Recherche Universelle : Kesako ? Doit-on en avoir peur ?

La recherche universelle est proposée par Google depuis 2007. Si elle est encore peu connue et maîtrisée par les acteurs du web francophones en 2016, elle est pourtant essentielle pour qui souhaite s’ancrer durablement dans les résultats du géant californien. Qu’est-ce que la recherche universelle ? En quoi consiste-t-elle et quels sont ses tenants et aboutissants ? CSV vous répond et vous propose une vidéo exclusive sur le sujet !

Comprendre ce qu’est la recherche universelle

La recherche universelle est une fonctionnalité proposée automatiquement par Google à ses utilisateurs depuis 2007. Elle consiste à présenter des supports différents pour une même requête. Prenons un exemple simple : nous tapons la requête « Paris » dans la barre de recherche de Google. Nous obtenons alors le résultats suivant :

exemple recherche universelle google

Analyse d’un résultat de recherche universelle Google

En premier lieu, nous avons accès au Wikipédia de Paris, un résultat complet puisque le contenu du lien devrait en principe permettre d’apprendre un maximum d’informations sur la ville (histoire, géographie, politique, démographie, personnages illustres, etc.). C’est donc le résultat le plus pertinent, il se place en première position. Vient ensuite le site officiel de la ville de Paris puis un encart concernant l’actualité parisienne.

On nous propose enfin des résultats sur le tourisme à Paris, sachant que la personne qui a effectué la requête et la capture d’écran est localisée à Nouméa (Paris est donc considéré par Google comme une destination d’intérêt touristique pour la personne qui a tapé la requête). Sur la droite, la recherche universelle de Google nous propose une photo très « classique » de Paris (avec la Tour Eiffel bien entendu) et un plan Google Map de la ville. Viennent ensuite une courte description de la capitale française et des informations sur la météo, la superficie, le nombre d’habitants, les lieux d’intérêts et les événements à venir.

En une seule page, l’internaute a donc accès à un maximum d’informations sur sa requête : il ne cherche pas plus loin, ce qui limite le nombre de clics sur les sites positionnés après ces résultats !

SEO : doit-on avoir peur de la recherche universelle ?

Vous l’aurez peut-être remarqué, la recherche universelle de Google prend de plus en plus de place dans ses résultats. L’actualité, les vidéos et les images sont de plus en plus présents sur la page de résultats généraux sans avoir à sélectionner le type de format recherché (dans Google Images, Google Maps ou Google Vidéo par exemple). Google souhaite aller toujours plus loin dans l’expérience utilisateur, le but étant de réussir à « lire dans ses pensées » en lui proposant des résultats pertinents (notamment en fonction de ses habitudes sur le web).

Dans ce contexte, les référenceurs SEO et créateurs de site doivent-ils avoir peur de se retrouver au second plan dans quelques années ? La réponse est non ! Il est encore possible de tout mettre en oeuvre pour répondre à une demande globale des internautes. Pour cela, il est donc nécessaire de proposer régulièrement des formats différents. Se cantonner au seul contenu rédactionnel est désormais une pratique désuète !

Améliorer son référencement naturel grâce à la recherche universelle, c’est possible !

Tout est question de logique, si vous voulez obtenir une place de choix dans les résultats de Google et notamment en terme de recherche universelle, vous devez impérativement diversifier vos supports de communication.

Ajoutez des vidéos, optimisez vos photos, proposez des contenus en relation avec l’actualité et n’hésitez pas à évoquer les événements importants en relation avec votre activité. Si vous réussissez à apparaître dans les premiers résultats filtrés par les codes de l’algorithme de la recherche universelle de Google, vous aurez alors toutes les chances d’obtenir un maximum de trafic.

Il est donc encore temps de s’ancrer durablement dans les résultats de notre moteur de recherche préféré.

Nos solutions pour profiter d’un positionnement valorisant

L’agence CSV est spécialisée dans le référencement naturel. A l’affût de toutes les nouveautés et évolutions lorsqu’il s’agit de SEO et SEA, nous sommes parfaitement en mesure de vous proposer des solutions efficaces et adaptées à vos attentes.

Vous souhaitez optimiser un site web durablement en prenant en compte la recherche universelle de Google (qui, rappelons-le, brasse plus de 90 % des recherches effectuées en France) ? Confiez-nous votre projet de référencement, nous vous aiderons à valoriser votre image, gagner des places dans les résultats de Google et donc, améliorer considérablement votre chiffre d’affaires.

 

Comment bien Référencer une Vidéo Youtube ? 7 conseils

,

Le fait de bien référencer une vidéo Youtube peut permettre d’augmenter son trafic et surtout d’améliorer son positionnement dans les moteurs de recherche (notamment sur Google). Comment référencer une vidéo efficacement ? Est-il possible d’augmenter son trafic et de maximiser son nombre de vues en utilisant des techniques SEO ? Voici 7 conseils qui vont vous permettre d’augmenter considérablement le positionnement de vos vidéos sur les moteurs de recherche.

Le référencement vidéo est aujourd’hui une des clés pour réussir ! Voici 7 conseils pour référencer au mieux vos vidéos Youtube sur Google.

1 – Identifier les mots-clés les plus recherchés

Vous ne devrez pas choisir le titre de votre vidéo au hasard, bien au contraire ! Aidez-vous des résultats proposés par Google (en pied de page de résultats lorsque vous tapez une requête) ou allez directement sur Google Adwords pour connaître les sujet préférés des internautes. N’oubliez pas de jeter un œil sur la concurrence afin de voir s’il n’y a pas déjà trop de vidéos sur ce sujet.

2 – Travailler les métadonnées sur Youtube

Vos métadonnées doivent être optimisées si vous souhaitez améliorer le référencement d’une vidéo Youtube. Utilisez des mots clés relatifs au thème de votre vidéo. Insérez également une description contenant plusieurs mots ou expressions appartenant au champ sémantique de votre titre. C’est aussi comme cela que l’on référence sa vidéo sur le web !

3 – Annotations et sous-titres pour un référencement optimal

Vous vous demandez comment référencer une vidéo Youtube ? Ne négligez aucun paramètre ! Pour cela, rédigez des annotations et choisissez des sous-titres clés qui pourront être reconnus par l’algorithme de Google. Restez toujours focalisé sur votre thème principal : le titre de la vidéo et votre contenu. Travaillez toujours autour de cela en utilisant des singuliers, pluriels, synonymes, etc.

4 – Du contenu riche, intéressant, avec une réelle valeur ajoutée

Rien de tel qu’un vrai contenu pour tenir en haleine les internautes et gagner de nouveaux abonnés sur sa chaîne Youtube. Une fois que vous aurez trouvé votre titre (peut-être grâce au générateur de mots-clés Youtube), vous devrez alors proposer un contenu intéressant et/ou divertissant. Le principe est simple : si vous ne proposez rien de nouveau ou d’original, l’internaute se lassera et cliquera sur une autre vidéo (sans doute d’une autre chaîne). Dans ce cas, l’algorithme détectera une « anomalie », il comprendra que votre vidéo n’est pas intéressante (si trop d’internautes ferment la fenêtre avant la fin). Vous devez donc faire en sorte que votre vidéo soit réellement intéressante si vous voulez qu’elle soit bien optimisée pour le référencement naturel. Plus elle plaira, plus vous aurez de chances d’avoir des interactions avec votre public : un plus pour le référencement vidéo !

5 – Diversifier les plateformes de vidéos

Pour augmenter votre visibilité, n’hésitez pas à partager vos vidéos sur plusieurs plateformes et supports. La diversité est gage de réussite. Viméo, Dailymotion et bien d’autres sites pourront vous permettre d’améliorer le référencement de vos vidéos.

6 – Obtenir des backlinks pour booster sa visibilité sur Youtube et Google

Vous le savez certainement, les « mauvais » backlinks peuvent vous pénaliser (algorithme Pengouin). En revanche, les bons et vrais backlinks peuvent vous aider à gagner en visibilité dans les résultats des moteurs de recherche. Pour obtenir des backlinks sur ses vidéos, rien de tel que de proposer des contenus qui font le buzz ou qui révèlent quelque chose de très nouveau, d’incroyablement intéressant. Plus les internautes partageront vos vidéos sur les réseaux sociaux, plus vous aurez de chances de gagner en visibilité.

7 – Intégrer ces vidéos sur votre blog/site

En intégrant vos vidéos sur votre site, vous allez améliorer à la fois le référencement de votre blog mais aussi le nombre de vues de vos vidéos. Vous souhaitez augmenter le nombre d’abonnés Youtube ? Vous vous demandez comment référencer ses vidéos sur Google et Youtube ? Il n’y a pas de secrets, vous devez intégrer ces contenus à votre plateforme. En faisant cela, vous allez diversifier le contenu de votre site tout en faisant augmenter le nombre de vues. Votre site paraît plus pertinent au regard de Google et vous multipliez les supports.

Ce qu’il faut retenir pour bien référencer une vidéo Youtube

Le contenu

Ne laissez rien au hasard : optimisez au maximum vos contenus, les descriptions et métadonnées en relation avec votre vidéo. C’est absolument indispensable si vous souhaitez obtenir des résultats.

La richesse de la vidéo

Ne prenez pas le risque de poster des vidéos inintéressantes, mieux vaut en faire moins mais mieux !

Les partages

Incitez au partage, donnez envie aux internautes de cliquer sur « share » et d’envoyer votre contenu sur Twitter, Facebook ou d’autres réseaux. Vous augmenterez ainsi vos chances d’obtenir de nouveaux abonnés et donc, de profiter d’un meilleur référencement vidéo.

Faire preuve de patience

Et oui, car le référencement naturel est assez lent, comme vous le savez peut-être. Votre vidéo ne montera pas dans le top de Google du jour au lendemain mais c’est en travaillant que l’on obtient des résultats. Soyez donc patient et attendez sagement que votre page soit indexée puis reconnue. Vous verrez, « tout vient à point à qui sait attendre » à condition de bien faire les choses bien sûr !

Faire le buzz avec une vidéo Youtube : le rêve de tout blogueur

Nous rêvons tous de réussir à faire le buzz avec l’une de nos vidéos. N’hésitez pas à chercher des idées originales et à les proposer à vos amis. Si ça prend avec eux, ça marchera peut-être avec un public plus large, pourquoi ne pas tenter l’expérience ? Une vidéo bien référencée et qui fait le buzz peut permettre de gagner en notoriété et donc en trafic, alors vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Restez connectés et n’hésitez pas à vous abonner à notre chaîne Youtube pour recevoir des tonnes de conseils gratuits en référencement !

L’incroyable histoire de Google : résumé « pour les nuls » !

histoire de GoogleTrouver un résumé de l’histoire de Google n’est pas une chose facile. En effet, la grande aventure de cette entreprise cotée en bourse qui emploie des milliers de personnes est assez difficile à raconter de manière concise ! Voici un article simple et accessible qui vous permettra de comprendre Google et de découvrir son incroyable ascension.

Les débuts de Google, une histoire de passion

L’histoire de Google débute en Californie, aux Etats-Unis en 1995. C’est à l’université de Stanford que Larry Page et Sergey Brin, les pères du géant du web se rencontrent. Ils n’ont alors que 22 ans.

Déterminés et passionnés, ces deux amoureux d’informatique n’ont jamais terminé leurs études. Ambitieux et incroyablement travailleurs, ces deux-là n’hésitaient pas à travailler jour et nuit sur leur projet : créer un moteur de recherche ultra performant, et ce, avant que quelqu’un d’autre n’en ait l’idée (rappelons que nous ne sommes qu’en 1995 !).

Les rencontres qui ont changé la vie de Larry Page et Sergey Brin

Ambitieux, motivés mais sans argent, les deux jeunes étudiants ne pouvaient pas valider leur projet afin de lancer la grande histoire de Google que nous connaissons aujourd’hui. Malgré leur efforts, personne ne croyait en leur projet et nul ne voulait investir. Il suffit pourtant juste d’une rencontre pour changer le cours de leur existence (et par là-même de la nôtre et de celle de milliers voire millions de personnes !). En effet, l’un de leur professeur, David Cheriton, décida d’injecter pas moins de 200 000 dollars dans le projet Google (qui n’avait pas encore de nom à l’époque). David Cheriton leur permit également de rencontrer Andy Bechtolsheim, l’un des fondateurs de Sun Microsystems. Il signera  un chèque de 100 000 dollars en vue de leur projet (en 1998) après seulement quelques minutes de rencontre. Andy était certain du succès futur de cette entreprise novatrice.

Choix du nom « Google » et création de l’entreprise

Grâce aux financements des personnes qui croyaient en eux, Larry Page et Sergey Brin purent s’investir corps et âme dans leur projet. Le nom de domaine Google.com est enregistré le 15 septembre 1997 puis la société Google Inc. voit le jour.

Le nom de « Google » provient d’une faute d’orthographe, en effet, les fondateurs voulaient à la base l’appeler « Googol » ce qui signifie 10 puissance 100 (ils voulaient ainsi montrer leur ambition d’indexer des pages à l’infini).

Google : pourquoi un tel succès ?

Fin décembre 1998, PC Magazine rapporte que Google « a un talent surnaturel pour retourner des résultats extrêmement pertinents ». En mai 2000, Google remporte ses premiers Webby Awards dans les catégories « Technical Achievement ». S’ensuit une multitude de réussites, toutes plus impressionnantes les unes que les autres.

Mais pourquoi un tel succès ?

L’algorithme de Google : une machine infiniment puissante

La réussite de Google réside dans son algorithme, les codes de celui-ci sont évidemment gardés secrets et valent des millions de dollars. Google réussit en effet à indexer des milliard de pages web tout en proposant un tri pertinent et rapide aux internautes. Ainsi, dès le début de l’aventure, les surfeurs du web du monde entier trouvaient les informations qui les intéressaient (pertinentes) en tapant une requête sur Google (alors qu’ils se retrouvaient face à des réponses « farfelues » lorsqu’ils effectuaient leurs recherches ailleurs, sur d’autres moteurs comme AltaVista ou Wanadoo par exemple).

En 2016, Google a dépassé le nombre de 125 millions de pages indexées. Pour l’ensemble de la « machine Google » (pas seulement le moteur de recherche), on estime que 2 milliards de lignes de codes sont exploitées et contrôlées quotidiennement par quelques 25 000 ingénieurs.

Des conditions de travail exceptionnelles

Si Larry Page et Sergey Brin ont toujours voulu conserver une image « jeune et sexy », ils ont également réussi à créer une entreprise « cool » et dynamique qui reçoit plusieurs milliers de CV chaque jour.

Le Google Plexsiège social de Google, situé au 1600 Amphitheatre Parkway à Mountain View en Californie ressemble de près comme de loin au paradis pour un salarié. Le management à la californienne est de rigueur et une ambiance décontractée se dégage de ce lieu abritant pourtant des milliers d’élites. Salles de gym, trottinettes, vélos, restaurants, coiffeurs, banquiers, médecins, salles de massage, salles de jeux, de détente, crèches, navette gratuite jusqu’à San Francisco (avec Wi-fi), etc. Il est possible de rester 24h/24 sur place sans débourser un seul cents. Les repas proposés sont gratuits, sains et équilibrés, les salariés peuvent partager leurs idées, se reposer quand ils le souhaitent et même profiter de repas à domicile durant leur congé maternité. Des détails qui font toute la différence et qui incitent les « Googleurs » à travailler d’arrache pied pour leur société.

Fin 2015, on comptait 61 814 employés à plein temps chez Google.

Anecdotes :

  • Lors de l’introduction en bourse du géant, les stock-options permirent à 1200 employés de devenir millionnaires (dont 500 en dizaines de millions et 80 en centaines de millions de dollars)
  • Il faut passer en moyenne 9 entretiens et parler au minimum 3 langues avant de pouvoir espérer accéder à un poste chez Google
  • Un programmeur débute sa carrière à plus de 85 000 dollars annuels hors avantages en nature

Les évolutions de Google aujourd’hui

L’histoire de Google mériterait un livre entier voire plusieurs tomes (il en existe d’ailleurs de nombreux). Aujourd’hui, Google pèse plus lourd que Coca-Cola et tire en grande partie ses bénéfices de la publicité (qui représente à ce jour plus de 90 % de son chiffre d’affaires).

Publicité sur Google : des idées innovantes

Contrairement aux publicités « lourdes » et agaçantes, les publicités de Google (Google AdSense) sont discrètes et intelligentes : l’internaute ne voit pas ou peu les pubs tandis que l’annonceur ne paye que lorsqu’un visiteur clique sur son lien. Cette idée révolutionnaire est aujourd’hui l’un des piliers de la réussite de Google. En effet, Google AdSense ne propose pas uniquement une pub lambda, il cible la clientèle de manière logique, grâce au puissant algorithme du groupe. C’est ainsi que l’internaute se voit proposer des liens commerciaux susceptibles de l’intéresser lorsqu’il tape une requête dans la barre de recherche. Encore une fois, la politique gagnant-gagnant de Google est gage de réussite.

Google Play Store, Gmail, Google Drive, Google Plus, Google Earth et les autres

L’histoire de Google ne fait peut-être que commencer, son expansion est fulgurante et de nouvelles idées et créations sortent régulièrement des « cerveaux » du Google Plex. Désormais, Google a réussi à s’imposer et à devenir indispensable. En France, plus de 90 % des recherches sur le web se font via Google. Chaque année, des centaines de milliers de personnes choisissent Gmail comme compte de messagerie et les outils pour Android proposés par le groupe ne cessent de se perfectionner. Qui aujourd’hui n’a jamais utilisé Google Earth, Google Maps, Google MyBusiness, Picasa ou Google Drive ? Nous les utilisons spontanément, parfois sans nous en rendre compte (par exemple, lorsque nous nous fions aux nombres d’étoiles attribuées à une entreprise).

Google travaille aujourd’hui sur des dizaines de projets et compte bien lancer sa voiture autonome.

Être dans les premiers résultats de Google : pourquoi est-ce le Graal ?

Google répond à plus de 2000 milliards de requêtes par an, en d’autres termes, c’est LE canal d’information le plus important du monde. Apparaître en première page de Google signifie s’imposer sur une place de choix, avoir « pignon sur rue » sur un boulevard international accessible à toute personne qui possède une connexion Internet ! Un site placé en premier résultat de Google obtiendra en moyenne plus de 50 % du trafic, l’espoir de recevoir les « clics » des internautes s’amenuise en passant à la deuxième puis troisième position et ainsi de suite. Pour aller plus loin et comprendre l’importance du positionnement sur Google, nous vous invitons à consulter notre dossier complet « le SEO pour les nuls« .

Passionnés par Google et son algorithme, nous travaillons chaque jour afin d’acquérir toujours plus de connaissances sur l’optimisation SEO. Vous souhaitez obtenir une place de choix dans les résultats de Google afin de booster votre trafic ? N’hésitez pas à faire appel à nos équipes et à Alexandre Chombeau, expert SEO certifié.

Le référencement pour les nuls – Les bases du SEO

augmenter le référencement de son site

Augmenter le référencement de son site web ou plus simplement améliorer sa visibilité sur les moteurs de recherche est l’objectif de toute entreprise qui souhaite « percer » sur le web. Plus de trafic signifie généralement plus de prospects… mais pas seulement ! Dans cet article, nous allons vous expliquer comment augmenter le référencement de votre site et obtenir des résultats probants rapidement.

Le référencement « pour les nuls »

Vous ne comprenez pas vraiment les tenants et aboutissants du référencement naturel ? Laissez-nous vous expliquer simplement. Si vous connaissez déjà votre sujet, passez directement au deuxième titre.

Le référencement est une méthode qui va permettre à votre site d’apparaître dans les résultats de moteurs de recherche. Si chaque propriétaire de site rêve de voir sa plateforme apparaître dans les premiers résultats de Google, c’est tout simplement parce que cette première page est excellente vitrine pour les internautes. Google brasse plus de 90 % des recherches effectuées sur le net, on estime que 700 000 requêtes sont tapées chaque seconde. Un site qui apparaît dans les premiers résultats de Google lorsqu’un internaute tape un mot clé a de bonnes chances de voir sa notoriété grimper en flèche.

Il existe plusieurs sortes de référencement, vous pouvez en effet solliciter les moteurs de recherche et payer pour apparaître dans les premiers résultats. Cette technique efficace est aussi éphémère et surtout, une couleur différente indique aux internautes que votre lien a été sponsorisé. En d’autres termes, les internautes savent que vous avez payé pour être bien positionné. Comme vous pouvez l’imaginer, les internautes préfèrent se fier à leur bon vieux moteur de recherche Google et cliquent dans 70 % des cas sur des liens non-sponsorisés. Cela signifie que les internautes ont totalement confiance en Google, et pour cause, le moteur de recherche répond à toutes leurs exigences. A chaque fois qu’un internaute tape un mot ou un groupe de mots clés, il trouve les éléments de réponse dès la première page de résultats. Lorsqu’un site apparaît dans ce top 10, l’internaute le juge inconsciemment comme étant un site fiable et d’intérêt. Si l’internaute fait plusieurs recherches et qu’il retombe à chaque fois sur le même site, il se rassure et clique dessus, se disant qu’il a suffisamment de notoriété pour pouvoir éventuellement engager un acte d’achat.

Un article, une page ou l’intégralité d’un site web bien positionné dans les résultats des moteurs de recherche reçoit donc davantage de trafic pré-filtré. Les visites ne sont plus aléatoires, elles correspondent à une réelle demande : celle des internautes qui ont tapé leurs requêtes dans la barre de recherche.

Un internaute confiant qui trouve le site qui lui correspond est davantage susceptible à passer à l’acte d’achat qu’un visiteur perdu qui ne sait plus comment il a atterri sur le site.

Voilà pourquoi le référencement naturel est si important pour les propriétaires de sites.

Augmenter son référencement grâce au contenu

Dans le jargon, on a l’habitude de dire que le contenu est ROI (Return On Investment) et pour cause, le contenu occupe une place importante dans les référencement naturel. Pour être bien positionné, un site doit proposer : un contenu cohérent et bien rédigé. L’algorithme de Google prend en compte le temps passé par les internautes sur les pages de votre site, s’ils les survolent et passent à autre chose (sans revenir) cela prouvera que votre site n’a que peu d’intérêt. S’ils restent longtemps et semblent se passionner pour vos contenus, alors, votre site aura de grandes chances de taper dans l’œil de Google.

Des mots clés efficaces

Inutile de mettre des mots clés les uns à la suite des autres sans aucune logique : la lecture serait biaisée tandis que Google repérerait vos techniques de bas étage. Vous devrez donc insérer vos mots clés de manière fluide, dans le corps du texte. Répéter des mots clés sans cohérence et sans un champ lexical approprié sera également pénalisant. Ressortez votre dictionnaire des synonymes, faites appel à votre imagination et vos connaissances et trouvez des variantes sur le thème que vous aborderez. Vous voulez parler du référencement naturel ? Parlez alors du SEO, des algorithmes, de Google Panda, de Google Penguin, de l’importance du contenu et de tout ce qui a un rapport de près ou de loin à ce thème-là !

De longs articles

Si vous travaillez sur WordPress et que vous utilisez YoastSeo, vous savez sans doute que les contenus de moins de 300 mots ne plaisent pas beaucoup à l’algorithme de Google. Nous vous conseillons de rédiger des articles longs, très longs si possible (plus de 1000 mots). De cette manière, vous aurez plus de chance de garder votre visiteur plus longtemps sur votre site. Le temps de lire les titres et les sous-titres et il sera déjà resté plus longtemps qu’un visiteur qui aurait lu un article de 300 mots. Pour ces articles, vous pouvez faire appel à des rédacteurs web via les plateformes spécialisées ou en cherchant un rédacteur web freelance par exemple.

Des contenus cohérents avec le titre

Vous devez en effet avoir un fil conducteur et apprendre à garder le cap. Si la présentation de votre site précise que vous êtes spécialisé dans l’immobilier et que vous proposez des articles de blogs sur « comment manger une bonne pizza », vous aurez peu de chances d’être repéré par l’algorithme de Google. Plus vous aurez d’articles en relation avec votre sujet, plus vous aurez de mots clés susceptibles d’intéresser les moteurs de recherche qui vous indexeront. Votre but est de plaire à Google, ne l’oubliez pas !

Un bon balisage

A l’heure actuelle, Google apprécie les titres 2 et les balisages qui vont droit au but. Privilégiez une arborescence simple et claire, ce sera plus fluide pour l’algorithme qui aura plus de faciliter à indexer votre site web.

Les mots clés dans le titre

Votre titre sera en première ligne si vous bénéficiez d’un bon référencement, faites en sorte qu’il soit pertinent et surtout percutant. Vous devez faire la différence en un coup d’œil lorsque les internautes auront le choix entre plusieurs titres.

Augmenter son référencement grâce aux liens

Vous pouvez décider d’augmenter la popularité de votre site en le référençant dans des annuaires. Pour cela, deux solutions s’offrent à vous :

  • Soit vous ciblez des annuaires répertoriant des sites ayant une thématique similaire à la vôtre ;
  • Soit vous prenez le temps de référencer votre site sur un maximum d’annuaires.

Attention toutefois, il semblerait que Google ait décidé de pénaliser les sites qui abusent des référencements sur des annuaires généralistes. Dommage, car jusqu’à présent, plus de sites pointaient vers le vôtre, plus vous aviez de chance d’augmenter votre Page Rank. Aujourd’hui, les techniques sont beaucoup plus subtiles et complexes, pour bénéficier d’un bon netlinking, vous devez privilégier des sites en rapport avec le vôtre ayant suffisamment de notoriété (cliquez ici pour définir une bonne stratégie de netlinking). Vous pouvez par exemple faire des demandes de partenariats aux sites qui vous intéressent. Pour cela, vous pouvez contacter de manière cordiale le webmaster et lui exposer votre projet. Si votre site a suffisamment d’audience, le propriétaire pourra peut-être accepter, à condition que vous ne lui fassiez pas d’ombre bien évidemment !

Un exemple ? Votre site concerne les régimes : vous pourrez tenter de créer des partenariats avec des clubs de sport, des produits diététiques, etc.

Plaire à Google

Plaire à Google est donc l’obsession numéro 1 des webmasters francophones (puisque Google est largement leader en France). Pour être bien référencé, il es donc nécessaire de tout mettre en œuvre pour optimiser son site. Pour cela, Google met à disposition des créateurs de site un outil extrêmement efficace ; Google Webmaster Tools. Ce dernier vous permettra de vérifier l’état d’indexation de votre site mais aussi de savoir comment les internautes sont arrivés sur votre plateforme (en vous précisant les mots clés tapés). Si vous avez le temps, vous pourrez donc analyser toutes les données et mettre en place un plan stratégique pour améliorer le positionnement de votre site. Gardez toutefois à l’esprit que référencer un site est un métier à part entière, les experts SEO sont les mieux placés pour réaliser des audits et fournir des conseils avisés. Quoi qu’il en soit, si vous souhaitez vous lancer seul(e) dans cette aventure, vous trouverez de nombreuses informations sur notre blog et pourrez également suivre nos vidéos. Notre conseil : armez-vous de patience et ne lâchez pas ; la plupart de ceux qui échouent baissent les bras avant d’obtenir des résultats, d’où leur échec !

Miser sur la longue-traîne

Si vous travaillez sur un secteur particulièrement concurrencé, il sera certainement très difficile pour vous de réussir à vous démarquer des autres sites déjà en ligne. Certains mots clés sont en effet très demandés et ont une forte concurrence sur le web. Pour connaître les résultats de l’offre et de la demande en fonction d’un mot clé précis, vous pouvez faire appel à l’outil gratuit de Google : Google AdWords Keyword et son « outils de planification de mots clés« , vous saurez ainsi si les mots clés que vous prévoyiez de publier jusqu’alors seront vraiment efficaces. Si la concurrence est élevée, mieux vaudra miser sur la longue traîne.

La longue traîne est une succession de plusieurs mots clés qui va cibler moins de personnes mais qui va tout de même vous rendre visible. Le trafic sera moins important mais beaucoup plus ciblé. Si vous multipliez les articles avec des longues traines, vous pourrez générer du trafic et donc, plaire à l’algorithme de Google.

L’optimisation interne d’un site

L’optimisation interne d’un site web est une étape essentielle dans le processus de référencement naturel. Sans une bonne optimisation interne, votre site aura beaucoup de mal à se démarquer de la concurrence et surtout à se faire remarquer positivement par l’algorithme de Google.

Pour bien optimiser votre site, vous allez devoir revoir absolument toutes les bases. Si votre site existe depuis longtemps, l’optimisation sera particulièrement laborieuse… dans certains cas, cela peut prendre des mois. Lorsque le webmaster est seul, cela peut prendre plus d’une année ! Il faut en effet renommer les photos, revoir les URLs, le maillage interne, les attributs ALT, le netlinking, les contenus, les mots clés, le balisage, etc. Un site mal optimisé qui publiait des milliers d’articles et qui doit être entièrement optimisé demande donc un travail titanesque. Dans ce genre de cas, mieux vaut faire appel à une agence digitale afin de ne pas faire d’erreur, ce genre de manipulation peut en effet faire planter tout le système. Que se passerait-il si vous perdiez l’intégralité de votre site ?

Travailler la puissance de son site

L’algorithme n’est pas uniquement sensible au contenu, à l‘optimisation interne et au netlinking… il est aussi intransigeant sur la rapidité du site, sa fluidité et son affichage ! Si votre site met plus de 3-4 secondes à se charger, il sera pénalisé par l’algorithme de Google. Voilà pourquoi des sites comme GTmetrix ont de beaux jours devant eux ! Gtmetrix vous permet en effet de vérifier la rapidité de votre site en l’analysant. Une fois votre site scanné, le logiciel vous indiquera les points à améliorer. Si vous utilisez WordPress, des plugins comme WP Rocket (un plugin Français, cocorico !) amélioreront considérablement la rapidité de votre site (attention, WP Rocket n’existe qu’en version payante). Si vous ne souhaitez pas investir dans un plugin de cache, vous pourrez travailler manuellement la structure interne de votre site mais cela demande un travail long, délicat et rigoureux. Pensez à toujours faire des sauvegardes avant d’effectuer des mises à jour ou de grosses modifications.

Faire appel à une agence pour améliorer son référencement

Comme vous pouvez le constater, le référencement naturel est un travail de longue haleine qui demande de la patience mais aussi des connaissances pointues et une veille permanente (car le monde du web évolue à une vitesse folle). Les grandes entreprises font bien évidemment appel à des experts SEO, certaines engagent d’ailleurs des experts à temps plein pour travailler leur référencement en temps réel et ne laisser aucune place à la concurrence. La clé du succès est là et de plus en plus de groupes font appel aux professionnels SEO pour bien référencer leur business. Difficile donc de « faire le poids » quand on n’est pas un pro. Dans ce cadre-là, faire appel à une agence de stratégie digitale peut vous permettre de gagner rapidement et efficacement en visibilité. Les experts SEO de CSV par exemple analysent votre site par le biais d’un audit SEO gratuit et vous proposent un plan stratégique unique, basé uniquement sur vos données et vos objectifs. Trouver les failles de la concurrence et s’y glisser, c’est l’objectif des équipes SEO de CSV. N’hésitez pas à nous contacter pour recevoir davantage d’informations.

Découvrez également les techniques pour gagner plus de followers sur Twitter

[/emaillocker]