation de bien segmenter nos différentes catégories pour que notre site apparaisse davantage pertinent pour Google. Chaque nouveau contenu doit avoir un titre précis qui ne soit pas similaire aux autres afin de ne pas concurrencer chaque page Interne de mon site.

Actuellement, Google, Bing et les autres moteurs de recherche sont devenus plus intelligents pour identifier les nouveaux contenus et les plus anciens. Les moteurs de recherche vont en retenir qu’un seul.

Certaines fois vous pouvez obtenir plusieurs résultats dans la partie Actualité de Google. Généralement c’est le contenu le plus ancien qui se positionne le mieux sur les résultats de recherche.

Pour résumer, dans chaque contenu, il vous faut faire des liens uniquement vers les pages qui seront utiles pour les internautes sinon cela pourrait vous empêcher de décoller au niveau du positionnement. Pensez bien à ce que l’internaute recherche.

Je voudrais attirer votre attention sur ce qui m’inquiète le plus lorsque j’analyse certains sites Internet. En effet, certains publient des articles et mettent le plus de liens possibles pour renvoyer un maximum de puissance.

Pourtant, il faut simplement lier certaines pages dont vous savez que vos internautes cliqueront dessus pour avoir une meilleure pertinence. Il s’agit donc de ne pas se focaliser sur la cannibalisation des mots clés mais d’afficher les articles les plus pertinents pour l’utilisateur.

3. Faites des sous pages si l’intention est unique, sinon faites des combinaisons

Notre 3ème et dernier point parle des pages uniques. Pour être plus précis. chaque page doit répondre à un mot clé ou à un problème des internautes. Il faut vous demander si vous la nouvelle page que vous créez ne répond déjà pas à un problème d’un ancien article à vous.

Par exemple, vous pouvez vous dire qu’un article répond à telle question, cet article va se positionner sur la phrase A que vous ciblez mais pas sur la phrase B alors que la réponse serait la même.

Une bonne optimisation de son site internet

Google et Bing sont devenus incroyablement bons à démêler l’intention des chercheurs à travers leurs requêtes en affichant des résultats pertinents et plus adaptés (qui ne comprennent pas d’exact match domain notamment).

Donc, si j’ai une page sur les paresseux lent et les paresseux qui dorment, ne pensez-vous pas que les intentions des internautes sont les mêmes ? Voyez vous ce que je veux dire ? Il est intéressant pour cela d’avoir une unique page même si cela ne cible pas plusieurs phrases émises par les internautes.

En revanche si j’ai une page sur un paresseux portant un sombrero et un paresseux portant un chapeau, il est indispensable d’avoir deux pages distinctes. Et là où ça devient intéressant, c’est qu’un lien entre les deux pages serait très utile car dans tout les cas l’internaute peut être intéresser par l’autre page. Cela fait un lien intéressant qui sera bénéfique pour votre référencement.

Pour résumer, l’architecture d’un site Internet doit être orientée sur l’intention de l’internaute. Vous devez cibler les requêtes larges pour vos catégories et créez des pages pour les sous catégories afin d’avoir une hiérarchisation. L’arborescence d’un site web doit être réfléchie et pertinente.

Vous devez faire des liens de qualité depuis vos nouveaux articles afin d’ajouter de la valeur à votre site web. Regroupez plusieurs expressions pour n’en faire qu’une seule page notamment, cela fait plus de contenus et sera mieux positionné sur plusieurs requêtes. A l’inverse si les requêtes sont différentes, vérifiez si il y a possibilité de faire un lien entre-elles.

Source : https://moz.com/blog/information-architecture-for-seo-whiteboard-friday

[/emaillocker]

Commentaires

4 réponses
  1. net linking
    net linking dit :

    Un article à rédaction de qualité, des contenus très riches, et surtout j’apprécie les images très illustratives et les organigrammes.

  2. 6buzz
    6buzz dit :

    Bonjour, avez vous une idée d’un plugin wordpress qui permet de mettre des articles au hasard affiliés au catégorie correspondante ?

Les commentaires sont fermés.