4 conseils pour mieux vous positionner en 2016

Tout comme les référenceurs, nous sommes les seuls types de marketeurs qui ne portent que trop peu d’attention aux personnes qui visitent notre site internet. Le prix au clic nous montre le comportement des visiteurs pour les affiches commerciales à travers le taux de clics, les conversions provenant des réseaux sociaux, des auteurs  qui écrivent pour les lecteurs, les designers pour les visiteurs. Mais les référenceurs nous donnent des conseils pour Google.

Google, tout comme les marketeurs en ligne se concentre fortement sur les opinions des visiteurs sur Google.com. L’objectif pour Google est de proposer des pages les plus satisfaisantes pour l’internaute pour répondre à la requête de l’internaute. Grâce au référencement, nous avons un impact sur les visiteurs de votre site internet grâce à des techniques d’attractions qui permettent de bien être positionné par les moteurs de recherche.

Nous allons voir pourquoi, lorsque nous adaptons nos sites internet à l’internaute, cela provoque un meilleur positionnement et donc, permet d’augmenter les visites d’un site.

Au début du SEO, Google était stupide

Quand Google a été conçu, il n’avait pas une aussi bonne vision que maintenant. Il faut dire que Google a très bien évolué depuis sa création. En effet, autrefois Google ne pouvait pas utiliser l’expérience des utilisateurs dans son algorithme car il ne savait pas lire cela sur chaque site internet alors que maintenant cela reste beaucoup plus ouvert.

J’ai seulement commencé le SEO en 2010 et à cet époque il fallait fortement se concentrer sur les mots clés spécifiques, les Tags, le link building et les ancres de textes. Tout ces choses sont dénués de sens pour les visiteurs. Au cours des dernières années, les récentes mises à jour de Google font interpréter les pages web davantage comme un humain et cela rend plus qualitatif les résultats de recherche.

Pourtant, nous continuons à paniquer au sujet de tout les changements que Google fait. Quels sont les prochaines étapes ? Vont-ils faire en sorte que votre site subisse une perte de ses positions ?

Mais ne vous inquiétez pas, si vous optimisez votre site internet pour les visiteurs alors il y a peu de chances que votre site soit déclassé. Bien au contraire si vous montrez à Google que vous faites tout pour que l’expérience utilisateur soit la meilleure qu’il soit, Google vous placera dans les meilleures positions.

La bonne nouvelle si vous faites parties des référenceurs “White Hat”, Google vous a indirectement montrer le chemin pour bien se positionner sur Google. Ces tendances représentent quelques actions marketing visant à améliorer l’expérience utilisateur. Je vais donc vous présenter les comparaisons afin de vous montrer quels sont les différences entre 2010 et 2013 au niveau du référencement.

1. Stratégie de contenu : Optimisation des mots clés on page

2010 : Si vous vouliez vous positionner NUMERO 1, vous deviez le placé dans le TITLE, le H1, le H2 et quelques fois dans le contenu. Surtout, vous deviez éviter le bourrage de mots clés que Google sanctionnait.

2013 : Google comprend les synonymes désormais, ce qui vous permet de varier votre contenu et d’ajouter de la valeur. Notre conseil est de créer des groupes de mots clés similaires pour vous en inspirer et l’utiliser dans vos contenus.

Comment faire mieux avec la stratégie de contenu : 

Ne vous basez pas sur les mots clés et leurs recherches mensuels moyenne. (Le planificateur de mot clé est très vague). A la place, utilisez les phrases courantes et potentiels que vos clients utilisent. Il y a des centaines de sondages en ligne qui sont fortement intéressant. Demandez à vos clients potentiels de le remplir afin de connaître ces éléments suivants :

  • Comment ils décrivent vos produits et vos services
  • Quels émotions attribuent-ils à vos produits et services
  • Pourquoi ils ont besoin de vos produits et services
  • Leurs visions du produits idéales.

Analysez l’étude afin de déceler les mots clés et expressions qu’utilisent vos potentiels clients.

Une fois que vous avez les bons mots clés, travaillez ceux là pour mieux toucher votre clientèle. Cela vous permet de créer une bonne stratégie de contenu.

2. Design : La structure On-page / Tag

2010 : Il fallait intégrer dans son code des tags tels que : <h#>, <Strong> et <em>.

2013 : Google peut voir où le texte sera affiché sur les pages et où il sera important pour l’internaute. Il devient inutile de mettre des TAGS partout désormais.

Le design n’est plus une option. Cela intègre la partie du marketing en ligne désormais et il faut absolument le travailler. Google sait que la conception renforce la confiance. Rappelez-vous comment Google giflé les sites recouverts d’annonces. Avoir un bon design prend de plus en plus d’importance de la part de Google pour apparaître comme davantage pertinent.

Comment aller plus loin avec une stratégie de Design :

Engager un web designer : Il faut construire une site internet et faire de nombreuses modifications au niveau du design. Il faut des compétences solides pour obtenir un réel résultat.

3. Le link Building – La relation publique en ligne

2010 : Google prenait déjà part aux liens. Il intervenait et sanctionnait les sites internet de mauvaises qualités (Trop de liens de mauvaises qualité). A l’époque, il y avait encore peu de sanctions.

2013 : Beaucoup de sites internet ont été dévalué à cause de Google penguin. Nous ne pouvons plus acheter des liens à présent, mais beaucoup de blogeurs comprennent la valeur d’un lien et veulent être payé pour ça.

Désormais, il faut faire davantage de création de relations notamment via les réseaux sociaux afin de créer des liens. Le plus important est de créer des relations où chacun compte l’un sur l’autre (Avoir le même pied d’égalité). Avoir une relation à sens unique ne va pas être bénéfique sur le long terme malheureusement car votre relation va se perdre tout comme vos liens par la suite. Cependant, quand ils se tournent vers vous pour vos connaissances, vous pouvez être sûr que la confiance va s’installer et vous aurez une réelle relation qui a un fort potentiel.

Comment faire mieux que vos concurrents à ce niveau là ?

Concentrez-vous sur les sites internet qui vont apporter de la valeur à vos visiteurs. Engagez-vous sur Facebook avec les partenaires qui seront susceptibles de partager vos contenus afin de cibler une audience encore plus précise.

Donc tout cela signifie que le SEO est mort ?

NON !

Il est impossible de dire que le SEO est mort, Google est tellement capricieux qu’il y aura toujours des façons de bien se positionner en première position.

D’autre part, une grande partie du SEO permet de comprendre vos concurrents et de vous situer par rapport à eux. Mais le SEO tout seul ne peut pas vous faire atteindre les sommets. Il faut bien plus. Disons que le SEO est une partie d’une marketing actuel.

Je vous souhaite bon courage pour la suite que ce soit dans votre stratégie de référencement mais également de positionnement.

Vous pouvez aussi consulter notre article pour obtenir plus de followers sur Twitter.

Source : https://moz.com/blog/be-the-result-that-google-wants-to-rank

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Linkedin
0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *