Quelle est la densité optimale de mots clés pour le référencement ?

Optimisation des mots clés

 

Salut à tous, et bienvenue dans notre étude du jour. Je sais que notre article vous paraît se concentrer sur un sujet basique cette fois-ci, mais j’ai été surpris du nombre d’e-mails que j’ai reçu me demandant précisément : Combien de fois dois-je utiliser mon mot clé dans l’URL, le H1 et le Title lorsque je veux veux me positionner sur Google ? Et également, combien dois-je avoir de pages différentes qui ciblent ce mot clé ? Après avoir publié notre récent article pour déterminer comment bien choisir ses mots clés, nous allons voir aujourd’hui quelle est la densité de mot clé pour le référencement.

Recherche de fausse clé

J’ai effectué pour vous une recherche spécifique. En effet, j’ai tapé sur Google « Are skeleton keys real » (Traduction de « Est-ce q’il y a des fausses clés ») et j’ai analysé les résultats de recherche. J’ai, à ma plus grande surprise, découvert qu’il n’y avait pas de pages qui disait : « Are Skeleton keys real ? ». Grâce à cette recherche, j’ai remarqué que dans le TOP 20 des résultats, aucun article ne contenait un title ou une ligne mentionnant : »Are skeleton keys real ».

Vous voyez donc des contenus qui se positionnent sur Google qui ne contiennent pas le mot clé. Je trouve que c’est un bon exemple qui explique bien que Google veut mieux cerner les contenus et la qualité afin de perfectionner son algorithme.

La répétition des mots clés

Il y a 3 considérations à prendre en compte au sujet du SEO.

Les considérations à prendre sur Google

1 Les rich Snippets

Le rich snippet est avant tout un excellent moyen de se différencier face à la concurrence. Ici j’ai pris l’exemple des rich snippets de la marque Etsy. J’ai été sur la page grâce à un rich snippet et force est de constater que le produit n’était plus là malgré le fait qu’Etsy me proposait de nombreuses suggestions qui ne comprenaient pas le mot-clé. C’est très frustrant sachant qu’ils ont ce que je recherche sur leur site internet.

La première considération des rich snippets est : Est-ce que les informations sont utiles et informatives ? J’ai envie de voir le rich snippet et de me dire : « Dites moi quelque chose que je ne sais pas à propos de leur histoire, ou de ce que c’est ». Est-ce qu’au final cela est utile ? Est-ce que cela va m’aider à accomplir ce que je dois accomplir ? Dans ce cas une requête sur l’information est la bienvenue.

Est-ce que le rich snippet améliore la visibilité et le clic ? Voici pourquoi le Rich snippet est si efficace, il attire l’oeil et le clic de l’internaute. Vous avez plus d’espace au vertical et une plus grande liste qui est disposée pour vous aider.

Est-ce que les rich snippets sont pris en considération par les internautes ?  Cela améliore la considération pour la marque qui prendra plus d’importance et de temps pour votre société.

2. Les algorithmes d’analyses de mots clés

J’aimerais revenir avec vous  au moment ou Google, Yahoo, Bing comptait clairement le nombre de répétition d’un mot clé, sans tenir compte d’une densité. Ils utilisaient un algorithme très simple : TFIDF (Terms frequency times inverse document frequency).  Avant, il suffisait simplement de concentrer un mot clé dans un contenu pour être bien positionné.

les caractéristiques pour cibler une requête

Le ciblage des mots clés

Il est vrai que dorénavant, il y a davantage d’éléments pour cibler les fausses clés. Google vous donnera des coups de boost si vous dites « Are skeleton keys real? » et que tout les internautes disent « Real vintage »et « Antique skeleton keys ».

Je ne dis pas qu’il faut forcément utiliser cette phrase précisément mais je vous suggère plutôt d’identifier l’ensemble de la demande de vos internautes afin de répondre à tous les besoins émis par vos prospects potentiels.

La modélisation des sujets

Il y a probablement de nombreux sujets que vos internautes recherchent. Quels sont pour vous les termes et les phrases qui sont fréquemment utilisés en rapport avec votre mot clé. Si vous voyez ces termes et ces phrases sur les pages de vos concurrents et que vous ne les voyez pas sur les vôtres, vous ne pourrez être plus pertinent par rapport à ce mot clé.

Il faut savoir que les internautes ne savent pas de quoi vous parlez. Alors ils regardent ces sortes de sujets modélisés pour comprendre :  » Oh , ok , regardez, ils parlent de serrures; ils parlent d’antiquités; ils parlent de l’histoire. Je pense que nous pouvons être relativement assurés que, oui, ce document est sur le thème de fausses clefs « . Si vous n’utilisez ces mots et expressions, l’algorithme va vous oublier.

Analyse d’intention

Google est très dur avec les intentions des utilisateurs. Son rôle est vraiment d’apporter un résultat pertinent. Google se dit : « Qu’est ce que les internautes souhaitent  pour cette requête ? »  Il y a des milliards de résultats qui peuvent correspondre à la demande. Google a la forte tâche de trouver le contenu qui répond tout particulièrement au mot-clé recherché et tapé par les internautes.

Voici un exemple précis : si vous vendez des fausses clés et que la recherche effectuée est « Are skeleton keys real? » Clairement Google remarque que vos intentions sont de vendre alors que la requête tapée a juste pour intention d’avoir des informations. C’est pour cela que vous ne vous positionnez pas sur cette phrase.

QDD / QDF

Il existe bien d’autres algorithmes tels que QDD (Query deserves diversity). Google voit les différentes intentions pour une recherche. C’est pour cela que vous ne vous positionnez pas. A l’inverse, l’algorithme QDF veut plus de résultats récents. Il sait détecter si les internautes veulent des documents récents notamment à propos des fausses clés par exemple.

L’engagement et l’opinion des internautes

Opinions et engagements de recherche d'une page

Cela a de l’importance si les internautes ne cliquent pas sur votre contenu, s’ils préfèrent s’en aller et ne pas cliquer sur votre site internet. Les internautes ont une fâcheuse tendance à entrer une seconde requête afin d’afficher une nouvelle page de résultats et de trouver le contenu le plus adéquat.

Les internautes sont constamment en train de se demander par rapport aux résultats de recherche : « Dois-je retourner sur mon ancienne requête ? Dois-je scrawler la seconde page ?… Toutes ces choses s’appliquent en tant que considérations sur le moteur de recherche. Nous savons que Google peut gérer les mesures au niveau des clics parmi les résultats de recherche. Nous savons également que grâce à Chrome, Android et bien d’autres encore, nous pouvons analyser ce qui se passe sur un site internet.

Nous savons qu’ils peuvent voir le partage de données et d’amplification si cela est lié. Ils peuvent probablement envisager d’autres types d’amplifications aussi. Si par exemple, un internaute tape « Etsy skeleton keys », Google va clairement afficher la page Etsy pour être sûr de correspondre à l’intention de l’internaute.

Donc combien de fois dois-je répéter mon mot clé ?

Pour 95% des pages, il y a le mot clé représenté :

 

Nombre de mot clé dans le contenu

Oui, vous devez avoir au moins cela afin de cibler le mot clé et de bien vous positionner. Le mot-clé doit définir un objectif précis à laquelle la page répond. Il est important d’avoir en headline la même chose.  Il faut savoir que si la phrase clée de l’internaute se trouve dans votre contenu et que celui-ci s’affiche en H1, cela sera très bon pour le positionnement.

Psychologiquement, cela est très intéressant pour l’internaute notamment, cela va l’influencer afin qu’il ne se fasse pas d’autres recherches distinctes, ni fasse de marche arrière. Il faut que l’internaute arrive à se dire : « Cet article là va m’aider et répondre à ma question donc je clique dessus ».

J’ai envie de vous dire qu’il faut 2 à 3 fois le mot clé dans le contenu. C’est une règle indéniable. Sans ce minimum, vous ne pourrez être vu sur les moteurs de recherche et donc être une référence dans votre métier.

Concernant les meta descriptions : Cela a une importance indéniable du fait de l’apparence beaucoup plus attractive pour l’internaute. Cela n’augmentera pas votre positionnement mais plutôt votre taux de clics.

Votre seconde considération

Seconde considération pour le mot clé dans le contenu

Il y aussi beaucoup de contenus qui ont des images appropriées à des attributs ALT. C’est de même pour le nom d’image du fichier qui est tout aussi important pour le SEO. Les images ont toujours une bonne quantité de trafic. Même si vous n’avez pas un bon taux de conversion, vous pouvez amener les internautes par le biais de vos photos.

Il faut une URL optimisée avec le mot clé. Ceci est également important. Cependant, il y a beaucoup de raisons d’avoir une URL raisonnable sans inclure le mot-clé dedans, comme une page d’accueil par exemple.

Une fois de plus, j’insiste sur le fait qu’il faut inscrire dans le contenu le mot clé. Plus particulièrement dans votre premier bloc de contenu.

De plus, répéter trop de fois le même mot-clé peut avoir un impact très négatif, car Google va comprendre que le contenu est totalement rempli de ce mot-clé et cela nuira à l’internaute. Vous pouvez donc être déclassé pour cette raison.

Qu’en est-il sur l’utilisation on page des mots clés ?

N’oubliez pas que cela représente uniquement une petite partie de l’algorithme. Donc n’essayez pas de passer trop de temps là-dessus et de pousser votre optimisation au maximum car vous n’aurez seulement qu’un petit impact positif.

Il vaut mieux reconsidérer l’intention des internautes par rapport aux questions qu’ils ont. Les moteurs de recherche sont très forts pour cela.  Il est préférable de se concentrer sur la qualité du contenu. En effet, si un article parlant de fausses clés ne parlent pas de serrures, ni de portes sera considéré comme de mauvaise qualité et Google notamment ne vous positionnera pas dans les premières positions.

De toutes les manières, si vous ne répondez pas à ce qu’attend un internaute, il ne restera pas longtemps sur votre site et ne partagera en aucun cas son expérience avec votre société.

Source : https://moz.com/blog/how-much-keyword-repetition-is-optimal-whiteboard-friday

Pour aller plus loin, quelques articles d’intérêt :

[/signinlocker]

 

Comment choisir ses mots-clés en 90 minutes (+19 méthodes)

stratégie marketing

Pour vous-même ou pour un client, vous avez besoin d’une excellente recherche de mots clés ? Mais qui n’a pas été dans la position ou il y a un million de résultats, mais pas un seul pertinents ?

La recherche de mots clés pour augmenter le trafic de son blog ou de son site a donc besoin d’être effectuée avec beaucoup de précision. Faire une recherche sur internet et apprendre les différentes techniques de recherche de mot clés peut prendre énormément de temps. Si vous tapez sur google  » recherche de mots clés » il y a littéralement des milliers de choses que vous pouvez lire, 15 400 000 résultats pour être précis. (Requête anglaise)

Recherche de mots-clés

Recherche de mots-clés

Malheureusement, personne n’a le temps de passer à travers les 15 400 000 résultats, et d’identifier les articles utiles et pertinents.

C’est pourquoi j’ai mis au point des restrictions de manière organisée, spécifiques et spécialement conçues pour identifier et présenter les mots clés les plus adéquates pour une recherche organique, et qui fonctionnent pour n’importe quel type de client.

Nous commencerons cette étude de cas par un client fictif, Joey Antipodean, qui vit à Manhattan et qui adore les kangourous. En fait, il aime tellement ces animaux qu’il décide de créer un site web, www.kangaroosnyc.com (non réellement disponible et en vente sur GoDaddy), pour que d’admirateur de marsupiaux puissent y poser des questions, partager des histoires, et puissent avoir une communauté vibrante autour des kangourous.

Utiliser la suite d’outils de Google (40 minutes)

[emaillocker id=11971]

Nous supposerons que Joey a correctement créé son compte Google Analytique (GA) et ses outils Google webmaster (GWT). C’est un bon compte rendu pour commencer, car nous pouvons voir sur quelles pages il y a le plus de trafic organique et pour quels termes.  

Depuis que Google ne donne plus les Mots clés sur Google Analytique et les remplace par « non fourni », utiliser GA pour la recherche de mots clés implique une petite formation. Etape par étapes, voici la procédure pour parer au Not Provided :

  1. Entrer dans le compte GA de Joey, et cliquer sur « Acquisition » dans la colonne de gauche du tableau
  2. En dessous « d’Acquisition », cliquer sur « Source/Medium »
  3. Dans les données primaires de la page cliquer sur « Google/Organique »
  4. Cliquer sur « Dimension secondaire » et en dessous de « Comportement » vous trouverez « Page de destination (le premier) » 

Google Organique

Nous obtenons ainsi les pages d’arrivée les plus consultées (à ne pas confondre avec les pages de destination (numéro 2), qui sont utilisées pour la recherche interne) et à partir de là nous pouvons en déduire quels sont les mots clés et les variantes qui induisent le trafic vers le site web

page de destination analytics

page de destination analytics

En se basant sur le contenu de ces pages nous pouvons aussi en déduire quelles sont les intentions des utilisateurs et à quel stade de l’entonnoir de recherche en sont-ils.

Tableau analytics

Tableau analytics

Nous pouvons même être plus spécifiques. GWT nous donne l’accès a un data spécifique basé sur les requêtes, les impressions, les cliques, et la position moyenne de la page. Encore une fois nous retrouvons le compte de Joey, et cette fois nous cliquons sur « Trafic de recherche », dans la colonne de navigation de gauche, qui nous révèle l’ancre « Requête ». 

Cliquer sur « Requête » nous permet d’obtenir le trésor d’information mentionne plus tôt, facilement ordonné et/ou téléchargeable.

Google Webmaster Tools

Google Webmaster Tools

Il est possible de modifier les filtres, d’enlever certain trafic, et voilà, toute l’information obtenue est pure, non altérée par d’autres requêtes, utilisée par les réels utilisateurs de www.kangoosnyc.com.

Nous pouvons aussi cliquer sur l’onglet « Pages les plus populaires »  a la place de « Requêtes les plus fréquentes », et nous avons ainsi encore une fois le classement des pages les plus consultées par recherche organique. Quelle est la différence entre cette liste et celle de GA ? En cliquant sur chaque URL, GWT fournit en fait une liste de mots clés utilisés pour générer des impressions et des cliques. Pas mal non?

Pages les plus vues Google Webmaster Tools
Commençons par placer quelques mots clés fictifs dans les faux comptes Google Analytique et GWT, relies au site de Joey, dans un document Google séparé. Dans quelques instants nous retournerons à ce document et nous y attacherons à chaque mot clé un nombre de recherche mensuel. Maintenant nous savons exactement avec quoi nous travaillons et nous pouvons ainsi améliorer notre sélection de mots clés. Un de mes outils préférés est le Planificateur Google de Mots Clés (GKP), et même si cela n’est pas parfait, c’est un très bon début. 

Dans Google Keyword Planner, nous allons cliquer sur  « Recherche de nouvelles idées de mots-clés et de groupes d’annonces » et nous entrons le mot « kangourou » dans le champ « produit ou service ». Nous pouvons laisser les autres champs vides pour le moment, bien qu’il y est d’autres possibilités afin de tirer avantages de ces champs de recherche pour la recherche de mots clés.

Recherche de mots-clés

Recherche de mots-clés

Idée

Ensuite, nous cliquons sur « obtenir des idées » dans le bas de la page, et la magie commence à opérer!  Cliquer sur « Nombre moyenne de recherche mensuelle » pour obtenir les requêtes les plus courantes.

Volume mensuelle de recherche

En cliquant sur le groupe ajoute, en l’occurrence « kangourou », nous trouvons une courte liste de mots clés, mais vers le bas nous pouvons trouver quelques longues listes de requêtes, comme « ou vivent les kangourous », qui ont été recherchée 1000 fois par mois. (Version anglaise).

Google Instant Search est un autre outil Google pour la recherche de mots clés, mais celui-ci est rarement utilisé. Google garde en mémoire les recherches déjà effectuées et propose ainsi des pistes de recherce lorsque l’on commence à taper des mots clés dans la barre de recherche. C’est une aussi une bonne technique pour identifier une bonne liste de mots clés.

Comme les autres mots clés que nous avons déjà, nous les ajoutons à la partie de GKP qui nous permet l’accès au trafic de recherche spécifique à chaque requête. Il suffit ensuite de cliquer sur « modifier la recherche » et cliquer ensuite sur l’option « Obtenir un volume de recherche » pour un groupe de mots clés et les organiser en groupe  avant de télécharger la boîte avec les mots clés souhaités.

Evaluer la réalité : Optimiser ou créer de nouvelles pages ?

Nous voulons ici réaliser une courte analyse afin de voir s’il est possible (et où ?) de se mesurer au SERPs et à la concurrence. Les domaines sont-ils assez forts et autoritaires ou au contraires faibles et mal connus ? Mozs Open site Explorer est une option fantastique pour vérifier la force de compétition dans le SERPs et voir si nous avons une chance de figurer en première page. Pour la requête « que mange les kangourous », qui est cherchée 2400 fois par mois (requête anglaise), les résultats semblent équitablement compétitifs.

Nous aurons besoin de la liste de mots clés accumulés dans notre document Google et la classée par volume de recherches mensuelles. A partir de là il sera plus facile de déterminer les synonymes ou des mots clés relativement proches, ainsi que leur volume de recherche. Suite à cela, le moment est venu d’effectuer un test de variance de mots clés dans le SERPs, avec des mots relativement proches.

Mots-clés MOZ

Mots-clés MOZ

Si les mêmes pages apparaissent, avec le même volume, pour différentes requêtes, nous pouvons en déduire qu’il n’est pas utile de se placer sur différentes requêtes sur différentes pages.

Pour finir, nous allons sélectionner nos mots clés les plus performants, amenant le trafic sur notre site web, ainsi qu’ajouter les nouveaux mots clés.

Est-ce que nos titres sont suffisamment optimisés avec nos mots clés, ou doivent-ils être modifiés, alors que d’autres représentent de solides opportunités, mais aucune page n’existe pour eux actuellement, une nouvelle page doit-elle justement être créée ?

Ecouter l’audience idéale (15 minutes).

Précédemment nous avons organisé ce que nous pensons que l’audience veut obtenir, mais les résultats sont biaisés. Les médias sociaux sont des outils puissants, mais la plupart des professionnels du marketing ne les utilisent uniquement comme un outil de diffusion. En utilisant les hashtags et les mots clés, nous pouvons ainsi voir comment les personnes parlent de leurs intérêts. Idéalement cela guiderait les personnes largement suivies, ce qui nous permettrait de déterminer ce qui intéresse l’audience d’une niche précise.

Par exemple, en tapant « animal kangourou » dans la barre de recherche twitter, nous sommes capable de voir qu’il y a en effet une demande pour ce type de mots clés.

Faire de la recherche sur Twitter devrait ainsi donner quelques idées à ajouter à GKP dans le but d’ajouter une liste de potentiels mots clés.

L’utilisation des forums est une chose totalement différente de Twitter et des autres médias sociaux. Il s’agit en effet de questions et recherches directement indexées par des humains et non par des robots. Les réponses y sont généralement très détaillées.

Une longue liste de mots clés sera meilleure qu’une courte liste, nous devons donc utiliser l’avantage de Google Advanced Search pour la recherche sémantique en fournissant un contenu solide répondant à des questions communes, posées par les membres d’une audience idéale, comme les forums.

Démontrer une capacité de croissance (20 minutes).

Nous avons donc déterminé notre liste de mots clés, et nous nous sentons fier de notre travail accompli, mais comment pouvons-nous savoir si Joey Antipodean va s’en préoccuper ? Les SEOs se retrouvent souvent immergés dans leur petit monde, donc il peut être des fois difficile à réaliser que les personnes de l’extérieur s’intéressent plus aux données et aux figures facilement reconnaissables plutôt qu’aux champs sémantiques et aux mots clés

Un site de e-commerce devrait être capable de fournir une valeur de commande approximative pour une transaction. Mais pas tous les sites (incluant celui de Joey), mesurent la conversion en dollar. Dans ce cas, prétendons que www.kangaroosnyc.com recherche des inscriptions emails et a un taux de 3% de conversions clients.

En utilisant le graphique ci-dessous, nous pouvons déterminer que parmi les 697 recherches sur le site, seulement 21 personnes ou 3% des visiteurs s’inscriront et fourniront leurs adresses email.

Estimation

Estimation

L’exemple de Kangaroos NYC et sa conversion de trafic peut s’appliquer à différents clients. Il est important de ne jamais oublier que le traffic est généré par un nombre de termes le plus haut possibles, utilisés comme mots clés.

Et vous, quels sont vos trucs et astuces pour une bonne recherche de mots clés ?

Ce super article est traduit de moz

Recherche de mot clé : 19 méthodes pour faire grimper votre trafic !

Chaque mot clé a son propre enjeu.

La page de Google représente le tableau des leaders en affichant les 10 premiers résultats de Google. Un solide processus de recherche de mot clé vous aide à augmenter les chances en votre faveur. Cela vous permet également de ne pas gaspiller votre énergie dans une stratégie qui ne vous apportera aucune récompense.

Une mauvaise recherche de mot clé va vous provoquer un trafic incohérent avec votre business et ne va rien vous apporter. Dans votre recherche de mot clé, vous aurez grandement besoin d’une personne qui sache bien trouver les requêtes et les termes employés par les internautes afin de mieux répondre à la demande.

Alors comment fait-on pour déterminer la demande qualifié pour votre site internet ? Je vais vous présenter à travers cet article les 19 étapes que vous pouvez suivre à chaque création de contenu.

Tableau de mot clé

Mettre en place un modèle de feuille de calcul

La première chose que vous allez avoir à faire est de me mettre en place un modèle dans les fiches de Google que vous pouvez utiliser à chaque fois que vous effectuez le processus de recherche de mots clés.

Donc, inscrivez-vous sur Google sheets et créer un tableau vierge.

Spreadsheet

Nommez le, puis remplissez les en-têtes pour correspondre à mon exemple ci-dessous :

Exemple de tableau de mot clé

Afin de garder votre première ligne visible dans n’importe qu’elle circonstance, cliquez sur la première ligne, allez dans affichage -> Figer -> Cette ligne. Grâce à cela, vous pourrez desendre dans le tableau tout en gardant la première ligne visible en haut de votre feuille de calcul.

Figer une ligne sur Spreadsheet

Il est temps de créer un document puissant. Faites une copie de votre document et utilisez un tableau par contenu. Nommez votre tableau en fonction sujet de votre contenu.

Copie spreadsheet

Maintenant que vous avez un tableau vierge, il est temps de le remplir avec les mots clés qui seront bénéfiques pour votre stratégie et donc votre activité.

Réfléchisse sur les termes employés par vos consommateurs idéals

Avant de récupérer les informations tels que le volume de recherche et la concurrence, nous vous conseillons de réfléchir à tout types de requêtes qui sont recherchés sur votre thématique. Je vais vous montrer quelques exemples pour le faire de la bonne façon.

En fait, je vais faire d’une pierre deux coups et faire la recherche de mot clé pour cet article et vous indiquer le processus.

Ecrivez de quoi parle l’article : L’article parle de la recherche de mot clé, cela sera donc la première chose que j’indiquerais dans le tableau.

Soyez plus spécifique : Nous expliquons le processus optimal de recherche de mot clé. Soyez donc précis et inscrivez le dans le tableau.

Googlisez votre requête : En bas de chaque page, vous verrez les suggestions de Google. Pour le coup, elles sont plutôt bonne.

google suggestions

Note : La raison pour laquelle nous voyons le volume de recherche et les enchères sur les suggestions est dû à l’application Keywords Everywhere que j’ai installé. Indiquez donc dans le tableau l’ensemble des informations.

inscrivez une liste de synonyme : Il faut explorer différents chemins pour réussir votre recherche de mot clé. Par exemple, je vais trouver les synonymes de processus pour obtenir d’autres requêtes que les internautes pourraient taper et ainsi de suite. Je vous suggère d’aller sur thesaurus afin de vous aider dans la recherche de synonymes.

Synonyme pour la recherche de mot clé

Certains de ces synonymes sont très bons alors que d’autres sont ridicules. Je tenais à attirer votre attention sur modus operandi. Avez-vous déjà entendu parlé de « Recherche de mot clé modus operandi » ?

Après vérification, je vais indiquer les mots stratégies et méthode dans mon tableau qui représentent désormais plusieurs requêtes que tapent les internautes sur Google.

recherche de mot clé

Certains des mots clés ont probablement un volume de recherche de 0 et sont même peut être hors de propos. Cependant, c’est la dernière chose à se préoccuper pour le moment. A cet instant, notre seul objectif est d’obtenir ensemble une liste que nous étudierons par la suite.

Trouver un article pertinent sur Wikipédia : Wikipédia dispose de contenu de très bonne qualité qui contient des contenus que de nombreuses personnes tapent et recherchent. Par exemple, l’article Wiki donne plusieurs idées de requêtes importantes en fonction du langage exprimé.

Recherche de mot clé wikipédia

Cela donne donc plusieurs opportunités de mots clés à indiquer dans le tableau. Une fois que vous avez épuisé les ressources de votre cerveau, il est temps d’automatiser la recherche de mot clé grâce à quelques outils. Voici donc ce que vous devez faire par la suite.

Générez une grande liste de suggestion pour les mots clés pertinents

UberSugest est un outil très pertient pour la recherche de mot clé. Si vous utilisez cet outil correctement, vous découvrirez réellement de très bons mots clés. Mais avec les mauvais termes employés, vous n’aurez jamais de volume de recherche supérieur à 10.

Il fonctionne en indiquant les premiers mots d’une phrase sur la barre de recherche Google.

Google auto suggest

Sa portée est limité à chaque mot supplémentaires ajoutés. Ainsi je vous conseille d’utiliser UberSuggest faire le reste. Gardez les mots clés les plus importants et pertinents. Pour mon domaine, « recherche de mots clés » est le plus pertinent.

ubersuggest

Si vous trouvez un autre synonyme que les internautes utilisent, utilisez à nouveau uberSuggest pour trouver encore de nouvelles requêtes et indiquez le dans le tableau. Voici ci-dessous à quoi cela va ressembler :

processus de recherche de mot clé

Cela vous paraît peut-être long mais croyez moi, nous n’avons pas encore finit. Ceci est juste la première étape montrant la combinaison de google suggest et de Ubersuggest. La prochaine étape dans le processus de recherche de mot clé est de se concentrer sur les endroits où votre communauté parlent de votre sujet.

Recherchez comment les internautes parlent entre eux

Mise à part les endroits tels que Inbound pour le marketing, vous pouvez être sur qu’il y a un groupe de personne qui recherche des réponses sur le sujet de votre contenu sur Quora.

La raison pour laquelle Quora est si important, c’est parce que vous pourrez trouver facilement l’audience que vous ciblez lorsqu’ils veulent obtenir des réponses sur votre thématique. Cela est très intéressant pour générer des idées de contenus tout comme les mots clés.

Premièrement, faites une recherche de vos termes dans la bar de recherche.

quora

Si vous êtes chanceux, il  y aura déjà une section sur Quora dévoué à votre niche. Il y a des milliers de questions attendant des réponses sur votre sujet ui sont demandés par la community de Quora car ils n’ont pas trouvé leurs réponses sur Google.

N’hésitez pas à utiliser la barre de recherche pour aller encore plus loin dans vos recherche et être plus précis.

Recherche sur Quora

Il y a 3 exemples qui m’ont donné 2 nouveaux mots clés. La recherche de mot clé pour les blogs est pour moi une niche très intéressantes à développer.

Ensuite, allez sur boardreader.com pour rechercher dans ce forum d’autres idées. Vous allez générer davantage de suggestions complexes grâce à Ubersuggest grâce à vos nouveaux mots clés.

boardreader-keywords

Cela donne les requêtes exactes que font les internautes (et donc qu’ils recherchent). je vais vous montrer par la suite l’avancement de mon travail avant la fin. En effet, cela prend maintenant beaucoup de places. Tenez bon jusqu’à la fin de l’article.

Regardez du côté de vos conccurents

Voici une méthode pour trouver les pages concurrentes qui vous aideront également à mieux vous positionner sur Google par la suite. Effectuez la recherche sur Google de votre mot clé, vous y trouverez les articles les plus populaires.

Résultat de moteur de recherche

Désormais, rendez-vous sur le planificateur de mot clé Google.

Cliquez sur « Obtenir des idées » et collez une page concurrente afin de déterminer  les mots clés ciblés par eux-mêmes.

Obtenir des idées avec le planificateur de mot clé google

Voilà ce qui apparaît lorsque les idées de mots clés apparaissent :

résultat idées Mot clé

C’est aussi simple que cela, maintenant allez mettre dans votre tableau les mots clés que vous n’avez pas encore et rejoignez moi à l’étape suivante.

Utilisez Ahrefs Positions explorer pour récupérer les mots clés de vos concurrents

Voici le lien pour Ahref, qui offre l’opportunité de récupérer des informations de la part des concurrents.

Utilisez le même concurrent que vous avez utilisé pour le planificateur de mot clé Google, entrez l’URL pour obtenir une liste de mot clé. Cet outil est un des meilleurs du point de vue référencement que j’ai utilisé, il permet également d’observer les 5 contenus les plus populaires de vos concurrents.

positions-explorer-competitor-research

N’oubliez pas d’indiquer les nouveautés dans votre tableau et passez à la suite.

Générez des requêtes longues traines automatiquement

Je vous présente Keyword Shitter qui permet de générer des sujets longues traines le plus rapidement possible.

Bien que ces capacités soient comme UberSuggest, lorsque vous avez déjà une liste de mots clés, vous pouvez obtenir quelques choses de largement plus impressionnants et tout cela en une poignée de seconde.

De mon côté, j’ai indiqué « Recherche de mot clé » dans la barre de recherche et obtenu les résultats ci-dessous :

Keyword shitter

Il y a de nombreux mots clés dont je n’avais encore pensé et qui complètent mon tableau.

Gardez les mots clés les plus pertinents

A ce moment précis, j’ai plus de 50 mots clés dans mon tableau. Il y en a que 50 mot clés qui étaient donc pour moi les plus intéressants à travailler en fonction de l’article et non pas 70 000 qui me feront perdre du temps et n’apporteront rien à ma stratégie SEO.

Supprimer le duplicate : C’est tout à fait normal d’avoir indiquer plusieurs le même mot clé par précipitations. Pour les listes plus grandes, il est encore plus important de checker les mots clés dupliqués pour épurer votre liste.

Sur le Spreadsheet, vous pouvez supprimer directement les doublons en installant un module complémentaires.

Supprimer les mots clés dupliqués

Les étapes 1 à 4 n’ont pas besoin d’être changer, cliquez donc simplement sur Suivant afin d’arriver à la dernière fenêtre ci-dessous :

delete-rows

Assurez-vous de cocher « Delete Row » afin que tout cela fonctionne.

Collez votre liste dans Le planificateur de mot clé Google. (Depuis le temps que vous attendiez cela). C’est donc le bon moment pour inclure ces informations dans votre tableau. Téléchargez le tableau comprenant les mots clés et le volume de recherche pour l’inclure dans votre tableau les données.

mot clé

Supprimez chaque information dont vous n’avez pas besoin et gardez uniquement les mots clés, le volume et la concurrence indiqué par Google. Vous aurez donc une bonne base à exploiter dans votre stratégie SEO. Si certains mots clés n’ont pas de volume de recherche, je vous invite à les supprimer.

Tableau complet de recherche de mot clé

Supprimez les requêtes qui n’ont aucun sens. Lorsque vous rédigez votre contenu, vous voulez que cela soit écrit de manière la plus naturelle possible. C’est-à-dire que vous allez vous interdire de mettre dans le contenu des mots clés tels que : « Recherche de mots clés gratuits », Leçon de guitare gratuit maintenant ». Vous voyez ce que je veux dire ? Bien, continuons. Il est donc temps de se débarrasser des mots clés inutiles. Nous avions trouvé « Recherche de mots clés 2013 » par exemple, et cela ne correspond pas du tout à l’audience que nous souhaitons cibler.

En effet, pour ma part, je propose des liens vers des sites internet payant, l’article ne convient donc pas aux personnes souhaitant du gratuit. C’est une question de logique afin de toucher la meilleure audience par rapport à votre contenu.

Prenez la plus importante des décisions : Quel est le sujet principal ?Analyser les mots clés les plus recherchés afin de voir quel est la requête phare de votre article. Ajustez ensuite votre tableau en hiérarchisant les mots clés.

Appliquer les critères suivants pour choisir les mots clés

Les bons mots clés sont :

La pertinence : Vous devez décrire avec précision sur votre sujet correspondant au mot clé, parce que un fort taux de rebond peut pénaliser votre positionnement même si vous êtes déjà en première page Google.

Le volume de recherche : Pour les niches et certaines thématiques, vous serez chanceux de trouver des mots clés pertinents avec plus de 30 recherches par mois. Si il y a 2 mots clés similaires avec des volumes de recherche différents, prenez le mot clé avec le plus fort volume de recherche.

La difficulté : En clair, choisissez un mot clé avec peu de difficulté sur la première page Google. Si vous ciblez le mot clé en proposant un meilleur contenu et que vous obteniez plusieurs backlinks, alors vous pourrez voler le trafic de vos concurrents.

 Maintenant que vous avez choisi des mots clés avec un fort volume de recherche et une bonne pertinence, il est temps d’évaluer la difficulté de positionnement pour ce mot clé.

Si la première page est bourré de site d’autorité avec plus de 1000 backlinks par exemple, vous n’aurez aucune chance de le dépasser (A moins d’être Wikipédia).

Collez votre mot clé dans le tableau et Moz générera pour vous un reporting des difficultés,  avec un pourcentage précis des difficultés.

MOz Keyword Difficulté

Ceux-ci sont ridicules, il serait très difficile à se positionner pour eux. Afin d’améliorer ma stratégie SEO, je vais plutôt me pencher sur des mots clés avec un volume de recherche moins élevé et moins concurrentiel.

J’ai décidé de vérifier le mot clé « Keyword research Template » parce que la difficulté est moindre. Voilà mon tableau ci-dessous :

keyword-research-template-in-moz

Il y a de bonnes choses et de mauvaises signes là dessus :

La bonne chose est qu’il y a beaucoup de pages faibles ainsi que des domaines moins importants. La concurrence est donc mois importante. Regardez plus particulièrement la ligne 6. Le premier résultat  montre Google Doc.

La chose plus contraignante est que cela montre que les internautes cherchant des « modèles » ne sont pas à la recherche de processus. La pertinence est donc moindre étant donné que les internautes ne recherchent pas ce que je souhaite.

Je vous ai indiqué dans le tableau ci-dessous les résultats pour la requête « Keyword research process ».

Recherche de processus de mot clé

Alors que les 5 premiers résultats sont dominés par les plus gros site internet, on voit une très bonne opportunité parmi les derniers résultats. En effet, peu de backlinks pour les résultats 5 à 10, il est donc plus facile de se positionner.

Ce qui est choquant, c’est le site internet positionné en Numéro 10 comparé au reste de la page. Cette page n’est pas aussi puissante que vous ne le pensiez pour le mot clé « Keyword research Process ».

Le reste de la page contient des résultas avec de très bonne autorité.

Alternative Gratuite : Si vous n’êtes pas un client de MOZ et que vous n’avez pas le budget pour, vous pouvez télécharger MOZBAR qui est une extension permettant de voir les backlinks par domaine lorsque vous êtes sur Google.

Voici un aperçu de MOZBAR :

MOZBAR

Cette outil est indispensable afin de prévoir votre stratégie dans le but de dépasser rapidement vos concurrents sur Google. Lorsque vous trouvez un mot clé avec une demande pertinente et une concurrence moyenne, alors surligner la ligne de ce mot clé en vert.

Obtenez ce processus de recherche de mots clés comme liste de contrôle réutilisables.

Vous pouvez télécharger notre guide que vous pouvez utiliser chaque fois que vous recherchez des mots clés ici.

Voilà donc comment bien procéder pour rechercher les mots clés de manière efficaces. Et vous quel est votre processus ?

Laissez les moi dans les commentaires ! 🙂

Source : Ahrefs Blog

 Arrêter de penser mot-clé, penser sujet !

Nous avons recruté de nouvelles personnes chez Distilled, nous sommes toujours en forte croissance, mais lorsque j’ai expliqué, à mes nouveaux collaborateurs, le planificateur de mot-clé, j’ai réalisé que nous suivons tous le mauvais sens pour l’avenir du marketing en ligne.

Un de mes collègues, Tom Anthony, nous explique d’une manière très scientifique : Les nouvelles requêtes de Google. Il rejoint la même conclusion que j’ai faîtes :  » Nous ne devons plus nous concentrer sur les mots-clés dans notre stratégie marketing désormais, mais davantage sur les requêtes. En effet, nous devons nous concentrer sur ce que l’internaute cherche, ainsi que les phrases dont il serait susceptible d’écrire et non les mots-clés qu’il pourrait exprimer. Je ne vais pas essayer de vous convaincre, mais au lieu d’adapter notre ancienne pensée à la nouvelle, adaptons une toute autre façon de penser.

Que cela signifie pour le quotidien des praticiens?

Nous devons arrêter d’utiliser le terme « mot-clé » autant que nous le pouvons. Ce terme ne s’effacera pas dans la temps, ne vous méprenez pas mais notre objectif doit changer. Cela signifie qu’il faut s’exprimer différemment, notamment par rapport au sujet des « objectifs » avec nos clients.

Vous serez questionnés par rapport à la recherche de mots-clés et du rang de chaque mot-clé bientôt. Nous, en tant que professionnels de la recherche, l’avons fourni auparavant. Il est donc normal que votre client ou patron s’attendent à des rapports de données d’un certain type. Cependant, avec le changement au cours des dernières années, il est temps de modifier ce que nous rapportons, que ce soit avec les données que l’on peut avoir et les données qui sont meilleures pour notre objectif.

Commencez par définir votre objectif

Nous l’avons dit plusieurs fois, vous avez besoin de définir ce que vous voulez, comme une entreprise, avant de vraiment arriver à faire votre travail de la meilleure façon. Vos objectifs d’entreprise pourraient être :

  • D’être le leader sur une zone définie
  • Développer votre business
  • Lancer un nouveau produit
  • D’augmenter l’importance de votre entreprise sur le marché

Ces objectifs pourraient être fixés par la société collectivement, pas seulement vous. Votre but sera basé hors de cela. Votre but doit être quelque chose de mesurable et qui a un impact sur les objectifs de l’entreprise. Disons que l’entreprise souhaite augmenter de 50 % sont chiffre d’affaires, un site web permettra d’augmenter les conversions, à avoir plus de visiteurs plus de trafic. Par conséquent, vos objectifs seraient :

  • Accroître l’ensemble du trafic de votre site de 25%
  • Augmenter le pourcentage de nouveaux visiteurs de 25 à 40%
  • Améliorer le taux de conversion de 45% à 70%

Remarquez que le rang et le trafic des mots-clés ne sont pas compris. C’est douteux s’ils ont déjà fait partie de vos objectifs, mais sachez que le but et l’objectif  de l’entreprise contribue à la conversation.

Désormais, qu’est ce que vous voulez accomplir?

Il est temps de rentrer dans le vif du sujet. Vous devez vous référez à vos objectifs du début et les actions que vous êtes en train de prendre pour accéder à l’objectif. A un certain moment, votre patron ou votre client vous demandera un rapport de classement des mots-clés. Quand ils le font, demandez-leur ce qu’ils veulent faire avec ces informations. Ils vous donneront une meilleure idée de ce qu’ils voudront et vous pourrez annoncer d’une meilleure manière ce qu’ils souhaitent.

Le plus souvent, ils souhaitent savoir les efforts sur lesquels vous vous êtes concentrés.

  1. Commencez par expliquer votre but et les impacts que cela aura sur votre entreprise.
  2. Ensuite,  expliquez les changements  de données qui sont envoyés à analytics, et que les rapports sur le niveau des mots-clés est à peu près impossible.
  3. Finalement, parlez de la façon dont vous voulez dédier des choses qui peuvent être mesurables et de fournissez les résultats à la rentabilité de l’entreprise.

Mais nous devons nous positionner !

Si après, ils vous disent que les mots-clés sont la chose la plus importante pour que vous puissiez vous rendre compte du positionnement, demandez-leur pourquoi encore une fois. La réponse est souvent la même : Parce que c’est un moyen de voir sur quels mots-clés votre site est positionné.

Se positionner provient de quelques indicateurs : Les mots-clés et les requêtes sont l’initiateur du processus. Vous optimisez une page pour être le plus fort, cela se passe lorsque vous avez créé votre site et l’avez optimisé pour qu’il intéresse au maximum les personnes. Il existe plusieurs variations de mots-clés pour un sujet donné. Et donc vous devez vous consacrer sur la page et le sujet ainsi que les centaines de variations de mots-clés.

Les deux principaux facteurs dans le positionnement que vous pouvez avoir sont en relation avec la page cible. Avoir un contenu percutant sur la page est la chose sur laquelle vous devez vous concentrer en tant que marketeur. Regardez les facteurs qui sont les mieux positionnés dans l’étude sur les facteurs de positionnement. Tous les facteurs sont meilleurs en page connexe.

présentation

présentation

Votre prochaine question devrait être : Si j’arrête de penser « mots-clés », comment puis-je savoir quel contenu partager pour développer son positionnement?

Cela dépend des utilisateurs. Nous, en tant que professionnels avons vraiment perdu de vue l’entretien avec les utilisateurs de notre site internet. Donc pensez au nombre de recherches de mots-clés dans les premières années ( je l’ai fait et j’ai vu un certain nombre d’entre eux) et vous verrez que beaucoup d’entre eux sont en rapport avec l’outil de mot-clé Google.

Si vous voulez savoir le contenu que vous devez écrire pour vous « positionner » sur les termes clés, demandez aux personnes qui traitent le sujet sur lequel ils se basent. Cela change la façon dont on fait la recherche mais je suis sûr que c’est une meilleure pratique.

Modification des rapports

Je vais vous laisser avec la façon dont j’ai commencé à communiquer sur les changements au niveau des pages et comment le « SEO est fait ». Vous devez encore vous reporter sur les mesures que vous avez défini dans vos objectifs. Mais vous aurez besoin  de remplacer les mots-clés spécifiques. Je me réfère à des rapports tels que les nombres de mots-clés qui rapportent du trafic, marqués contre le trafic de mots-clés non marqués, et le rapport de positionnement.

Etape 1 : Définir toutes les pages de recherche

Cela représente l’ensemble  des pages sur votre site mais nous avons toujours une idée du « pourquoi » les pages obtiennent du trafic par le biais des moteurs de recherche.. Si vous possédez un site e-commerce avec des millions de pages, vous pouvez les grouper en catégories où bien page par page.

Etape 2 Mettez la priorité sur les landings pages

Rappelez-vous des termes que vous avez toujours eu à reporter sur le classement. Donc quelles ont été les pages qui avaient besoin d’être classées? Identifiez les personnes et faites une liste de priorités comme vous faites des listes avec vos mots-clés.

Etape 3 : Augmentez le trafic mensuel par rapport à l’année précédente pour vos pages

Vous pouvez automatiser la modification d’une page bien sûr, mais si vous avez quelques pages seulement, vous pouvez le faire à la main. Le trafic doit être amélioré pour être à la hausse de vos envies. Si le trafic descend pour une de vos pages, c’est que vous avez fait quelque chose pour que le trafic régresse, cela peut être également les SERPs ou les demandes pour ce contenu qui divergent. Lorsque que vous voyez le rang de votre page descendre, vous devez étudier pourquoi il y a eu cette soudaine baisse.

Etape 4 :  Observez les données liées par page en fonction de vos objectifs

Pour les objectifs que nous avons défini précédemment, je voudrais également signaler le pourcentage des nouveaux visiteurs et des conversions. Vous pouvez également signaler le taux de rebond et le temps passé pour chaque page. Ci-dessous, vous pouvez voir quelque chose que j’ai envoyé récemment à un client ( modifiez-le pour être capable de le partager à un public plus large bien sûr).

Reporting

Reporting

J’ai ensuite étudié les pages qui ont perdu la circulation et je peux les voir notamment sur ma liste. C’est juste la façon dont je procède pour savoir pourquoi un client a changé sa déclaration face aux changements.

Bonne semaine à vous.

Source : http://moz.com/blog/stop-thinking-keywords-think-topics

Pour aller plus loin, quelques articles d’intérêt :

Les 5 secrets du Planificateur de mot clé Google (+ Bonus)

SEO - search engine optimization


Parfois, nos meilleurs sources de données ne sont pas très exactes. Alors que tout les marketeurs font confiance au planificateur de mot clé Google pour extraire des données importantes lors de la recherche de mots clés, nous pouvons vous affirmer que les données ne sont pas toujours correctes et que nous sommes plutôt sceptiques face à certains résultats. Que ce soit votre plan pour construire votre compagne de mot clé payant ou pour déterminer le contenu à rédiger pour votre site, nous devons vous mettre en garde face aux données de volumes de recherche mensuel présenté par Google. Nous allons vous aider à prendre les meilleurs décisions pour vos stratégies.

[emaillocker id=11971]

Secret N°1 : Les moyennes arrondies

La donnée la plus demandée sur le planificateur de mot clé Google est la moyenne du volume de recherche mensuel. Cette donnée est la clé des décisions quand il faut déterminer les mots clés pour sa campagne Adwords mais également pour simuler et prévoir un trafic. Mais faut-il vraiment y croire ?

Supposons que vous avez un site de sport et que vous avez deux mots clés en recommandation : « Baseball scores » et « Basketball Games ». Le planificateur de mot clé nous montre une moyenne de recherche pour ces deux mots clés de 201000. Au premier regard, cela vous semble totalement correct, pas vrai ?

moyenne du planificateur de mot clé

Faux : La moyenne mensuelle du volume de recherche est + qu’une moyenne, elle représente un ensemble de mots clés réunis (Je décris cela à la suite de mon article). Nous savons que c’est le cas pour la bonne raison que Google présente les données de trafic des 12 derniers mois. Par exemple, pour le mot clé « Baseball scores », il y a 217 275 visites par mois, tandis que « Basketball Games » ont une moyenne de 205 750 visites.  Il y a une différence de 10 000 recherches par mois.

Lorsque nous prenons la moyenne de 201000 recherche mensuelle, il y a un écart type de 14,621.  Dans certains cas que je n’ai pas publié l’écart type qui atteint jusqu’à 40 000 recherches mensuelles. Si vous ne regardez pas les données sur les 12 derniers mois alors votre estimation de trafic sera faussée. Qu’est ce qui cause cette anomalie ?

Secret N°2 : Le trafic de mots clés groupés

Le planificateur de mot clé Google utilise des mots clés groupés pour estimer le volume de recherche. Lorsque le volume de recherche a une moyenne de 201 000 par mois, c’est également parce que Google fait la comparaison entre le mot clé ayant le plus fort volume de recherche et celui ayant le moins bon. Tout cela explique pourquoi le volume de recherche est vu à la baisse.

Volume de recherche

Après avoir analysé les données, nous avons trouvé 85 différents groupes de mots clés pour le trafic qui sont proportionnés. Plus le volume de recherche est élevé, moins vous pourrez être sûr de l’exactitude des moyennes de recherche mensuelle. Google utilise cette procédure pour plus de commodité et pour tenir compte de la variance mois par mois des mots clés.

 

Secret N°3 : Les mots clés cachés

Je voulais vous envoyer des lignes de strats pour vous montrer les mots clés cachés de Google. J’ai testé le mot Football avec l’outil Grepwords afin de trouver d’autres mots clés qui seraient de très bonne opportunités.  Juste après cela, nous avons demandé à Google ce qu’il recommande.  Voici ci-dessous le tableau représentatif avec en rouge les mots clés cachés par Google.

Mots clés cachés par Google

Le TOP 3 du tableau nous a été caché par Google, seulement la ligne 4 nous a été recommandé par Google. Nous avions donc perdu un volume de recherche conséquent à cause de Google et ses mots clés cachés. Il y a uniquement 35% des mots clés qui nous sont recommandés par Google. Il semble que le planificateur de mot clé Google nous montre seulement  un échantillon diversifié de termes, mais pour nous en temps que marketeurs, nous loupons une partie de la demande.

Pour contrer cela, il faut choisir des mots clés courte traine et indiquer une limite de CPC et de volume. Afin de ne pas manquer les mots clés pouvant être rentable pour vous, effectuez des recherches davantage segmenté.

Secret N°4 : Incohérences combinées

Si vous êtes comme moi et que l’orthographe n’est pas votre fort, vous avez certainement vu que Google vous annoncez les résultats bien orthographié. Qu’est ce que Google fait si les internautes font des fautes. Est-ce qu’il compte le trafic des mots mal orthographiés ou il inclut ce trafic dans le volume de recherche des mots bien orthographiés. Regardons un exemple pour le terme Texas A&M Football.

Texas A&M Football

Dans cette photo, nous voyons plusieurs variations du mot clé général. Même si ce mot clé dispose de nombreuses variations, le mot clé le plus tapé reste l’expression exacte de départ.

C’est là que nous pouvons démarrer. Disons que si vous avez un site de vêtement pour le Football et que vous décidez d’inclure quelques écoles. Vous allez sur le planificateur de mot clé Google « Texas A&M Football » et « FSU Football » sont tout les deux recherchés 201 000 fois par mois.

Ces mots clés semblent égaux en terme de volume mais il y a beaucoup de mots clés dérivés qui sont tapés pour Texas A&M football ce qui rend le volume de recherche plus élevé. Dans ce cas particulier, il y a plusieurs milliers de visiteurs que vous louperez en ne prenant pas en compte les dérivés.

Cela peut paraître très important d’associer les deux. En effet, prenez par exemple, Facebook.com est une requête tout comme Facebook com. Ces deux termes sont recherchés plus de 7,8 millions de fois. Clairement il y a deux variantes. Google a tout simplement réunis ces mots clés et indiqué le volume de recherche.

Secret N°5 : Les recommandations étranges

Parfois, Le planificateur de mot clé Google obtient des recommandations de mots clés inappropriés comme ci-dessous :

Tableau du planificateur de mot clé

Parce que le planificateur de mot clé Google utilise plus que de simple phrases pour construire leur groupe de mots clés, vous trouverez des liaisons de mots clés étranges et qui ne sont pas adaptés. Cela signifie que vous devez être très prudent sur ce que vous obtenez en retour. Ne soyez pas naïf comme la plupart des Webmasters qui se fient entièrement aux données de Google.

Tout n’est pas perdu

Heureusement, il y a plus d’un moyen d’obtenir et d’améliorer les données du planificateur de mots clés en utilisant clickstream. Cet outil, tout comme Similar web, a de meilleur corrélation avec le planificateur de mot clé Google.

estimation de trafic de Similarweb

Bien que ces données de SimilarWeb soient très utile , la construction d’une prévision plus précise du volume de recherche pour un mandat exige que vous construisez un modèle de régression comparant les données de l’utilisateur à des estimations de Google. De plus, les différences démographiques entre la base de Google et celles de SimilarWeb et Clickstre signifient que la construction d’un modèle de régression présente des limites. Ainsi, il serait préférable de construire des modèles autour de sujets bien précis.

Clickstream

Par exemple, au lieu de modéliser tous les mots clés l’un contre l’autre. Si Google vous a donné 2 mots clés dans un même groupe et que cela représente 201 000 en termes de volumes de recherche, il serait important de construire un modèle de régression pour comparer les mots clés liés aux sujets.

Bien que ces données vous aide à convaincre les problèmes liés aux secrets du planificateur de mot clé Google, nous vous recommandons d’utiliser les agrégateurs tels que Grepwords et Keywordtool.io ou encore l’exploreur de mot clé google.

Le planificateur de mot clé est mort

Malheureusement, malgré les bizarreries étranges à propos du planificateur de mot clé Google, il est tout de même un bon outil pour obtenir des données sur les volume de recherche. Nous pouvons potentiellement la campagne Adwords pour regarder le nombre d’impressions pour un mot clé.

Même si le planificateur de mot clé Google a de nombreux problèmes, je vous invite à l’utiliser tout de même pour développer votre recherche de mot clé. Gardez à l’esprit que les internautes peuvent effectuer des fautes de frappes, ou mal orthographié les requêtes également.

Source : Moz

Comment utiliser le planificateur de mot clé ?

Loin d’être un parfait outil (sérieusement critiqué pour ses  »intentions commerciales », pas toujours compris sur les tendances des données et difficile à percer en matière de termes locaux, le générateur de mot clés est l’un des meilleurs outils de recherche disponibles. Le nombre de mots clés étaient plus digne de confiance que les autres outils de mots clés, tout simplement parce qu’ils sont venus directement à la source, car qui est mieux placé pour savoir le nombre de mots clés recherchés sur Google que Google lui-même?

Avec l’annonce récente de Google qui a récemment  supprimer le générateur de mots clés gratuit,  remplacés par leur outil PPC intégrant le Planificateur de mots clés, les réferenceurs s’interrogent : Que faisons-nous maintenant?

Avantage et inconvénients du planificateur de mots clés Google.

Avec l’arrivée du planificateur de mots clés, Google fait une déclaration forte en montrant qu’il va continuer à se concentrer sur le soutien aux annonceurs PPC plutôt que du marketing de recherche organique. En résumé, le planificateur de mots clés est  fortement concentré sur les  annonces  CPC. Vous avez juste à vous configurer un compte AdWord pour l’utiliser (Vous n’avez pas à entrer des informations de paiements, vous payerez une fois l’annonce créée et mis en ligne. Cela dit, l’outil conserve certainement une certaine utilité  en terme de référencement.

Les avantages du planificateur de mots clés Google.

  • Les utilisateurs peuvent désormais visualiser le volume de mots clés sur une base hyper-local afin d’améliorer leur stratégie marketing.  j’ai pu voir le volume de recherche, non seulement pour la région d’Oklahoma City, mais même descendre dans la ville de  Norman, une petite ville d’Oklahoma city où je vis. C’est idéal pour les entreprises faisant du référencement dans un environnement local et hyper-local afin d’avoir une meilleur idée du volume de la concurrence dans leur zone géographique.
Planificateur de mots clés google

Planificateur de mots clés google

 

  • L’outil divise mots clés en groupes d’annonces proposées, ce qui est conçu pour être une caractéristique CPC ciblée, mais ne fournit un aperçu des mots clés que Google estime être sémantiquement lié.
  • Les  mots clés listés  vous permetent  d’effectuer une recherche sur des combinaisons de mots à partir de deux listes différentes. Cela vous permet de combiner vos termes avec des modificateurs tels que la localisation ou  la couleur et de comparer le volume de recherche sans avoir à divager dans Excel.
  • Les utilisateurs peuvent filtrer les mots-clés d’un certain volume de recherche, de sorte que vous n’avez même pas à les regarder.
  • Puisque vous devez être connecté pour pouvoir utiliser cet outil, les utilisateurs ne sont pas limités à 100 mots, comme nous étions avec la version connectée sur l’ancien outil.

Inconvénients du planificateur de mots clés Google.

  • La possibilité de sélectionner large et des expressions exactes a été modifié, désormais seules les données de correspondance exacte sont maintenant disponible.
  •  »la moyenne des recherches du mois » est désormais calculée sur 12 mois, ce qui signifie que  le planificateur de mots-clés n’est pas un bon endroit pour rechercher les sujets tendances. Utilisez Google Trends pour cela.
  • La possibilité de rechercher uniquement les mots étroitement liés à votre terme a été supprimé. Cependant, Google a déclaré qu’ils seront probablement rajouter prochainement.
  • les ciblages ont perdu de leur segmentation. En effet on ne peut plus différencier les recherches sur mobile et sur l’ordinateur de bureau. Cela signifie que le volume général est plus élevé pour le planificateur des mots-clés à ce qu’ils étaient pour   le générateur de mots clés depuis  que ces deux caractéristiques ont été combinés.
  • La recherche local et global ne sont plus automatique. En effet la recherche global est devenu le paramètre par défaut et nous devions descendre dans les lieux spécifiques pour faire une recherche local. Selon moi la fonctionnalité qui permet de ciblé une zone géographique local reste  donc un aspect mitigé qui manquera surement la comparaison facile entre la recherche local et global.

Outils alternatifs pour le volume de mots clés.

Pour Beaucoup d’entre nous, ce dernier exemple de la rétention des données de la part de Google est le plus important. . Voici quelques autres endroits que vous pouvez regarder pour le volume de mots clés. Depuis que  le Google Keyword Tool fût gratuit, je n’arrêtais pas de prendre les options à des outils qui sont gratuits (c’est pourquoi je n’inclus pas les mots clés Moz et outil d’analyse SERP, même si je l’aime, car il est uniquement disponible pour les abonnés de MOZ.

Données d’impression de l’outil  »Google webmaster ».

N’importe qui avec Google Webmaster Tools vérifie les sites qui peuvent voir combien de fois leur site a  été vu pour certains mots clés.

Avantages:

  • Ces données proviennent toujours de Google lui-même.

Inconvénients:

  • Parce qu’il montre seulement combien d’impressions a eu votre site à partir d’un mot-clé, les données d’impression GWT ne peuvent pas être utilisés à des termes de recherche où vous n’êtes pas ressentis pour. Il ya des différends concernant l’exactitude des données. Le consensus parmi les professionnels du SEO est qu’il est moins fiable que les données de l’outil mot clés l’étaient.

L’outil mots clés BING.

Avantage :

  • Les utilisateurs peuvent affiner les recherches par plage de dates, et suivre avec plus de précision les données de recherche récentes.
  • les tendances sur le volumes de mots clés récents est accompagnées d’autres mesures.
  • présence d’un filtre  »stricte » tout comme le filtre  »étroitement lié » de l’outil des mots clés Google.
  • L’outil est en version beta, donc il est probable que nous allons continuer à voir plus de fonctionnalités et d’améliorations car l’équipe Bing continue de travailler sur elle.
Outils mot clés Bing

Outils mot clés Bing

Inconvénients :

  • En raison de la provenance des données, Bing, qui a moins d’utilisateurs,le volume de recherche peut fausser les tendances en comparaison des résultats de Google.
  • La segmentation géographique est disponible uniquement au niveau des pays.
  • Les utilisateurs doivent être enregistrés dans un compte à l’outil Bing Webmaster afin d’utiliser l’outil (mais vous devriez vérifier l’outil Bing webmaster de toute façon, il est gratuit et il ya beaucoup de bonnes choses là-dessus).

WordTracker

Wordtracker

Wordtracker

Avantages : 

  • Leur indice d’efficacité de mots-clés exclusif donne un gage de la compétitivité de chaque mot clé en terme de la quantité de volume de recherche qu’il génère.
  • Wordtracker est un partneraire de SEM qui permet de fournir aux utilisateurs qui ont payés des données de recherches payés.
  • Les utilisateurs peuvent filtrer les résultats par types de caractéristiques telles que : « mots clés dans n’importe quel ordre », « mot clé exact à l’intérieur d’un terme de recherche » et « le mot clé exact seulement » ainsi que « des termes connexes. »

Inconvénients : 

  • L’outil complet nécessite un abonnement payant (à partir de $ 69/mois) pour l’utliser.
  • Cependant, les utilisateurs peuvent utiliser une version gratuite qui offre la possibilité d’accéder à moins de fonctionnalités, mais à des recherches globales uniquement, aucune donnée SEMrush, et seulement 50 résultats par recherche. Les utilisateurs doivent créer un compte avec une adresse email valide pour utiliser l’outil gratuit.
  • Selon la version de l’outil que vous utilisez, les données de WordTracker provient de l’une des deux sources: un «grand réseau de recherche de publicité sur les moteurs», ou de metacrawlers comme Dogpile, qui recherche plusieurs moteurs de recherche simultanément. Étant donné que seulement une petite partie des chercheurs utilisent metacrawlers, l’échantillon des recherches peut être moins fiable sur une catégorie géographique.

SEMRush

semrush

semrush

Je blogue parfois pour SEMRush et fais partie de l’équipe de la rétroaction des clients, ce qui signifie qu’ils m’ont généreusement fourni avec libre accès à leur outil PRO.

Avantages : 

  • L’outil de recherche de mots clés SEMRush gratuit fournit des renseignements CPC et SEO dans une vue, qui peut être utile pour les commerçants  qui exécutent des programmes CPC / SEO hybrides.
  • La surface de SEMrush comprenant l’URL et le domaine racine est spécifique, elle vous permet à vos mots clés d’être dans les 20 premières places.
  •  Les phrases et expréssion clés avec volume sont également servis dans le rapport d’un mot-clé particulier.
  • Les données sur le volume des mots clés proviennent des API de Google, ce qui en fait l’une des sources les plus fiables de données sur les volumes mots clés.

inconvénients :

  • Les utilisateurs  se doivent de s’enregistrer avec une adresse mail valide pour pouvoir l’utiliser, cependant c’est gratuit.
  • les informations SERP ne prennent pas en compte ce qui est local, les vidéos, le carrousel, et autres résultats non textuel.
  • L’analyse géographique en profondeur est seulement disponible au niveau du pays.
  • En ce qui conerne les recherches par phrases et expressions clés, cet outil est plus efficace par recherche unique de mots clés. Il faut que vous gardez ca en tête.

N’appuyez pas sur entrée

Je serais négligeant si je ne comprends pas un de mes outils de remue-méninges de mots clés favoris,  introduit par Wil Reynolds à MozCon l’an dernier. Commencer à taper un de vos mots clés dans Google, n’appuyez pas sur  entrer, et voyez quels mots clés sont suggéré. Ensuite tapez le mot suivant tout en changeant les lettres afin de voir les autres propositions.

n'appuyez pas sur entrée

n’appuyez pas sur entrée

Avantages : 

  • Décrouvrir les résultats que Google serait susceptible de donner aux utilisateurs (car beaucoup d’utilisateurs vont utiliser Google Suggestions qui sont proches de leur requête initiale). 

Inconvénients :

  • Pas de base de données sur les  »termes associés » , tout ce qui arrive viendra du premier mot de la requête.
  • Pas de données sur le volume de mots clés. Vous devez utiliser l’un des autres outils énumérés ci-dessus pour cela!
  • Vos suggestions peuvent être faussées en fonction de votre emplacement et de l’historique de recherche.

L’avenir du volume des mots clés

Je ne pense pas qu’un seul générateur de mots clés puissent être transcendant. Je vous recommande d’utiliser toujours plusieurs génrateurs de mots clés pour une recherche de mots clés en volume, d’autant plus que les données peuvent varier beaucoup selon l’endroit où proviennent les données.

Le meilleur moyen pour utiliser  les bases de données pour des mots clés par un générateur, incluant Google, c’est à un niveau directionnel pour faire des déductions à propos de  Google. Si un mot A a 10 fois  plus de requêtes que le mot B sur Bing et qu’il a  5 fois plus de requêtes  que le mot B dans Wordtracker, alors le mot A sera plus populaire sur Google. Ce type d’approche directionnelle a beaucoup plus de chances de réussir que de traiter les nombres de tout les outils de mots clés.

Il ya quelques autres choses à considérer dans votre recherche de mots clés de volume. D’une part, une personnalisation accrue dans les résultats de recherche signifie que même si vous vous situez très bien pour un mot clé la plupart du temps, vous ne pouvez pas montrer à chaque fois que ce terme est recherché

Il n’y a aucun moyen pour les générateurs de mots clés de prédire combien de fois vous serez personnalisé ou pas sur les SERP des utilisateurs. Aussi, gardez à l’esprit que certains termes peuvent être importants à cibler même si ces termes sont faible en terme de volume. Car ils sont importants pour votre marque et sont peut-être des produits d’appels et qu’ils générent du chiffre d’affaires en provoquant du trafic. Je vais utiliser le générateur de mots clés Google avec un ou deux autres outils pour la recherche des mots clés, ainsi que MOZ.

Que pensez-vous? Il y a des outils libres impressionnants que j’ai manqué? N’hésitez pas à me le faire savoir dans les commentaires!

À propos de Rut Burr – Ruth Burr est le chef de Inbound Marketing au Moz. Elle est croyante sur les tactiques solides, pratiques évolutives, et en utilisant des tests et de suivi pour améliorer le Retour Sur Invesstissement.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser :

–  atteinte à la vie privée sur Google

source : http://moz.com/blog/keyword-volume-tools

[/emaillocker]

Comment VRAIMENT calculer le volume de recherche pour vos mots clés ?

Estimation du volume de recherche

Aujourd’hui, j’aimerais voir avec vous comment estimer le volume total de recherche ainsi que la valeur pour une large sélection de mots clés d’un secteur ou d’une niche. Regardez, nous allons essayer de simplifier tout cela en quelque chose de gérable et de calculable afin de vous orienter au mieux dans vos décisions. Vous pouvez passer des années à comparer quel marché A ou B est le plus judicieux à choisir en fonction des mots clés et de création de contenu potentiel. C’est pour cela que j’analyse avec vous aujourd’hui comment les marketeurs étudient le volume de recherche ainsi que sa valeur.

 

Les mots clés sur le secteur des : nouilles asiatiques

Alors essayons ce petit exercice. Dites-vous que j’ai un site à propos de recettes de cuisines ou un site de nourriture et que je pense entrer sur le marché de la nouille asiatique. Il y a de nombreuses nouilles asiatiques qui valent le détour. En fait tout à l’heure j’ai mangé chez Chow Fun pour le déjeuner et si un jour vous venez dans nos locaux, vous devrez les gouters, c’est tellement bon. C’est pour ça que pour notre exercice je m’efforce de trouver tous les mots clés que travaillent Chow Fun ou qu’ils sont indirectement liés tels que les nouilles chinoises. Peut-être qu’il serait intéressant de jeter un coup d’oeil sur le secteur des pad thai qui sont des nouilles thaïlandaises très populaires, particulièrement aux USA. J’essaye donc de cibler toutes les sortes de nouilles de mon secteur et les sélectionne comme pertinentes ou non en fonction de mes objectifs. Je devrais par exemple commencer par publier des recettes sur les nouilles thailandaises pour commencer ou montrer des recettes sur le chow fun ? Est-ce qu’il faut que je vise les mots clés longues traines ou les mots clés génériques ? Afin de bien construire sa marque et sa stratégie, il y a un réel effort à effectuer pour faire les bons choix et réussir son activité. Google analyse de plus en plus la nature des sujets et l’autorité dégagée. En effet, si Google commence à m’identifier comme un site d’autorité sur le Chow Fun alors je peux avoir un très bon positionnement dans le classement de Google en rapport avec ce mot clé.

La mauvaise habitude de se fier aux données Adwords

C’est une façon très simpliste que beaucoup d’internautes utilisent. En effet, de nombreuses personnes utilisent Adwords afin de déterminer les mots clés ayant un volume de recherche élevé. Par exemple Chow fun est tapé 22000 fois par mois, pad thai est tapé plus de 165000 fois par mois et  cela nous donne les mots clés les plus populaires pour les requêtes. C’est une technique de moins en moins utilisée car cela ne compte pas ce que vous devez réellement comprendre sur le marché. En effet, cela ne comprendra pas toutes les variations sur les mots clés longue traine qui sont tout aussi importantes. Car oui, il y a de nombreuses variations par exemple en rapport avec les recettes de nouilles notamment. Ainsi, on peut trouver plusieurs sujets où requêtes demandés par les internautes en rapport avec un seul mot clé de base.

Il n’y a également aucune analyse sur la concurrence. Par exemple pour les pad Thai, on voit que cela est populaire et fortement recherché,  mais il y a plus de 50 sites internet de recettes qui en parlent. Alors que pour Chow Fu, il y a beaucoup moins de concurrence, il est donc plus stratégique de se concentrer sur ce mot clé dans un premier temps. Enfin, on peut voir une autre information importante de variations entre les données annoncées et la réalité. Il faut savoir que les données peuvent varier jusqu’à 200% plus ou de moins. Pour Chow fun on voit 22000 impressions par mois. J’ai vu également pour ce même mot clé des variations allant de 11 000 à 44000 impressions. Il y a donc des problèmes de cohérence selon nous.

Un meilleur processus

C’est donc pour cela que nous allons creuser plus loin afin de trouver des astuces adéquates pour résoudre ces problèmes.

La recherche de mot clé active

Tout d’abord, nous allons procéder à une vaste recherche de mots clés. Nous allons prendre comme base Chow fun et trouver toutes les dérivés que nous pouvons cibler. Nous allons donc aller plus loin afin de trouver d’autres mots clés possibles à travailler. Nous allons partir dans ce que j’appelle une large plongée dans chaque marché. Je vais commencer par regarder les Suggestions Adwords et en faire une petite liste. Par la suite, je regarde toutes les recherches associés et les suggestions de Google. J’analyse également les sites internet en première position afin de les étudier via semrush ou d’autres outils d’analyse pour identifier les mots clés qu’ils travaillent.

Misez sur un ensemble de mot clé

Maintenant vient la partie difficile. Je veux que vous preniez un petit échantillon de mots clés comme nous avons pu faire juste avant. En effectuant des suggestions, je pourrais définir les sujets de longue traine à traiter pour répondre à la demande. Pour ces mots clés, je dois faire 1, 2 ou 3 landing pages pour chacun de ces échantillons. L’un d’entre eux serait sur les nouilles, l’autre sur les recettes et le dernier à propos de l’histoire de cette cuisine. Grâce à cet exercice, je vais connaître 3 choses importantes. Je vais mieux évaluer le volume global de recherche grâce à Adwords. Maintenant, je peux connaître ce que valent les mots clés sur Adwords. Si vous avez le budget, n’hésitez pas à tester sur un mois afin d’en apprendre un peu plus encore. Vous pouvez grâce à cela connaître les prix des clics pour chaque mot clé via Adwords et voir ce que dépensent vos concurrents. Vous pouvez donc connaître le coût relatif au mot clé Pad thai par exemple.

Cela vous permet de connaître la concurrence d’un mot clé également, car plus le coût sera élevé, plus cela signifie que vos concurrents sont prêts à mettre beaucoup pour avoir les premières places. Si vous souhaitez vous positionner sur les recherches organiques, et si vous pensez que vous pouvez concurrencer les premiers dans le classement organique, connaître le montant de l’enchère est une bonne chose. Si vous raisonnez plutôt de l’autre façon, que vous ne souhaitez pas concurrencer les classements organiques car vous n’avez pas un domaine assez puissant et que cela prendrait du temps, je vous conseille d’étudier une façon moins chère d’obtenir du trafic. En effet, combinez la stratégie organique et payante afin d’acquérir rapidement du trafic tout en améliorant votre notoriété pour augmenter votre positionnement dans les classements de Google.

Ces tests vous permettent d’en apprendre beaucoup sur le taux de clics. Ainsi, vous pourrez connaître et estimer votre trafic en fonction des stratégies. Enfin, vous allez connaître la difficulté de la création de contenu. En effet, vous devez créer des contenus uniques pour que ceux-ci ressortent et intéressent vos lecteurs notamment sur le Pad thai qui regroupent des milliers de sujets déjà existants sur google.

Vous pourrez analyser la pertinence de vos contenus à partir du taux de participation, et du temps passé sur votre site internet. Au niveau des moteurs de recherche vous pourrez observer la conversion à partir de votre article. D’ailleurs pour améliorer tout cela, je vous conseille d’effectuer quelques actions sur vos pages comme l’ajout d’une rubrique « Abonnez-vous  afin d’obtenir davantage de recettes » ou créer un compte afin que vous puissiez vous connecter et enregistrer cette recette.

Analyse des groupes en fonction de leurs pertinences

C’est une très bonne chose à faire. Maintenant, nous allons étudier les différents groupes de mots clés en fonction du :

Le taux de croissance pourrait être une bonne chose à interpréter, en effet, avec les tendances de Google vous pouvez voir la popularité d’un mot clé au fil du temps.

Maintenant, vous pouvez être heureux, je vais certainement choisir le Chow Fun parce que je me suis dit : Hé vous savez quoi ? Il n’y a pas eu le volume de recherche le plus important mais je sais qu’au niveau du retour sur investissement je serais satisfait ». Nous sommes bons pour créer du contenu qui engagent les visiteurs. Nous pensons que la croissance de Chow fun sera plus intéressante pour nous notamment par le fait que la culture Américaine ne connait pas encore assez bien ce plat. Nous vous conseillons de lire notre article sur l’adaptation de votre stratégie marketing en fonction des mots clés pour une meilleure expertise.

Désormais, nous avons une vraie analyse avec le nombre de recherche mensuelle, le trafic que vous pouvez obtenir que ce soit avec Adwords et les résultats organiques, vous pouvez également voir le potentiel de croissance des mots clés.

Merci à tous d’avoir lu cet article, n’hésitez pas à mettre en commentaire vos différentes façons de chercher les mots clés apportant un meilleur retour sur investissement et à partager cet article avec vos proches.

Source : Moz

[/emaillocker]