Opticiens : digitalisez-vous et vendez trois fois plus de lunettes

,
digitalisation des opticiens

Le marché de l’optique s’est transformé ces dix dernières années. La profession, jusqu’ici réservée uniquement à des professionnels diplômés, est maintenant ouverte à tous, tant qu’un des salariés possèdent le diplôme adéquat dans le domaine de l’optique. Si c’est une bonne nouvelle pour ceux qui souhaitent ouvrir une boutique, il s’agit aussi d’un facteur de concurrence supplémentaire, et pas des moindre ! Les opticiens vont devoir passer le cap de la digitalisation pour faire face à la transformation du secteur.

Lire la suite

Qu’est-ce que le robots.txt

Robots.txt

Bonjour à tous et bienvenue sur le blog de l’Agence CSV. Vous voulez savoir ce que dit Google à propos du robots.txt ? Vous avez du mal à configurer votre robots.txt sur votre propre site internet ? Découvrez donc dès à présent ce que Google dit à propos du robots.txt

A. Qu’est-ce qu’un Robots.txt :

Le robots.txt est un fichier situé à la racine de votre site internet ayant pour objectif de contrôler les spiders de Google qui parcourent votre site internet. Ce document est donc primordial pour contrôler les statistiques et certaines parties de votre site internet.

B. Pourquoi le robots.txt est indispensable pour votre site :

Les robots de Google ont besoin du fichier robots.txt pour parcourir votre site internet. Il est très difficile pour les spiders de Google de parcourir l’ensemble des pages de votre site internet sans ce document.

Une fois que vous avez rentré votre site internet sur Google Webmastertools, les spiders effectuent différentes missions. :

  • Ils téléchargent le fichier à la racine de votre site internet. L’URL prend cette forme : www.monsite.com/robots.txt
  • Les spiders analysent les éléments qu’ils peuvent parcourir sur votre site internet.
  • Ils vont analyser l’ensemble des contenus de votre site.
  • Ils vont parcourir tous les liens internes de votre site internet.

Le robots.txt est favorable à une bonne indexation de votre site internet sur le moteur de recherche Google. En effet, les robots.txt vont parcourir l’ensemble des contenus et liens internes. Si votre maillage interne est bien effectué, il sera très facile pour les robots de google d’indexer toutes les URLs de votre site internet.

 

C. Un exemple de robots.txt :

Voici un exemple d’un fichier robots.txt du site internet Definitions-marketing.com. Comme vous pouvez le constater, il y a plusieurs parties. La première partie est l’user-agent.C’est identique sur l’ensemble des fichiers robots.txt.

La partie user-agent peut restreindre l’accès à certains robots. Il est tout de même préférable de laisser les spiders de Google et des autres moteurs de recherche parcourir l’ensemble de votre site internet afin d’être présent partout.

La seconde partie représente les “Disallow”. L’objectif est d’imposer une restriction à Google. Si vous souhaitez cacher du contenu, le robots.txt est la solution idéale pour votre site internet.

La troisième partie représente les “Allow”. Cela montre la partie de votre site internet que vous souhaitez que Google parcourt avec ses spiders.

 

 

D. Quel Plug in pour mettre votre Robots.txt sur WordPress :

Vous avez du mal à générer votre fichier robots.txt ? Sachez qu’il existe de nombreux plug-in qui vous facilitent la vie, notamment sur WordPress.

Connaissez-vous le célèbre plug-in SEO by Yoast ? Ce plug-in vous facilite la vie. Commencez par l’installer via votre wordpress dans la partie extension.

Après son installation, vous le verrez s’afficher sur votre barre à gauche avec ses fonctionnalités comme le montre cette image :

Je vous invite à cliquer sur la partie “outils” afin de modifier et de voir le robots.txt que SEO by Yoast vous aura configuré. Cliquez sur “Editeurs de fichiers”. L’affichage apparaîtra de cette manière :

Configurez celui-ci comme vous le souhaitez, sans oublier de mettre en disallow les URLs que vous ne souhaitez pas que Google explore.

Ensuite, rendez vous sur l’URL suivante : www.monsite.com/robots.txt afin de pouvoir passer à l’étape suivante : Comment indiquer votre fichier robots.txt à google ?

 

E. Comment indiquer votre robots.txt à Google (Webmastertools) :

Il existe plusieurs moyens d’indiquer à Google votre fichier robots.txt. Le meilleur moyen reste d’utiliser Google webmaster tools.

Allez dans l’interface de votre site via Google WebMaster Tools, puis dirigez vous vers la partie “Exploration du site” et cliquez sur “Outil de test du fichier Robots.txt”.

Si vous n’avez jamais rentré le fichier robots.txt sur Google Webmaster Tools, entrez dès à présent  l’URL de votre robots TXT dans l’encart. Aidez-vous de la capture d’écran suivante pour y parvenir :

Une fois que vous aurez enregistré l’URL, vous aurez accès à un affichage comme sur la capture d’écran ci-dessous. Il est également possible d’afficher le robots.txt en ligne. Cela vous indiquera comment Google voit votre robots.txt. C’est idéal pour contrôler que tout se passe bien avec les spiders de Google.

Conclusion :  que dit Google à propos du Robots.txt ?

Le robots.txt est le premier fichier parcouru et analysé par les spiders de Google. Afin de développer la meilleure infrastructure possible de votre site internet, il est primordial de configurer votre robots.txt pour que l’indexation de votre site internet se fasse correctement.

Cet élément est la première chose que nous effectuons dans le cadre de nos prestations clients.

 


 

 

Comment choisir les couleurs d’un site internet

Couleur d'un site web

L’Agence CSV laisse la parole à Simon de la société Yurcom

Une fois n’est pas coutume, je suis absolument ravi de la tribune que nous offre l’agence CSV. Et quitte à bénéficier d’un si joli porte voix autant en profiter pour parler d’un sujet qui peut parfois hanter les nuits des webdesigners les plus chevronnés, et taraude souvent les clients de notre agence de communication : « Quelles couleurs dois-je choisir pour valoriser mon image via mon site internet ? »

Les couleurs, ces choix visuels, au-delà de la simple esthétique, contribuent à structurer votre site,  lui confèrent une atmosphère voire un « esprit » et sont, tout autant que les formes, constitutifs de l’identité de votre marque. Les exemples notoires en l’espèce ne manquent pas : Coca Cola, Apple, Macdonald, Carrefour, etc.).

Hiérarchisez et harmonisez les couleurs de votre communication !

Le premier point à prendre en considération est bien évidemment l’harmonie globale de votre communication. Une bonne démarche marketing suppose en effet une globalisation de vos efforts et naturellement, la mise en place de votre identité visuelle sur l’ensemble de vos supports de communication. Ainsi, les couleurs présentes sur vos cartes de visite, votre site, votre logo ou vos plaquettes doivent demeurer les mêmes pour chacune de vos marques.

Bien qu’il n’existe pas de règles immuables en matière de communication (la créativité implique souvent de s’écarter des normes), on articulera généralement son choix autour de 3 couleurs principales (ou 3 tons de couleurs) pour son site internet. Si vous voulez vous simplifier la vie,  vous pouvez également les répartir selon la règle des 60-30-10. Les teintes dominantes occuperont 60% de l’espace et constituent la base. La deuxième couleur couvrira alors 30% de l’espace et offrira un contraste important avec la base. La couleur complémentaire servira elle à accentuer des points stratégiques de votre mise en page -menus, boutons, « call to action », box…

Par souci de clarté et lisibilité, nous optons généralement pour une base noire ou blanche (le noir et le blanc n’étant pas des couleurs à proprement parler, il est préférable de parler de ton ou teinte blanc et noir).  Le contenu de votre site sera généralement associé à cette couleur dans un total contraste. Il faut qu’il soit lisible, clair, limpide et impactant !

Sachez donc opter pour un choix limité et préférez associer 2,3 ou 4 tons maximum pour éviter de créer un sapin de Noël !

Faire le bon choix de couleurs…

En premier lieu, pour choisir des couleurs, encore faut-il disposer des bons outils me direz-vous ? Hé bien, si les graphistes ou apprentis graphistes maniant Photoshop trouvent facilement leur bonheur, il existe également des outils en ligne tout à fait simples pour trouver votre couleur et en identifier le code ! Adobe Kuler par exemple est des plus simples et complets. Vous trouverez également ici un nuancier html assez pratique pour embrasser toutes les possibilités en quelques scrolls…

Mais arrêtons-nous quelques instants sur la signification des couleurs principales :

    • Bleu : rêve, sérénité, vérité, sagesse, loyauté, fraîcheur (idéal pour inspirer confiance et professionnalisme) – utile pour des professions libérales comme un expert comptable, les secteurs de l’immobilier ou du conseil.
    • Jaune : joie, chaleur, fête, ego, puissance, connaissance, amitié (parfait pour dynamiser et humaniser votre image) choix généralement peu pertinent en couleur principale
    • Rouge : amour, passion, chaleur, sexualité, triomphe – que l’on pourra associer à une activité artistique sportive mais aussi la mode ou le secteur automobile -.
    • Vert : espérance, chance, stabilité, concentration, argent (couleur que l’on peut facilement associer à la nature, l’écologie, la famille, ou la santé mais pas forcément le bien-être, bien que cela puisse paraître contre-intuitif.
    • Orange : joie, créativité, communication, sécurité, optimisme. C’est une couleur qui a tendance à faciliter la concentration à la fois joyeuse et rassurante. Elle peut être un bon choix pour une jeune entreprise mais attention à ne pas faire mal aux yeux…
    • Rose : féminité, romantisme, séduction, tendresse, bonheur. Certaines de ces déclinaisons sont  très tendances et il est préférable de l’utiliser à contre emploi pour adoucir. Systématiser son utilisation si l’on est un salon de beauté ou de coiffure n’est pas toujours une bonne idée car cela crée un effet de redondance.
    • Violet : amitié, délicatesse, rêve, paix, méditation. Peut être utile pour institutionnaliser une image avec un peu d’originalité : parfait pour les métiers du bien-être (salons, parfumeries)
    • Marron : nature, neutralité, douceur. Encore une fois une couleur parfaite pour l’artisanat mais qui peut aussi inspirer luxe et élégance pour des entreprises se positionnant dans le haut de gamme.
    • Noir : élégance, simplicité, sobriété, rigueur, mystère, luxe. Cela peut donner de magnifiques résultats. La froideur s’en dégageant appelle l’élégance, le luxe et la qualité.
    • Blanc : pureté, innocence, mariage, virginité. C’est souvent le choix idéal et le moins risqué car lumineux.
    • Gris : calme, douceur…Très polyvalent en fonction des teintes

Pour associer vos couleurs vous pouvez utiliser bien-sûr le fameux cercle chromatique qui se base sur les propriétés physiques de captation de la lumière par l’œil humain.

Dès lors, vous pouvez par exemple choisir plusieurs nuances d’une même couleur en sélectionnant les couleurs voisines sur le diagramme chromatique. Cela constituera toujours un choix harmonieux pour les yeux amourachés de vos visiteurs.  Autre technique, sélectionnez les couleurs opposées sur le diagramme pour susciter un effet de contraste.

La finalité repose sur le positionnement marketing de votre marque. Si vous souhaitez par exemple instaurer une atmosphère de cohérence ou d’harmonie, il sera préférable de privilégier la première option en se dirigeant sur des teintes froides proches du bleu ou du vert. Si au travers de votre positionnement vous souhaitez inspirer dynamisme et motivation, optez pour la seconde option en veillant à conserver visibilité et clarté aux contenus (en conservant pourquoi pas une base neutre comme le blanc).

Les secteurs d’activité ont également des codes informels qui sont reconnus par le consommateur et par vos visiteurs. Si vos produits ou prestations ont trait aux univers du divertissement, des voyages ou du sport, favorisez l’utilisation de tons qui auront pour effet de susciter l’émotion et des couleurs chaudes.

Votre choix de couleur pourra également être dicté par le positionnement de gamme. Si vous êtes sur un segment de marché haut de gamme, votre communication toute en élégance et sobriété usera du noir (élégance, luxe, rigueur) et du blanc (pureté, perfection) de l’or et de l’argent en notes secondaires.

Étudiez vos concurrents

Or, pour définir votre positionnement sur le marché, il faut connaître ses concurrents (Triangle d’Or du positionnement marketing). Avant de choisir vos couleurs, analysez celles de vos concurrents. Sachez les choisir proches pour bénéficier d’un effet d’attraction  et faciliter votre identification ou différenciez-vous pour marquer une singularité ou mettre en exergue des avantages concurrentiels.

Pour finir, sachez quelles sont les tendances webdesign en 2016

J’espère vous avoir aidé dans vos orientations  de choix de couleurs pour votre futur site internet. Un dernier point et non des moindres, tenez-vous informé des tendances de l’année car celles-ci peuvent être prépondérantes dans le fait de plaire à vos visiteurs. Le flat design et long scrolling ont ainsi toujours les faveurs des webdesigners en 2015…

Et si la couleur tendance en 2015 fut par exemple le marsala (selon Pantone), en 2016, les attentes devraient se porter vers les bordeaux, jaune safran, bleu saphir, rouge feu, prune, orange tangerine et vert olive, les tons or pour les couleurs fortes. Pour des couleurs plus douces le gris acier, le blanc, le cyan, le bleu et le vert chlorophylle devraient capter l’attention de votre regard… Les goûts et les couleurs ne se discutent sans doute pas mais ces quelques connaissances devraient être utiles dans l’élaboration de votre future charte graphique.

Les évolutions des métiers liés aux Webmarketing

Les évolutions liées au webmarketing

Bonjour à tous, dans environ une semaine, c’est noël, et pour fêter cet évènement, nous allons vous offrir le résultat de l’enquête réalisée par SEOMOZ. Cette enquête que nous avons traduit concerne les évolutions liées aux métiers du webmarketing et leur impact sur votre emploi. 3.700 personnes ont participé à cette enquête, et vous constaterez que les évolutions sont assez nombreuses, notamment dans le domaine du content marketing, qui connait un véritable boom à tous les niveaux. A l’inverse, vous êtes de moins en moins nombreux à privilégier le Link building, mais ça, nous allons le voir, j’espère que vous êtes prêt.

Alors, parmi les 3.700 sondés, nous remarquons que la proportion d’hommes et de femmes dans le marketing web est très inégale. Cependant, nous constatons que depuis 3 ans, leur présence ne cesse d’augmenter. Par ailleurs, la répartition des métiers du webmarketing dans le monde nous indique une très forte présence des Etats-Unis et du Royaume-Uni. L’Europe traîne un peu des pieds, la France s’inscrit ex-æquo avec l’Allemagne, avec seulement une présence de 1,8% de webmarketeurs dans le monde.

Maintenant, voyons voir le classement des différents métiers du web en fonction du salaire médian. Et cette année, ce sont les métiers liés à l’ergonomie, et les ingénieurs qui se trouvent en tête. Les SEO ont un salaire stagnant depuis 2012, et en moyenne, les salaires augmentent significativement au fur et à mesure de leurs expériences. Ces dernières années, ce sont les activités liées à l’analyse qui dominent ce classement. Cependant, parmi les sondés, davantage privilégient l’analyse marketing en ligne à l’analyse du trafic web. Quant au content marketing, il grappille 3 places par rapport à 2012, se hissant ainsi à la seconde place. Cela confirme la tendance que nous avons analysée dans nos récentes vidéos sur la croissance du content marketing, que nous pouvons supputer aux nouvelles règles instaurées par Google. Pour en savoir plus, nous vous recommandons fortement de consulter notre site internet.

Par contre, le Link building est en déclin. En sortant du top 5, il montre que malgré le tumulte autour de Google Pingouin, 54% des sondés ne consacrent pas du tout de leur temps au Link building. Cette enquête se poursuit sur les principaux indicateurs jugés importants pour les marketeurs. Notons que 73% des personnes interrogées jugent le positionnement comme une pratique encore très utilisée, et loin de s’éteindre.

Intéressons-nous maintenant aux priorités entre les différents acteurs. Avec une présence à plus de 41%, les entreprises sont à l’honneur, suivies par les agences, et enfin par les indépendants. Dans leurs activités quotidiennes, les agences marketing web favorisent moins les réseaux sociaux que les entreprises ou les indépendants, indépendants qui préfèrent favoriser la création de contenus. Les agences se différencient en accordant une plus grande importance à la mise en place d’audit, et à la gestion des personnes travaillant avec elles. Par ailleurs, la section la mieux représentée dans cette enquête, est à 78%, le référencement. En effet, cette part de sondés admet réserver une grande partie de leur temps à des activités liées au SEO. Ce qui nous amène à parler des outils les plus utilisés chez les SEO. Google Webmaster Tools se trouve une fois encore premier. Sa popularité reste donc intacte. Par contre, nous remarquons que Screaming Frog est entré dans le top 5, et connait par rapport à 2012 une formidable croissance. Même si ce n’est pas un outil largement privilégié, les réseaux sociaux gardent tout de même leur importance, c’est ce que prouve le classement des plateformes sociales les plus redondantes dans les réponses recueillies. Sans surprise, Facebook, Twitter, et Google Plus dominent le classement. Cependant, par rapport à 2012, l’écart entre Facebook et Twitter s’agrandit, et Google Plus est dans une tendance qui lui est favorable dans son utilisation marketing. De même que l’utilisation des indicateurs de performance et des statistiques dans les réseaux sociaux progresse significativement tel que Facebook Inside Hootsuite et Moz. 9% des sondés n’utilisent pas ces outils, contre 20% en 2012.

Poursuivons dans le classement des indicateurs des tendances de recherche, et les outils Google ont en effet une très forte présence en monopolisant les 4 premières places. Il sera difficile pour d’autres indicateurs tels que Haro, malgré sa forte expansion de détrôner Google Trends.

Pour finir dans cette enquête, nous constatons également que les budgets consacrés aux outils indicateurs marketing, sont en forte progression, ce qui est une bonne nouvelle. En 2012, seulement 1/3 des sondés investissaient 500$ voire plus dans ces outils. Cette année, ils représentent plus de la moitié des personnes interrogées. Nous pouvons conclure d’après cette enquête, que la création de contenu est dans le top 5 des activités des entreprises, 79% des personnes consultées offrent la création de contenu dans leurs services. Le content marketing connait également la plus forte augmentation en termes de demande. 71% confirment cette progression. Voilà, nous avons terminé avec cette étude concernant l’industrie du webmarketing, les conclusions menées dans cette dernière confortent les nôtres, concernant les dernières tendances parmi les webmarketeurs. Si vous souhaitez approfondir dans ce sens, nous vous souhaitons vivement de consulter notre blog www.agence-csv.com.

Merci et à bientôt !