Bonjour, je suis Alexandre CHOMBEAU de l’Agence CSV, j’ai traduis l’article de SEOmoz avec leur accord : SEO Isn’t Magic car après lecture de cet article, je pense que cela vaut vraiment le coup de le partager aux SEOs francophones ! C’est un très bon résumé de la séosphère actuelle (désolé pour ce nouveau mot ?). Beaucoup de SEO seront d’accord pour dire que M. Ruth Burr à écrit un excellent article et je vous invite vraiment à partager votre avis dans les commentaires. Bonne lecture !

Bonjour tout le monde ! Mon nom est Ruth Burr et je suis le nouveau chef du groupe référencement chez SEOmoz. Je suis très enthousiaste d’être ici! Je posterai régulièrement des sujets concernant le référencement ultérieurement, mais pour mon premier post, je voulais vous dire les amis que quand on parle de référencement, voici comment cela fonctionne:

Je connais une femme qui a récemment perdu 30 kilos. Elle a l’air en pleine forme, mais je ne peux pas vous dire combien de fois j’ai entendu quelqu’un la complimenter sur son nouveau look et demander ensuite: « Quel est votre secret? » « Je mange juste correctement et je fais de l’exercice » répond-elle – et leur tête change inévitablement. Manger correctement et faire de l’exercice ? ENNUYANT ! Cela semble difficile !
La vérité est que nous cherchons tous des raccourcis pour nous aider à obtenir des résultats, sans pour autant s’engager à fond pour les atteindre (pensez à la publicité « 1 Weird Old Trick » que vous voyez partout). Nous montons sur la balance, nous voyons le parcours difficile « basse calorie – cardio élevée » qui se dresse devant nous, et nous pensons, « il y a certainement une meilleure / plus rapide / plus facile façon de faire ceci ».

Les techniques d’optimisation pour les moteurs de recherche font cela tout le temps. Nous voulons cette baguette magique qui permettra de trouver notre site dans le haut des pages de résultats, le tour secret pour obtenir l’avantage sur la concurrence. Et tout comme les régimes à la mode, de nombreux trucs et astuces du référencement fonctionnent pendant un bon moment. Quand j’ai commencé le métier du référencement en 2006, une de mes tâches consistait à passer en revue les articles plus anciens postés sur nos blogs, et de mettre en gras certains mots clés ou à l’inverse de revenir aux caractères normaux, afin que le contenu soit mis à jour et donc considéré comme « frais ». Et vous savez quoi? Cette technique a fonctionné pendant un bon moment. La méthode vous rapelle les procédés utilisés pour façonner le « PageRank? Tout ceci a complètement fonctionné pendant un bon moment. Cela vous rappelle également les requêtes au répertoire et la publication intempestive de commentaires sur des blogs pour obtenir des liens ? Bien sûr que oui, car ces techniques sont toujours utilisées.

Se détourner des bénéfices à court terme

Regardez, j’y arrive les amis. C’est si facile d’adopter des astuces de référencement et quand elles fonctionnent vraiment, cela peut s’avérer incroyablement difficile de les arrêter. Si l’entièreté de vos concurrents sont mieux classés que vous grâce à un volume énorme de liens payants ou intempestifs, ce n’est pas la plus haute considération morale qui va vous permettre d’amener de la nourriture sur la table… ai-je raison? Je pense que oui. L’approche qui consiste à dire « si cela fonctionne, je le fais sans me soucier de savoir si cela suit ou non les indications ou s’il s’agit d’une bonne pratique utilisateur » apporte de sérieux bénéfices à court terme pour certaines personnes (à mon grand regret – pour de plus amples informations sur ce sujet, voir le post de Wil Reynolds « Comment Google fabrique des menteurs parmi les bonnes personnes du référencement« ). Sans tenir compte de mes sentiments personnels pour savoir si ces astuces sont bonnes ou non pour internet, je peux vous dire que cela ne fonctionne jamais.

Le problème avec les astuces du référencement est qu’elles placent un site dans les premiers résultats sans pour autant se soucier de savoir s’il mérite d’être classer là ou non. C’est ce genre de choses que les moteurs de recherche ont un intérêt majeur à combattre, qui mène à la mise à jour d’algoritmes comme « Penguin ». Une confiance aveugle sur les astuces de référencement aboutit à l’anéantissement soudain de votre classement et du trafic vers votre site pendant la nuit grâce à ce type de mise à jour (Google Pingouin par exemple). Sans une base de référencement solide, vous allez passer beaucoup de temps à résoudre des choses et à travailler encore plus à chaque fois que les moteurs de recherche perçoivent votre dernière astuce.

Le référencement est difficile

La difficulté pour se détourner des astuces de référencement est que faire du référencement sans les astuces est un travail monstrueux. Il est beaucoup plus difficile de :

  • construire un contenu excellent,
  • de réparer des codes minables,
  • de créer des relations de liaison,
  • d’inciter des gens à partage votre contenu,
  • à faire un lien vers votre contenu,
  • et faire et refaire encore et encore la même chose…

Plutôt que :

  • de soumettre un tas de répertoire,
  • engager un pigiste pour faire tourner du contenu à incorporer sur des sites d’articles,
  • commenter des blogs mal entretenus pleins de spams,
  • et ensuite acheter une série de liens.

Cependant, c’est beaucoup plus facile de construire un contenu excellent, de réparer des codes minables, de créer des relations de liaison, d’inciter des gens à le partager, à faire un lien vers votre contenu et faire et refaire encore et encore la même chose… SUR LE LONG TERME ! pour que cela fonctionne continuellement, plutôt que de changer complètement tout ce que vous avez fait à peu près chaque année parce que votre site continue à recevoir des gifles d’algoritmes. Et c’est beaucoup moins stressant, dans le long terme, de ne pas devoir expliquer à vos clients pourquoi leurs sites sont complètement à plat.

Les 6 techniques de référencement qui fonctionnent depuis 6 ans

Nous parlons beaucoup des changements continus du référencement, mais depuis les 6 ans que j’effectue ceci, voici quelques pratiques qui n’ont jamais cessé de fonctionner pour moi :

  1. Trouvez les termes que les gens utilisent pour chercher vos produits et parlez ensuite de vos produits sur votre site en utilisant ces termes, sans pour autant les utiliser de manière trop intrusive car cela semblerait bizarre.
  2. Assurez-vous qu’un moteur de recherche puisse trouver chaque page de votre site, lisez le contenu et trouver son sujet principal (par exemple, quels mots clés doivent être répertoriés).
  3. Réparer les choses cassées sur votre site, effacer le contenu dupliqué et rendez le site plus rapide.
  4. Créez du contenu intéressant, pertinent, neuf et voué à interpeller le lecteur qui sera encouragé à le partager.
  5. Créer des liens vers votre site d’autres sites hautement reconnus et avec lesquels vous partagez un sujet ou un public – mieux encore, établissez des liens humains, car ceux-ci peuvent vous faire gagner des liens encore et encore.
  6. Faites en sorte que l’utilisateur ait une bonne expérience une fois qu’ils arrivent sur votre site: le contenu qu’ils voient est le contenu qu’ils voulaient trouver. C’est le but des moteurs de recherche, et c’est ainsi que les utilisateurs vous rapportent de l’argent.

La manière dont nous faisons ce genre de choses a énormément changé ces dernières années, et nous avons reçu de nombreux nouveaux outils (réseaux sociaux, schema.org, canonical tag) mais malgré le fait que beaucoup aient changé, d’autres n’ont pas changé. (Voir les prédictions SEO pour 2012)

Exactement comme la perte de poids, faire les choses correctement (la manière difficile) ne fonctionnera peut-être pas rapidement, mais cela fonctionnera plus longtemps. Chaque fois que vos concurrents se font rembarrer avec leurs astuces de référencement, ils doivent passer plusieurs mois à tout réparer, combler le temps perdu pour rattraper le classement obtenu au moment leurs astuces ont cessé de fonctionner, trouver de nouvelles astuces et les mettre en oeuvre. Vous gagnez ainsi encore du temps pour bâtir vos fondations de manière encore plus robuste. Vous obtiendrez alors avec le temps un site solide, bien classé, et résistant aux mises à jours des algorithmes.

Vérité sur Google

20 Commentaires

  • / 6 juin 2012 at 10 h 46 min /

    Bonjour Alexandre,

    L’article est très intéressant ! Le référencement exige des compétences diverses et variées. Désormais, les SEO ne peuvent plus s »exonérer du travail de fond requis pour aboutir à des résultats performants.

    amicalement

  • / 6 juin 2012 at 10 h 53 min /

    C’est qui est bien avec un travail de qualité, c’est que ça apporte ses fruits sur le long terme et sans avoir peur de toutes les mises à jour de Google. ça prend plus de temps certes mais c’est plus sur comme méthode.
    Merci pour l’article.

    EDIT d’Alexandre : Désolé pour la suppression du lien mais vers un formulaire de contact …

  • / 6 juin 2012 at 15 h 09 min /

    Pas mal du tout cet article sur le référencement dans Google ! On voit au moins clairement que oui, le référencement demande du travail. Oui, le référencement demande aussi des compétences complémentaires parfois assez techniques et également beaucoup de travail de recherche et une vision globale et intuitive qui permet de « sentir » quels sont les meilleurs choix à faire dans tel ou tel cas.

    On a encore des clients aujourd’hui qui sont stressés de ne pas voir leur trafic décoller alors que ça fait à peine 3 mois que leur contrat de référencement a démarré !

  • / 7 juin 2012 at 13 h 35 min /

    Bonjour,

    Voilà un article clair, net et préçis sur les techniques actuellements du référencement ! Je suis comblée !

    J’ajouterai pour ma part que réparer les liens cassés est primordial afin de reguider le visiteur sur la « home » du site !

    Merci pour cet article vraiment parfait pour débuter dans le SEO !

    Marie

  • / 7 juin 2012 at 14 h 39 min /

    Cet article est très intéressant et montre vraiment bien ce qu’il faut faire et ne pas faire pour être bien référencé. Après tout, c’est les internautes qu’il faudrait privilégier, tout en prenant compte des moteurs de recherche !

  • / 7 juin 2012 at 20 h 07 min /

    Bonjour,

    Très intéressant, vous résumé bien l’ensemble des techniques qui fonctionnent. Le SEO est un travail permanent ont doit toujours être en veille pour obtenir les dernières informations rapidement. Le référencement demande de bonne compétences dans pas mal de domaines.

  • / 8 juin 2012 at 7 h 19 min /

    Bonjour Alexandre et merci pour ta traduction.
    Je suis d’accord avec l’ensemble, créer du contenu unique, valoriser le rapport avec tes visiteurs, mais tout ça n’est pas du référencement, c’est une stratégie commerciale.
    Le problème aujourd’hui c’est que tu as 10 places sur la première page et que la vraie visibilité s’arrête au 3 premières, donc autant tu peux avoir un site qui est excellent, qui répond à toutes les conditions qui sont soulignées dans l’article et pourtant tu n’es pas visible car tu as x concurrents qui font la même chose que toi.
    C’est là qu’une stratégie de référencement devient une nécessité.
    Et son exemple de régime est très beau, seulement il n’y a pas de notion de compétition, tu fais un régime pour toi avant tout, tu ne fais pas un concours avec 30 personnes pour perdre du poids et rester mince. Sinon faire de l’exercice et une bonne alimentation deviennent insuffisant pour être le premier.
    Mais bon Seomoz c’est un peu comme Webrankinfo, ce sont des agences qui prônent le White, qui ont raisons de le faire, c’est leur fond de commerce, ça fonctionne super bien pour eux, mais ils ont souvent des clients qui peuvent élaborer de superbes stratégies à travers des réseaux de sites monstrueux dans la même thématique, car je doute que ce soit le plombier du village d’à côté qui profite des conseils de ces excellentes boîtes de ref….

  • / 9 juin 2012 at 7 h 58 min /

    Bonjour,
    Actuellement étudiant en école de commerce je vais prochainement créer mon entreprise de e-commerce et je voudrais savoir si il y a des techniques specifiques pour les sites de e-commerce dans le secteur des sites d encheres .

    Pour me contacter directement lemeil.sylvain[at]gmail[dot]com

    Merci d’avance et article trés instructif et clair malgré mon niveau de connaisance en réferencement proche de 0 ( pour le moment)

  • / 13 juin 2012 at 1 h 17 min /

    Intéressant.

  • / 14 juin 2012 at 8 h 01 min /

    C’est carrément une étude bien poussée. Autant pour les débutants que pour les confirmés, cet article mérite réflexion. J’adhère à l’idée comme quoi les astuces sur long terme sont beaucoup plus efficaces, on est plus tranquille!

  • / 15 juin 2012 at 12 h 04 min /

    Bonjour,

    Merci Philippe pour ton commentaire ! Ravie de savoir qu’il a quand même des gens honnêtes et courageux qui osent dire les choses. Avoir un bon contenu,etc… c’est primodial, mais pas suffisant ! Il faut jouer toutes ses cartes pour gagner la partie, non ?

    L’article est vraiment bien construit, et à la portée des moins connaisseurs. Merci Alexandre de nous en avoir fait profiter, et vive Andrew Bernard ! LOL

  • / 16 juin 2012 at 10 h 39 min /

    Tout n’est pas forcément valable pour tous les sites, mais globalement, ce billet est juste dans le sens ou les techniques les plus sûres sont nettement les meilleures. « Sûres » dans le sens ou elles ne sont pas artificielles et tout zazimut, qu’elles respectent les recommandations de Google.

    C’est un peu plus difficile pour les annuaires, et encore plus pour les annuaires d’entreprises avec des millions de fiches, comme le notre.
    Il faut là faire des choix, et modifier parfois complètement sa stratégie, la structure du site etc, un travail parfois extrêmement lourd.

    Lancé en 1996, nous n’avons jamais voulu participer à la course a l’optimisation, l’Annuaire Français était un simple service en attente d’exploitation commerciale. En 2009, il fut pris la décision de le mettre au gout du jour, avec une nouvelle V2 en cours d’achèvement.

    Le trafic « normal estimé » est de 30k VU/jour au minimum, sans autre référencement supplémentaire et tout artifice SEO complètement écarté dans cette V2 en test. Ainsi, pour le confort exclusif de l’internaute, les pages ont été générée avec tous les liens connexes possibles.
    Cette phase de test a été conçue a 100% pour l’aspect pratique pour l’internaute. Pour résultats, plusieurs sanctions de Google …

    Donc, ont doit impérativement rester dans les recommandations de Google pour rester en bonne place (ce qui n’était pas important pour notre annuaire dans cette phase test).

    Ce que nous avons fait en dehors des recommandations de Google et pénalisé probablement :
    – dépassement des 100 liens par page (sur le www), en mettant les liens vers tous les départements comportant des réponses sur la même rubrique.
    – page d’accueil de plus de 1000 liens au lieu de 100
    – arborescence non concentrée et redondante sur les lettre alphabétique
    – DC sur les fiches :
    a) rubrique sur le www
    b) rubrique sur le département
    c) rubrique sur la commune.

    Malgré la bonne volonté de Google a mieux noter un site conçu exclusivement pour l’internaute, force est de constater que ce n’est pas toujours facile. En haut de page sur notre annuaire , sur les rubrique, s’affiche des liens vers d’autres rubriques. Sur un total de 1000 catégories, les croisements et liens ont été fait manuellement, soir plusieurs mois de travail pour près d’un million de combinaisons possible, et ce n’est pas détecté par le moteur.

    La phase finale de test touchant a sa fin, nous allons revenir a une version un peu plus optimisée et plus dans « les règles de l’art », nous verrons le bouleversement (ou pas) dès Juillet 2012. Nous ne parlons ici que de structure et linking « in-site », pour le « referencement », nous le laisserons en l’état se construire tout seul si notre campagne de partenariat avec les agences web donnera les résultats escomptés.

    pffiuu, j’ai bcp écrit, j’espère que ce sera utile a d’autres
    Marc

  • / 20 juin 2012 at 15 h 04 min /

    Merci pour ces conseil, élémentaire, il est toujour sbon de se les rappeler.

  • / 21 juin 2012 at 9 h 19 min /

    Pourquoi je n’ai pas de backlinks dans mon commentaire ?

  • / 26 juin 2012 at 7 h 59 min /

    Je pense que votre backlink a été supprimé car votre commentaire n’apporte pas grand chose au débat. Et le mien non plus d’ailleurs, mais je n’ai pas de BL à placer…

  • / 26 juin 2012 at 16 h 39 min /

    […] placer son budget SEO : dans les tactiques « on page » ou dans le netlinking. Malheureusement le référencement n’est pas de la magie mais, il y a de nombreuses entreprises et consultants SEO qui s’alignent pour leur donner la […]

  • / 26 juin 2012 at 23 h 43 min /

    Bonjour Samuel,

    Comme le dis Pascal Sinnesael, vos deux liens ont été supprimé simplement parce que votre commentaire n’apporte aucune valeur ajouté à l’article.

    Lisez le commentaire plus haut de « Annuaire français » et vous verrez la différence avec le votre.

    De plus, depuis Google Pingouin, Google fait de plus en plus attention aux liens en tant que commentaire.

    C’est pour cela que la validation du BL devient plus stricte.

    Si ça peut vous aider : http://blog.axe-net.fr/comment-spammer-un-blog-dofollow/

  • / 28 juin 2012 at 7 h 39 min /

    Cet article est un véritable tutoriel proposant des exemples concrets.
    Merci pour ce super boulot !

  • / 24 juillet 2012 at 15 h 03 min /

    Article clair, très bien écris et très intéressant : je bookmarke ! merci ! ^^

  • / 10 décembre 2012 at 15 h 16 min /

    Article très intéressant, je suis d’accord avec ce qui est dit. Je suis pour l’effort sur la durée et fait dans les règles… et même dans les régimes comme il l’illustre lol !

Comments are closed.

Ecrire un commentaire