Ce n’est pas un secret : quand les ingénieurs ont créé Google+, ils ont construit le mastodonte du référencement, afin de dominer sur les résultats de recherche de toutes les autres plateformes sociales. Bien que Facebook et Twitter soit essentiels au niveau marketing, l’un et l’autre limitent l’accès à Google à une grande partie de leurs données, ce qui limite leur efficacité de référencement.

Rien de tel avec Google+ !

Voici une expérience : si vous utilisez Google+, effectuez une recherche de votre nom puis observez la distribution des 100 premiers résultats. Le graphique ci-dessous montre ce qui arrive lors de la recherche de mon propre nom.

SEO Google Plus
SEO Google Plus

Même si j’utilise Twitter et Facebook bien plus souvent, Google+ domine les résultats. Google+ bat même SEOmoz ainsi que mon propre blog. Multipliez cela par 100 millions de personnes, et vous pouvez entrevoir la portée de la plate-forme de Google.

Heureusement, il existe plusieurs façons pour vous d’en tirer avantage.

1. Liez vos profils

Considérez que vous devez gagner au SEOmoz 200 Mozpoints afin d’obtenir un lien vers votre profil. A coté de ça, Google+ ne vous permet pas seulement de mettre un lien vers vos profils sur le Web, il permet aussi d’incorporer directement des liens vers votre bio avec le texte source de votre choix.

Profil Google Plus
Profil Google Plus

Un lien de Google+, en théorie, vaut autant que n’importe quel autre. Cela dépend de l’autorité à la fois de la page et du domaine. Mon propre profil montre les paramètres suivants :

  • MozRank : 1.91
  • PageAuthority : 49
  • PageRank : 3

Si vous pouvez augmentez votre visibilité en obtenant d’un maximum de personnes qu’elles s’engagent avec vous, partagent vos billets, ou un lien direct vers votre profil, les liens de votre profil deviendront des plus précieux.

2. Intégrez des liens à vos messages

Google+ vous permet également d’intégrer directement des liens dans vos messages – autant que vous le voulez. Il suffit d’y insérer l’URL complète et Google la formatera automatiquement sous forme de lien.

Leur valeur augmente chaque fois qu’un message est partagé, ou se voit attribué un +1.

Par exemple, consultez ce message d’Alexia Tsotsis, qui possède un PageRank de 3, et est épinglé par Google toutes les deux semaines. (Même si le PageRank n’est pas forcément corrélé avec les classements, pour Google+ c’est souvent le seul paramètre disponible).

Si votre message se propage ou s’il est partagé par d’importants profils, la valeur de ces liens augmentera.

3. Optimisez l’identification de vos titres G+

La première phrase de votre profil Google+ devient partie intégrante du titre, qui est fortement lié aux classements et influence grandement les taux de clics. Choisissez bien vos mots clés et considérez que cette première phrase sera la première chose que la plupart des gens verront.

Voyez comme ce simple message de Danny Sullivan se trouve classé grâce à son titre.

Google + SEO
Google + SEO

Un message largement partagé et possédant un bon titre a d’excellentes chances de se classer grâce à ses mots clés.

4. Un pouvoir d’édition illimité

edit this post google plus
edit this post google plus

Google+ est un peu comme votre mini plate-forme de blog personnelle. Cela signifie que vous pouvez entièrement éditer l’un de vos messages à tout moment. Ce n’est pas le cas avec Facebook ou Twitter. Facebook ne vous donne qu’un nombre limité de possibilités d’édition. Twitter vous permet uniquement de supprimer un message.

Ceci est très important si votre message prend de l’ampleur et que vous voulez faire des changements ou des mises à jour. En cas de besoin, vous pouvez aussi mettre à jour le titre et tous vos autres médias.

Vous ne possédez pas la plate-forme, mais Google+ vous offre un large contrôle sur vos contenus.

5. Indexez un contenu nouveau en un éclair

Si vous partagez un nouveau contenu sur Google+, il y a toutes les chances pour que Google indexe la page très rapidement.

La rumeur veut que les nouveaux liens soient analysés presque instantanément. Ceci prend tout son sens du fait qu’un des objectifs de Google+ était de remplacer Twitter en créant Googl’s Realtime Search.

Avant cela, si vous vouliez indexer un site Web vous deviez remplir un formulaire en ligne et attendre plusieurs semaines. Aujourd’hui, c’est aussi simple que d’appuyer sur le bouton +1.

“Google+ is the new Google Submit URL box.”
– Rand Fishkin, GROW 2012 Source

Partagez votre nouveau contenu sur Google+, aussi facilement que sur vos autres réseaux sociaux mais avec une indexation plus rapide.

6. Connectez-vous avec les personnes influentes

Google+ liste 17 déclencheurs de notifications différents qui peuvent vous aidez à vous mettre en relation avec les grands noms de votre secteur d’activité.

Google Plus notification
Google Plus notification

Selon les paramètres individuels du compte, ces notifications peuvent prendre la forme d’un e-mail, d’un SMS, ou encore de la notification rouge dans la barre Google.

17 actions qui déclenchent des notifications :

  1. Les mentionner dans un message.
  2. Partager directement un message avec eux.
  3. Partager un message et être dans un cercle auquel ils ont souscrit.
  4. Commenter un message qu’ils ont créé.
  5. Commenter un message après qu’ils l’aient commenté.
  6. Les ajouter à un cercle.
  7. Leur proposer de nouvelles personnes à ajouter à leurs cercles.
  8. Les identifier dans une photo.
  9. Identifier une de leurs photos.
  10. Leur suggérer une photo de profil.
  11. Commenter une photo après qu’ils l’aient commentée.
  12. Commenter une photo dans laquelle ils sont identifiés.
  13. Commenter une photo qu’ils ont identifiée.
  14. Débuter une conversation avec eux.
  15. Leur envoyer une invitation ou modifier un événement.
  16. Leur signaler des événements.
  17. Toutes les activités sur des événements qu’ils ont créés.

Plusieurs personnes se sont présentées à moi sur Google+ en usant des méthodes ci-dessus.

Soyez prévenus : les rares ayant franchi la frontière du SPAM ont été banni pour toujours de plusieurs boîtes de réception.

7. Optimisez votre photo de profil pour plus d’affluence

Au printemps dernier, j’ai effectué une série de tests avec ma photo de profil Google qui a conduit à l’augmentation du taux de clics pour mes sites Web.

Si vous avez correctement renseigné les informations de paternité de vos articles et mis une photo accrocheuse, cela n’a souvent pas d’importance que vous soyez classés 2ème, 3ème ou 4ème. Avec une photo accrocheuse vous pouvez même vous emparer du trafic de votre concurrent n°1.

8. Testez le tableau de bord Google+ pour vos médias sociaux

Google Analytics a beaucoup progressé en terme de rapports avec les médias sociaux, mais si votre vie dépend du trafic engendré par les réseaux sociaux vous voudrez avoir cette information au premier plan.

Adam Singer a créé un impressionnant tableau de bord pour les médias sociaux que vous pouvez utiliser gratuitement. Au premier coup d’œil vous pouvez voir vos données importantes de trafic sur Google+ et les autres médias sociaux parmi lesquels :

  • Les actions sociales sur site, les +1 de Google par exemple
  • Le chiffre d’affaire par visite par réseau social
  • Les statistiques globales du trafic par réseau d’origine

Bonus : installez ce tableau de bord gratuitement dans votre compte Google Analytics en cliquant ici.

9. Vérifiez le classement de votre cercle

Mon nouvel outil favori est le CircleCount. Essayez-le maintenant en collant l’URL dans votre Google+ afin de mesurer la croissance quotidienne du nombre de vos adeptes, la popularité de vos messages, ou encore comparer votre score CircleRank à tous les autres profils de Google+.

Classement des Cercles :

  • Rand Fishkin : 2,214
  • Barack Obama : 43
  • Britney Spears : 1

L’élection est terminée, Britney a gagné !

10. Soyez (après coup) un impressionnant précurseur

Malgré sa croissance explosive, seule une personne sur quatre utilise Google+ une fois par mois. Les autres se connectent encore moins souvent, bien que ce nombre progresse rapidement.

Aucun de ces conseils ne vous importera à moins que vous n’utilisiez réellement Google+. Sur les 400 personnes que j’ai inclues dans mes cercles, seulement 75 d’entre elles y participent activement. Sans surprise, celles-ci tendent à être les plus averties au sujet du SEO et des types de médias.

Mais il est encore temps. Les gens sont en train de l’adopter. Oui, les pionniers vont gagner.

Vous pouvez utiliser Google+ moins de 10 minutes par jour, en prenant de petites habitudes adaptées à votre flux de travail.

  • Cliquez sur +1 pour propager un bon commentaire
  • … ajouter des commentaires sur des choses vraiment importantes
  • Cliquez sur +1 à vos propres contenus
  • Participez, commentez, partagez, lancez des bulles, créez des événements
  • Incluez à vos cercles les bonnes personnes
  • Facilitez les choses à ceux qui veulent vous inclure à leurs cercles

Et vous, quelle est votre astuce préférée ? Partagez là dans les commentaires ci-dessous ! Pour ceux qui ont besoin d’une agence de référencement naturel, contactez-nous !

Source : Seomoz 10 Dead Simple Tips to Take Advantage of Google+ for SEO

Vérité sur Google

41 Commentaires

  • / 8 novembre 2012 at 11 h 33 min /

    Bonjour Alexandre,

    Merci pour cet article ! J’ai clairement obtenu des indications précises sur l’impact de Google + sur le référencement naturel. J’ai appris des choses…

  • / 8 novembre 2012 at 11 h 46 min /

    Merci Alexandre pour cet article sur Google+ qui est devenu incontournable aujourd’hui…

  • / 8 novembre 2012 at 12 h 27 min /

    Sympathique cet article mais je reste quand même sur la réserve car Google+ n’est pas très utilisé en France… d’où une puissance moindre, je n’ai pour ma part jamais vu un seul profil/page google dans les serps que je surveille.

  • / 8 novembre 2012 at 16 h 15 min /

    merci pour cet article tu m a apporté aussi des réponse au sujet de google + et du référencement .

  • / 8 novembre 2012 at 19 h 44 min /

    Merci pour ce beau condensé sur le référencement avec Google+. Il va falloir que je m’y mette un peu plus sérieusement pour voir véritablement ses effets.

    En tout cas, c’est clair que Google+ prend de plus en plus d’ampleur dans le monde du référencement.

  • / 8 novembre 2012 at 23 h 43 min /

    A garder sous le coude en cas de besoin. Les 10 points résument bien les possibilités de Google+ quand on parle de référencement ou d’authorship.
    Je me permet aussi d’approfondir le point 1 : il est non seulement possible d’ajouter des liens dans sa présentation, mais il est également possible d’en mettre au niveau des sites « Également auteur de », plus bas dans la biographie.

  • / 9 novembre 2012 at 13 h 51 min /

    Bonjour

    Et merci pour toutes ses informations intéressantes.

    Je trouve dommage que Google+ ne rencontre pas 1 réel succès, car à mon sens il est qualitativement plus élevé que Facebook.

  • / 9 novembre 2012 at 15 h 24 min /

    Merci pour cet excellent tutoriel!
    Je le met vite en favoris…même si je ne suis pas un grand fan de Google+
    Merci,en tous cas,pour toutes ses informations intéressantes.

  • / 9 novembre 2012 at 15 h 31 min /

    Bonjour,
    Personellement je pense que le meilleur chose chez google+, par rapport aux autres réseaux sociaux, c’est que les liens partagés sont en dofollow.
    Aussi il ne faut pas oublier que GOOGLE+ = GOOGLE, c’est sont produit :-)

  • / 9 novembre 2012 at 16 h 17 min /

    Un beau dossier sur comment utiliser Google + à des fins SEO : bravo !
    Concernant, la photo d’auteur dans les SERPs, je l’ai mis en place depuis un petit moment et effectivement le CTR a bien augmenté.
    Je vais tester les points que tu évoques que je n’ai pas encore mis en place maintenant.

  • / 10 novembre 2012 at 12 h 20 min /

    Bonjour,

    Très intéressant article. Merci pour toutes ces précisions fort utiles !

  • / 11 novembre 2012 at 22 h 47 min /

    l’impact de G+ sur le search est sûrement en train de décoller et je dois m’y mettre réellement. Article très intéressant pour améliorer son utilisation.

    Par contre GG n’avait pas besoin de faire en sorte que GooglePlus soit un mastodonte, ils n’ont qu’à le dire et c’est le cas. Ils décident et leurs autres doivent se plier.

  • / 12 novembre 2012 at 8 h 09 min /

    Très intéressant cet article. Par contre, Google change de projet de resau social comme de chemise. Quel sera le sort de Google+?
    Bonne journée.

  • / 12 novembre 2012 at 9 h 02 min /

    Merci pour ces conseils de référencement. G+ a certes un début difficile mais sont architecture est comme vous le dites là pour durer et écraser la concurrence.

  • / 12 novembre 2012 at 9 h 03 min /

    J’étais passé à coté de ce post très instructif ! Comme disent les ingénieurs de chez Google, G+ n’a pas d’impact « direct » sur le SEO… mais on imagine la puissance de l’indirect ;)

  • / 12 novembre 2012 at 13 h 57 min /

    Merci beaucoup pour ces conseils. J’en ai déjà appliqué quelques uns…

  • / 13 novembre 2012 at 9 h 40 min /

    Merci pour cette mine d’information concernant Google +
    J’avais déjà lu un article à son propos, j’essaye d’être plus présent, mais la communauté étant vraiment peu active qu’il est dur de s’y intéresser et puis les outils pour partager sur G+ sont inexistant :(

  • / 13 novembre 2012 at 9 h 40 min /

    Article intéressant, toutefois difficile de faire prendre conscience aux clients qu’il faille absolument être présent sur G+ …
    J’ai beau leur en expliquer les tenants et aboutissants en terme de SEO et d’image sur le long terme …
    Comme tu le dis dans ton article, seul les utilisateurs avertis en SEO participent activement sur G+.

    Par contre le lien vers le tableau de bord ne fonctionne pas chez moi ( cela me dit problème de sécurité etc… ).

  • / 14 novembre 2012 at 14 h 47 min /

    Merci pour le partage de l’article qui nous informe sur quelques trucs au niveau de Google plus G+. Je veux seulement savoir si les liens partagés sur G+ sont en Dofollow ?

  • / 14 novembre 2012 at 14 h 47 min /

    Oui ;)

  • / 14 novembre 2012 at 14 h 52 min /

    Merci pour ces très bon conseils pour référencer son site.

    On se rend compte que les réseaux sociaux prennent de plus en plus d’importance.

    Bon article

  • / 14 novembre 2012 at 18 h 09 min /

    un grand merci pour cet article très instructif!
    Ces conseils sont les bienvenus!

  • / 14 novembre 2012 at 21 h 20 min /

    Excellent ces conseils pour optimiser son utilisation de Google +, tu vas très loin… pour ma part j’avais aussi joué sur la photo de profil, et bon il faut savoir rester tout de même sous le radar, pour avoir mis un gros « like » type facebook, ma photo n’est plus apparue pendant un certain temps… ;-)

  • / 15 novembre 2012 at 2 h 00 min /

    Franchement, merci! Pour un novice comme moi tes articles sont vraiment simples et clairs. Hop j’ajoute ce blog sur Google + :)

  • / 16 novembre 2012 at 17 h 19 min /

    Génial ! Pour la débutante en référencement que je suis c’est une aide précieuse!
    A quand d’autres articles sur Google +?
    Merci

  • / 18 novembre 2012 at 17 h 10 min /

    Google + est un incontournable, il faut vraiment s’y pencher même si je trouve que les gens sont encore en majorité sur facebook. Ce qui rend google + peut attrayant et parfois « désertique ».

  • / 19 novembre 2012 at 21 h 09 min /

    Merci pour cet article très complet ! Il n’y a plus qu’à passer à l’acte : D

  • / 21 novembre 2012 at 11 h 14 min /

    Je cite l’article :

    « Si vous avez correctement renseigné les informations de paternité de vos articles »

    Euh, c’est à dire … C’est le rel author sur les liens vers le profil de l’auteur ?

    Merci

  • / 30 novembre 2012 at 17 h 46 min /

    Merci pour ces conseils, je n’avais pas mis en place 10% de ceux-ci. En effet, Google+ est encore marginale en France. Mais tant qu’a faire, effectivement, il faut mieux être les premiers.

  • / 6 décembre 2012 at 9 h 03 min /

    Bonjour et merci infiniment pour cette article intéressent et très utile pour moi spécialement en tend que référenceur

  • / 6 décembre 2012 at 20 h 30 min /

    Pour vérifier si l’article est un doublon, accédez à votre profil, cliquez sur l’en-tête « Titre/Auteur » pour effectuer un tri par titre et recherchez l’article en question. Si le même article apparaît plusieurs fois, vous pouvez en toute confiance valider la suppression de l’entrée sans correspondance. Par contre, s’il ne s’agit pas d’un doublon, vous pouvez la conserver dans votre profil. Sachez tout de même que, comme l’entrée n’a pas de correspondance dans Google Scholar, le nombre de citations correspondant à cette entrée sera nul dans la colonne « Citée par ». Notez également que votre décision de conserver une entrée sans correspondance dans votre profil ne rétablira pas cette entrée dans Google Scholar. Pour en savoir plus sur l’intégration de vos articles dans Google Scholar, consultez nos Consignes d’intégration .

  • / 20 décembre 2012 at 17 h 31 min /

    Merci pour cet article détaillé qui permet d’optimiser en profondeur le référencement via Google+1, le réseau social du géant du WEB :)

  • / 29 décembre 2012 at 22 h 52 min /

    Google étant le rouleau-compresseur du siècle, forcément il ne lâchera jamais au rayon des réseaux sociaux, question de stratégie centrale et aussi d’honneur sans doute.
    Big G restera toujours en embuscade avec sa trésorerie monumentale et son képi de motoriste incontournable du web.
    Un moment de faiblesse en notoriété ou en R&D chez FB ou Twitter et G+ n’aura aucun mal un jour (mais quand?) pour le dépassement fatal.
    D’autant plus qu’en pôle position technique, et cet article l’illustre à merveille, G+ est une fusée indexation, dofollow, autorité de l’auteur, etc.)
    Bravo Alex.

  • / 17 janvier 2013 at 2 h 52 min /

    Bonjour,

    Article très pertinent pour utiliser Google+ pour le référencement.
    Merci et bonne continuation.

  • / 5 février 2013 at 11 h 11 min /

    Bonjour

    merci pour ton post, la je suis au début de la création de mon profil google+ , j’ai crée une page pour mon site e-commerce de ventes de montres puis j’ai crée une communauté pour le site, le tout alimenter par un blog blogger( donc google).

    Je pense que c’est l’avenir car google tiens vraiment à developper son site communautaire, d’après votre post tout lien google+ à un référencement supérieur à tout autres lien du coup j’éspère vraiment qu’il y est un impact positif dans les prochains mois

  • / 22 février 2013 at 10 h 35 min /

    MERCI pour cet article complet !!!

  • / 26 février 2013 at 17 h 13 min /

    C’est vrai que je n’avais pas pensé à la photo de profil.
    Très bonne aide.

  • / 4 mars 2013 at 10 h 45 min /

    Bonjour,
    Merci pour l’astuce. C’est intéressant comme idée. Donc, on doit dire ADIEU à notre cher Facebook ;)

  • / 11 septembre 2013 at 12 h 26 min /

    Excellent article, le référencement naturel évolue d’année en année et devient de plus en plus complexe, le maillage s’agrandi, il faut être présent partout et éfficacement, pas facile pour les petits blogs… Il faut donc s’accrocher.

  • / 11 octobre 2013 at 20 h 21 min /

    Bonjour, aprés plusieurs lecture de vos articles, je trouve votre travail rédactionnel remarquable. Un excellent article qui va me permettre de faire quelques tests ! Amicalement Webzoo.fr

  • / 30 avril 2014 at 12 h 09 min /

    « Ce n’est pas un secret : quand les ingénieurs ont créé Google+, ils ont construit le mastodonte du référencement »

    Bonjour ! Très bel article. Je vous remercie pour cette étude édifiante qui va me permettre d’élaborer sur la stratégie de mon nouveau compte business. Bonne continuation ;)

Comments are closed.

Ecrire un commentaire